31 Jan - 2021 | par Mathieu Laberge

Patinage de vitesse longue piste – Coupe du monde

Deux fois médaillé de bronze, Laurent Dubreuil en veut encore plus

Nouvelle

Montréal, 31 janvier 2021 (Sportcom) – « Peu importe ce qui arrivera dans deux semaines aux Championnats du monde, on pourrait presque dire que c’est la meilleure saison de ma carrière. Je ne m’attendais pas à ça », a lancé Laurent Dubreuil après une autre sortie prolifique en Coupe du monde de patinage de vitesse longue piste.

Après une médaille d’argent au 500 mètres de samedi, le patineur en a ajouté deux de bronze aux épreuves de 500 mètres et de 1000 mètres disputées dimanche, à Heerenveen, aux Pays-Bas.

« C’est assez incroyable ! L’an dernier, c’était la meilleure saison de ma carrière et j’ai gagné quatre médailles de Coupe du monde en six étapes. Là, j’ai quatre médailles en deux Coupes du monde. […] En n’ayant pas patiné (à cause de la pandémie), on ne pouvait pas s’attendre à des résultats aussi exceptionnels ! »

Comment explique-t-il ce début de saison canon ? « Ça part de la confiance qu’on a malgré les embûches et les difficultés. On n’a jamais cessé d’y croire. J’étais convaincu en arrivant ici que je serais compétitif, même si c’était peut-être de la folie de penser ça. Par contre, c’est parce que j’y croyais que j’ai eu ces résultats. »

Le Lévisien était provisoirement premier au 1000 mètres avec son temps de 1 minute 8,185 secondes jusqu’à ce qu’il se fasse devancer par les patineurs de la dernière paire, les Néerlandais Kai Verbij (1 min 7,355 s) et Thomas Krol (1 min 7,581 s).

« Le scénario idéal, c’était d’être premier jusqu’à la dernière paire et c’est ce qui s’est passé. Mais là, de me faire un peu torcher par les deux derniers gars… ils étaient juste meilleurs que moi en ce moment », a poursuivi Dubreuil dans un éclat de rire.

« Leur niveau est incroyable et je ne pouvais pas faire beaucoup mieux que ce que j’ai fait. […] C’est un de mes meilleurs départs à vie au 1000 mètres. J’ai eu extrêmement mal dans le dernier tour, mais j’ai pu garder ma technique pour ne pas trop casser. »

Un autre podium au 500 mètres

Dubreuil a aussi été décoré du bronze en matinée, sauf que cette médaille n’était pas aussi satisfaisante. Le Québécois n’a d’ailleurs pas levé les bras pour célébrer après avoir croisé la ligne d’arrivée.

Le Néerlandais Ronald Mulder a été le plus rapide avec son temps de 34,555 secondes devant son compatriote Hein Otterspeer (35,590 secondes) et Dubreuil (34,594 secondes).

« Je suis content d’être sur le podium (au 500 mètres), mais j’ai l’impression que j’aurais clairement pu gagner. Au 1000 mètres, j’avais plus le feeling que je n’aurais pas pu faire mieux. »

Alex Boisvert-Lacroix a conclu l’épreuve en 14e place avec un temps de 34,954 secondes. Le Sherbrookois a mentionné s’être étiré un muscle de la cuisse droite au départ de sa course.

« Je le sentais vraiment beaucoup dans mon premier virage. J’avais peur de me blesser davantage, alors j’ai retenu la pression que je mettais dans mes pas. J’ai fait la course à 90 % de mon intensité. C’est ma meilleure course, alors dans les circonstances, c’est encourageant ! » a expliqué celui qui devait être du groupe B, mais qui a finalement été surclassé en raison du forfait d’un compétiteur.

Chez les Québécoises en action, Valérie Maltais a terminé 13e au 3000 mètres. Exténuée, la médaillée d’or de la poursuite par équipe de vendredi a bouclé son épreuve en un temps de 4 minutes 5,998 secondes.

Béatrice Lamarche, de Québec, a pour sa part conclu le 1000 mètres en 14e place et le 500 mètres au 24e rang.

Les Championnats du monde de patinage de vitesse longue piste seront disputés au même endroit dans deux semaines. Gonflé à bloc, Dubreuil sent qu’il en a encore dans le réservoir.

« Je n’ai pas l’impression que je suis à mon meilleur. Avec un peu plus de temps, je serai encore plus vite. »

Vous pourriez aussi aimer...

23 Avr - 2021 | par Mathieu Laberge

Et maintenant, place au Giro !

Montréal, 23 avril 2021 (Sportcom) – Thibaut Pinot a été le coéquipier d’Antoine Duchesne qui s’est mis en évidence, vendredi, à la…

18 Avr - 2021 | par Mathieu Laberge

Hugo Houle et Guillaume Boivin posent pied

Montréal, 18 avril 2021 (Sportcom) – Dans une course d’usure, les deux Québécois au départ de l’Amstel Gold Race, Hugo Houle (Astana-Premier…

Nos partenaires