10 Oct - 2015 | par Audrey Clement-Robert

Judo Canada – Opens européens de Lisbonne et de Glasgow

Deux médailles de bronze pour le Canada

Montréal, 10 octobre 2015 – Le Canada a fait bonne figure ce samedi aux Opens européens des femmes et des hommes présentés respectivement à Lisbonne au Portugal et à Glasgow en Écosse. Catherine Roberge est montée sur la troisième marche du podium chez les moins de 78 kg de même que Sergio Pessoa chez les hommes dans la catégorie des moins de 60 kg.

Montréal, 10 octobre 2015 – Le Canada a fait bonne figure ce samedi aux Opens européens des femmes et des hommes présentés respectivement à Lisbonne au Portugal et à Glasgow en Écosse. Catherine Roberge est montée sur la troisième marche du podium chez les moins de 78 kg de même que Sergio Pessoa chez les hommes dans la catégorie des moins de 60 kg.

La judoka de 33 ans originaire de Beauport, Catherine Roberge, a connu un bon tournoi à l’Open européen des femmes. D’entrée de jeu, elle a su s’imposer à son premier combat en ronde préliminaire contre la Française Géraldine Mentouopou classée 58e au monde. Roberge, 32e à l’international, a remporté le combat malgré ses trois pénalités en marquant un yuko. La Française n’a pas été en mesure de marquer de points et a reçu une pénalité.

À son deuxième combat, elle a affronté l’Espagnole Sara Rodriguez. Toutefois, ni l’une ni l’autre n’a marqué de point. « J’ai mené tout le combat, mais je n’ai pas réussi à marquer. Elle était très dynamique, mais je lui ai fait prendre des pénalités et c’est de cette façon que j’ai gagné », a expliqué Roberge.

En demi-finale, la Québécoise s’est inclinée contre la Russe Alena Kachorovskaya, 42e au monde. Cette dernière a marqué un yuko et a reçu deux pénalités alors que la Canadienne n’a marqué aucun point et a fait deux pénalités.

« Honnêtement, c’était assez bizarre. Elle a fait un contre et est tombée sur le dos, mais ils m’ont donné le point pour finalement lui donner à elle. J’ai perdu alors que je menais un très bon combat. C’est ma faute aussi, je n’ai pas assez attaqué et créé d’opportunité. Ça aurait pu être plus décisif », a fait part Catherine Roberge déçue de la tournure du combat.

Pour son combat de la médaille de bronze, Roberge a affronté une autre Française, Christelle Garry, classée 45e à l’international. « Elle était très stratégique et elle y allait pour me faire mal paraître. Je savais qu’au bout de trois minutes elle était fatiguée. Je perdais par deux pénalités, mais à la dernière minute j’ai réussi à lui en faire prendre deux et à faire un waza-ari pour gagner le combat », a raconté la Québécoise.

L’athlète qui avait comme but de gagner le tournoi n’a toutefois pas été en mesure d’atteindre son objectif. Catherine Roberge n’avait pas pris part à des compétitions depuis les Jeux panaméricains cet été. « Je dois apprendre de mes erreurs. Si celle que j’ai faite aujourd’hui peut m’empêcher de la faire la semaine prochaine, je ne vais pas cracher là-dessus. C’est un bon tournoi et ça me remet dedans. Je suis vraiment contente d’avoir gagné le bronze. Ça me donne confiance », a conclu celle qui prendra part le weekend prochain au Grand Chelem de Paris.

Pessoa satisfait

Du côté des hommes, l’Open européen était présenté à Glasgow en Écosse. Chez les moins de 60 kg, Sergio Pessoa a été exempté du premier tour et a commencé la compétition contre le Belge Gert Maes contre qui il a remporté assez facilement. L’athlète de 27 ans classé 85e au monde a marqué un ippon, un waza-ari et un yuko en plus de recevoir une pénalité, ne donnant aucune chance à son adversaire qui n’a pas marqué de point.

À son deuxième combat, le Canadien originaire de Sao Paulo s’est encore une fois imposé contre le Français Vincent Manquest, 146e sur l’échiquier international. Pessoa a réussi à venir à bout de son adversaire après avoir obtenu trois pénalités et marqué un waza-ari. Le Français a réussi à marquer un yuko et a reçu une pénalité.

Toutefois, le vent a tourné en demi-finale alors que Sergio Pessoa s’est incliné contre le Néerlandais Jeroen Mooren, 35e au monde. Le Québécois a reçu une pénalité alors que Mooren a gagné en marquant un ippon.

Pessoa a finalement terminé son parcours en remportant la médaille de bronze contre le Slovène Matjaz Trbovc, 44e au monde. Le Canadien a remporté son combat par un ippon après avoir obtenu une pénalité.

« Ce n’était pas une mauvaise journée. Je me suis bien battu sauf à la demi-finale contre le Néerlandais où j'ai fait une erreur. J'ai essayé de le contrer, mais il a enchaîné une autre technique et je suis tombé. Par contre, je me sens de mieux en mieux et je retrouve mon judo petit à petit. J'espère pouvoir mieux performer la semaine prochaine à Paris », a expliqué Pessoa qui a effectué un retour à la compétition aux Jeux panaméricains après être resté à l’écart des tatamis pendant près de deux ans en raison de blessures.

Également au combat ce samedi, Étienne Briand originaire de Sept-Îles a été éliminé au premier tour de la ronde préliminaire chez les moins de 73 kg. L’athlète de 22 ans classé 37e au monde s’est contre le Français Arthur Clerget, 225e au monde. Ce dernier a remporté le match en marquant un ippon contre le Canadien, qui lui a reçu une pénalité.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada
Information : 514-990-0966 | 1-866-990-0966

Vous pourriez aussi aimer...

8 Nov - 2022 | par Sportcom Services

Priscilla Gagné, vice-championne du monde !

Montréal, 8 novembre 2022 – La Québécoise Priscilla Gagné a bataillé fort mardi aux Championnats du monde IBSA de parajudo disputés à…

Nos partenaires