19 Fév - 2016 | par Éric Gaudette-Brodeur

Water-polo – Tournoi intercontinental de la Ligue mondiale

Deuxième gain pour les Canadiennes au Texas

Montréal, 18 février 2016 (Sportcom) – L’équipe canadienne féminine a disposé de la formation chinoise 15-14 jeudi soir pour remporter sa deuxième victoire en trois rencontres au tournoi intercontinental de la Ligue mondiale de water-polo disputé à Lewisville, au Texas.

À leurs deux premières sorties, les Montréalaises Krystina Alogbo, Axelle Crevier, Carmen Eggens, Monika Eggens, Shae Fournier, Katrina Monton, Dominique Perreault et Christine Robinson avaient disposé des Japonaises 19-10, avant d’être corrigées 11-2 par les Australiennes.

Jeudi soir, trois buts ont été marqués de chaque côté en première période, puis les Canadiennes ont pris les devants 8-5 avant la demie. Elles ont tenu leurs rivales à distance au retour et menaient 10-8 avant les huit dernières minutes de jeu. Les Chinoises ont tout tenté au quatrième quart, créant trois fois l’égalité, à 11-11, 12-12 et 13-13, mais en vain.

« Nous avons été en contrôle dès le début, les filles ont bien suivi le plan de match. Nous avons eu quelques difficultés à contrôler l’offensive des Chinoises en écopant de plusieurs exclusions en raison de notre jeu physique, mais sinon, je suis satisfait de voir qu’elles n’ont jamais lâché », a affirmé l’entraîneur David Paradelo.

Le Montréalais était bien content de voir ses protégées rebondir après leur échec contre les Australiennes. « C’était comme une claque dans la face. C’est mieux que ça arrive maintenant que dans les rencontres qui s’en viennent », a-t-il souligné en faisant notamment référence au tournoi de qualification olympique à la fin du mois de mars.

Paradelo espère maintenant que ses joueuses mettront davantage de pression sur leurs adversaires quand celles-ci sont en fin de possession de ballon. « Nous avons manqué beaucoup de discipline défensivement, autant contre les Japonaises que face aux Australiennes. Nous devons nous ajuster. »

« Nous sommes peut-être une fraction de seconde en retard dans nos prises de décision », a ajouté l’entraîneur, qui recherche plus de pression, mais au bon moment et contre la bonne joueuse.

Vendredi, les Canadiennes feront face aux Américaines, actuellement détentrices des titres olympique, mondial, de la Coupe du monde et de la Ligue mondiale.

« Ce sera un bon test de se mesurer à une des puissances mondiales. Nous avons axé notre préparation davantage sur elles que sur les Australiennes, sachant que nous allons les affronter aux qualifications, a précisé Paradelo. Notre objectif ici est d’envoyer un message aux autres équipes. »

Les trois derniers laissez-passer olympiques seront à l’enjeu du 21 au 28 mars, à Gouda, aux Pays-Bas.

Quant à la présente compétition, elle permettra de déterminer les quatre pays à l’extérieur de l’Europe qui seront de la Super finale de la Ligue mondiale à Shanghai, en juin. En tant qu’hôtesses, les Chinoises ont déjà leur billet en poche.

Les préliminaires se termineront samedi. Les deux meilleures équipes passeront en finale dimanche, tandis que les deux suivantes se disputeront la troisième place et les deux dernières le cinquième rang.

Vous pourriez aussi aimer...

27 Sep - 2021 | par Mathieu Fontaine

La fatigue rattrape Samuel Murray

Montréal, 27 septembre 2021 – Samuel Murray disputait son deuxième tournoi de la saison ce week-end, du côté de Lombard, en Illinois, où avait…

Nos partenaires