24 Avr - 2016 | par Audrey Clement-Robert

Para-athlétisme – Marathon de Londres

Diane Roy contrainte à l’abandon

Montréal, 24 avril 2016 (Sportcom) – En raison de problème à un poignet, la Sherbrookoise Diane Roy a pris la décision d’abandonner sa course en fauteuil roulant du marathon de Londres, en Grande-Bretagne, dimanche.

Gagnante du marathon de Boston lundi dernier, l’Américaine Tatyana Mcfadden a de nouveau été la plus rapide de l’épreuve féminine avec un chrono de 1 h 44 min 14 s dans une température froide et pluvieuse. Elle a devancé d’une seconde la Suisse Manuela Schar (1 h 44 min 15 s). La médaille de bronze est revenue à la Japonaise Wakako Tsuchida (1 h45 min 28 s).

Roy n’a pas connu la course qu’elle espérait. Dès le départ, les conditions étaient difficiles pour la Québécoise. Ses problèmes de tunnel carpien à un poignet l’ont empêché de suivre les autres marathoniennes. Au 20e kilomètre, Roy a pris la décision de s’arrêter, car la situation était trop difficile pour elle et sa vitesse très lente.

« Ça n’avançait vraiment pas vite mon affaire et plus ça allait, plus je prenais du retard. J'ai des problèmes à un poignet et si mon échauffement n'est pas bien fait, j'en souffre parfois les dix premiers kilomètres. C'était le cas ce matin en plus d'avoir les mains gelées! Ça n'allait pas du tout, je ne me sentais pas d'attaque, alors j'ai seulement fait la moitié du parcours. J'ai pris la décision que ça ne valait pas la peine de continuer », a-t-elle fait savoir.

Une semaine plus tôt, la Canadienne a terminé septième au marathon de Boston. Avec un bon échauffement de départ, son poignet ne lui a pas causé d’ennui durant la course. « Parfois, comme ce matin, après dix kilomètres, je ne me sens plus la main. Ce n’est pas très confortable et agréable! Le froid, ce n'est pas pour moi, je crois. Je vois le médecin en mai pour mon poignet, probablement des injections, parce que c’est rendu très nuisible », a conclu Diane Roy.

Du côté des hommes, l’Ontarien Josh Cassidy et Michel Filteau, de Saint-Jean-Baptiste, n’ont également pas complété la course. L’épreuve a été remportée par le Suisse Marcel Hug en 1 h 35 min 19 s. L’Australien Kurt Fearnley (1 h 35 min 20 s) et le Britannique David Weir (1 h 35 min 21 s) ont fini respectivement deuxième et troisième.

Vous pourriez aussi aimer...

19 Nov - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

De l’or et des records personnels

Montréal, 19 novembre 2022 (Sportcom) – Laurence Fournier Beaudry et Nikolaj Sorensen se trouvaient au premier rang du classement général provisoire après…

Nos partenaires