29 Mar - 2016 | par Audrey Clement-Robert

Patinage artistique

Duhamel et Radford prêts à épater la galerie

Montréal, 29 mars 2016 (Sportcom) – Créer un moment, atteindre la perfection, c’est la mission que s’est donnée le couple Meagan Duhamel et Eric Radford. Les champions du monde 2015 pourraient bien mettre la main sur un second titre alors que la crème de la crème des patineurs artistiques sera à Boston, dans l’État du Massachusetts, pour la dernière compétition de la saison qui aura lieu jusqu’à dimanche.

L’an dernier, Duhamel et Radford ont gagné leur premier titre mondial en couple, et ce, 14 ans après les derniers Canadiens à avoir mérité cet honneur, Jamie Salé et David Pelletier. À l’aube des Championnats du monde 2016, l’idée de remporter une seconde couronne n’est pas leur priorité.

« Le fait de penser à la victoire en ce moment me donne l’impression de précipiter les choses. Nous nous concentrons sur une journée à la fois et nous entraîner du mieux possible. Nous voulons avoir de bonnes performances et si cela arrive, nous serions plus que contents! » a commenté le patineur de 31 ans.

La paire, cinq fois championne canadienne et médaillée d’argent olympique à l’épreuve par équipe en 2014, n’a pas connue la saison qu’elle espérait, notamment lorsque le duo s’est retiré du programme libre des Championnats des quatre continents puisque Duhamel avait des problèmes de santé.

« Je crois que nous n’avions pas le bon focus cette saison. L’an dernier, tout était à point et notre concentration était uniquement sur nous. Après les nationaux, nous étions un peu fâchés et nous nous sommes assis avec notre chorégraphe parce que nous n’étions pas où nous voulions être. Elle nous a remis sur le bon chemin et aux quatre continents, nous avions retrouvé les anciens Meagan et Eric », a expliqué Duhamel.

Son partenaire ajoute que les attentes sont différentes cette année. « Nous n’allons pas aux mondiaux en tant que favoris comme l’an dernier. Les lumières ne seront pas sur nous et cette pression en moins peut être bénéfique. Nous avons hâte de montrer au monde ce dont nous sommes capables. »

Recherche de perfection

Depuis les nationaux de janvier, Duhamel, de Boucherville, et Radford, de l’arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie, ont apporté plusieurs changements à leur programme libre. Leur musique, Hometown Glory d’Adele, a été modifiée pour donner plus d’énergie à la performance.

Pour ce qui est du programme court, la chorégraphie et les mouvements de transitions ont été revus pour que le tout soit plus fluide et l’exécution des éléments de plus grande qualité.

À Boston, les patineurs québécois d’adoption exécuteront leurs triples Lutz côte à côte et leur quadruple Salchow lancé au libre. Toutefois, pas question de tenter le quadruple Lutz lancé.

« Avec les problèmes que nous avons eus cette saison, l’ajouter serait un élément risqué, mais ce n’est pas quelque chose que nous voulons mettre de côté. Les quadruples ne sont pas permis au court et nous espérons que ça va changer. Plusieurs couples font maintenant des quadruples vrilles et lancés. Cela pourrait rendre le court plus intéressant si nous pouvions les ajouter », a fait savoir la Canadienne de 30 ans.

Vous pourriez aussi aimer...

14 Juin - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Victoire à l’arraché de la Corée du Sud

Montréal, 14 juin 2021 (Sportcom) – Les Canadiennes ont bien bataillé jusqu’au dernier instant contre les Sud-Coréennes à la Ligue des nations…

Nos partenaires