31 Mar - 2021 | par Mathieu Fontaine

Cyclisme sur route - À travers la Flandre

Dylan Van Baarle s’illustre en solo, autre sortie difficile pour Hugo Houle

Nouvelle

Astana - Premier Tech / Gettysport

Montréal, 31 mars 2021 (Sportcom) – Le Néerlandais Dylan Van Baarle n’a laissé que des miettes à ses adversaires, mercredi, lors de la 76e édition de la semi-classique belge À travers la Flandre. Le membre de la formation INEOS Grenadiers a filé en solo sur plus de 53 kilomètres pour l’emporter avec 26 secondes d’avance sur ses plus proches poursuivants. Pendant ce temps derrière, Hugo Houle peinait à franchir la distance de 184 kilomètres entre Roeselare et Waregem.

Toujours incommodé par les effets collatéraux d’un rhume contracté il y a un peu plus d’une semaine, le cycliste de Sainte-Perpétue est une fois de plus passé par toute la gamme des symptômes, allant du mal de tête aux sécrétions. De quoi miner le moral de celui qui agissait à titre de meneur d’Astana – Premier Tech sur les routes belges.

« Ç’a été encore difficile et je ne retrouve pas le niveau que je veux présentement. Je sens encore que les bronches ne sont pas parfaites et ce ne sont pas des moments agréables sur le vélo. La situation est stable, mais j’espérais vraiment que ça progresse », a mentionné Houle à Sportcom, quelques minutes après avoir conclu sa journée en 86e place.

L’athlète de 30 ans retient tout de même quelques points positifs de cette course disputée à vive allure, à commencer par le simple fait d’avoir rallié la ligne d’arrivée, chose qu’il n’avait pas été en mesure de faire lors de ses deux sorties précédentes.

« Au moins, j’ai pu terminer celle-là ! Les sensations ne sont pas catastrophiques, mais je manque d’énergie. Ça fait partie du métier. Ça ne va pas toujours comme on veut, mais on va continuer », a indiqué Houle.

« C’était vraiment tout un numéro de sa part ! Il a fait une excellente course et c’est tout à son honneur. Chapeau à lui ! » a-t-il poursuivi lorsque questionné sur la performance de Dylan Van Baarle.

Il s’agit d’un autre triomphe pour l’équipe INEOS Grenadiers qui avait dominé le Tour de Catalogne disputé la semaine dernière en signant deux victoires d’étape, de même qu’un triplé au classement général.

Membre du groupe de poursuite derrière Van Baarle, le Français Christophe Laporte (Cofidis Solutions Crédits) a lancé une attaque dans le dernier virage du parcours, ce qui lui a permis de prendre le deuxième rang, tout juste devant le Belge Tim Merlier (Alpecin-Fenix).

Considérés parmi les favoris du jour, le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick Step) et le Néerlandais Mathieu Van Der Poel (Alpecin-Fenix), gagnant de l’édition 2019, n’ont pu suivre la cadence imposée par le vainqueur.

Également de cette épreuve, Guillaume Boivin (Israel Start-Up Nation) a été contraint à l’abandon. Constat similaire pour Émilie Fortin (Bizkaia Durango) qui n’a pu terminer l’épreuve féminine remportée par la Néerlandaise et ancienne championne du monde Annemiek Van Vleuten (Movistar).

Hugo Houle demeurera en Belgique où il doit être du départ du Tour des Flandres ce dimanche. Le Québécois n’exclut cependant pas la possibilité de s’absenter, si son état ne s’améliore pas d’ici là.

« C’est encore trop tôt pour prendre une décision, mais la priorité c’est la santé. Il faut être intelligent et j’en discuterai avec l’équipe, tout en continuant de suivre mon état. Le Tour des Flandres c’est une course exceptionnelle, mais je ne me fais pas de cadeau si je ne suis pas de niveau », a-t-il conclu.

Vous pourriez aussi aimer...

30 Avr - 2021 | par Mathieu Laberge

Brillante victoire de Soler sous la pluie

Montréal, 30 avril 2021 (Sportcom) – En s’imposant en solo à la troisième étape du Tour de Romandie, l’Espagnol Marc Soler (Movistar)…

Nos partenaires