23 Mar - 2016 | par Éric Gaudette-Brodeur

Boccia – Championnats du monde individuels

« Échec en Chine »

Montréal, 23 mars 2016 (Sportcom) – Marco Dispaltro a été franc mercredi en commentant l’élimination de tous les joueurs canadiens en action aux Championnats du monde individuels de boccia dès la fin des tournois à la ronde à Pékin. « Échec en Chine », a-t-il résumé.

Des six représentants du pays à l’œuvre, Dispaltro, dans la classe BC4, et Éric Bussière, chez les BC3, sont passés le plus près d’accéder aux huitièmes de finale, étant les premiers éliminés dans leur catégorie respective et finissant du coup en 17e place.

Deuxième tête de série à Pékin, Dispaltro était particulièrement déçu. Après avoir battu le Néerlandais Richard Duray 8-5, sa tâche s’annonçait simple pour son deuxième et dernier duel dans le groupe B.

« Je devais au pire perdre par trois points pour passer à la ronde éliminatoire, mais j'ai été battu 7-2 par le Slovaque Robert Durkovic. Il a joué un fort match, mais je n’aurais jamais dû perdre comme ça », a dit l’athlète de Saint-Jérôme.

Les deux premiers de chacun des huit groupes de la classe BC4 accédaient au tableau éliminatoire.

Également en action du côté des BC4, Iulian Ciobanu a terminé 19e et Alison Levine 23e.

Ciobanu, de Montréal, a vaincu la Grecque Chrysi Morfi Metzou 8-1, a baissé pavillon en prolongation dans une rencontre nulle de 3-3 contre le Britannique Stephen McGuire et a été défait 4-3 par le Slovaque Samuel Andrejcik.

« La révélation du tournoi BC4 a été Iulian, qui a joué de très bons matchs et qui a fait écarquiller bien des yeux avec des rencontres enlevantes », a soutenu Dispaltro.

Quant à Levine, de Côte-Saint-Luc, elle l’a emporté 4-1 face à l’Iranienne Maryam Maleki Falah, mais a été battue 5-2 par l’Australien Jean-Paul La Fontaine et 12-0 par le Thaïlandais Pornchok Larpyen.

Dans la catégorie BC3, Éric Bussière, de Verchères, a gagné 6-2 contre le Taiwanais Min-Che Chen, a plié l’échine en prolongation dans un match nul de 3-3 avec le Slovaque Adam Burianek et a été vaincu 9-0 par le Tchèque Kamil Vasicek.

À 15 ans seulement, Marylou Martineau a pour sa part goûté à sa première expérience aux mondiaux. L’athlète de Québec a fini 38e après avoir subi trois défaites.

« Malgré son jeune âge, Marylou a fait preuve d’une belle maturité dans son jeu. Sa présence au sein de l’équipe a été rafraîchissante. La plupart du temps, elle avait un gros sourire accroché au visage », a souligné l’entraîneur canadien Mario Delisle.

Finalement, dans la classe BC2, l’Ontarien Adam Dukovich s’est également incliné à ses trois sorties pour terminer au 31e rang.

« Je suis déçu de ces résultats, mais nous devons apprendre de cela. À cinq mois des Jeux paralympiques et avec deux opens mondiaux à disputer, ce n’est pas le temps de se laisser abattre, a affirmé Delisle. Nous devons travailler encore plus fort. Cette adversité sera utile pour ce qui s’en vient. »

Vous pourriez aussi aimer...

12 Nov - 2022 | par Sportcom

Les Canadiennes exclues du podium

Montréal, 12 novembre 2022 (Sportcom) – Les Canadiennes n’ont pu se faire justice lors de la finale de bronze de la Coupe…

30 Oct - 2022 | par Luc Turgeon

À chacun son moment de gloire

Steven Dubois et Pascal Dion gagnent leur finale individuelle et les deux relais canadiens montent sur le podium Montréal, 30 octobre 2022…

Nos partenaires