26 Août - 2021 | par Mathieu Fontaine

Jeux paralympiques

En rafale, 26 août

Nouvelle

Comité paralympique canadien

Rugby en fauteuil roulant – L’équipe canadienne écartée des demi-finales

Pour la première fois de son histoire, l’équipe canadienne de rugby en fauteuil roulant ne sera pas des demi-finales des Jeux paralympiques.

Opposée à la formation américaine, médaillée d’argent des Jeux de Rio en 2016, la troupe de l’entraîneur-chef Patrick Côté a subi une deuxième défaite de suite, cette fois au compte de 58-54.

La tâche s’annonçait difficile pour l’équipe canadienne. Elle s’est bien débrouillée jusqu’au troisième quart, mais les Américains sont revenus à la charge pour l’emporter.

Les deux pays ont été au coude à coude durant la majorité de la première demie, s’échangeant au passage quelques possessions. Les Canadiens ont d’ailleurs réussi à marquer trois essais de suite au premier quart pour prendre les devants 13-12. Les représentants des États-Unis ont toutefois riposté avant la fin de l’engagement.

Grâce à une solide performance au deuxième quart, les joueurs de l’unifolié ont pu se forger une avance de 28-27 avant la demie. Menés par un Charles Aoki en grande forme, les États-Unis ont ensuite distancé les Canadiens lors des 16 dernières minutes de jeu pour se diriger vers leur deuxième victoire à Tokyo.

Zak Madell a été le meilleur marqueur du Canada grâce à ses 31 essais, lui qui a été utilisé pendant l’entièreté de la rencontre. Michael Whitehead a également été productif avec neuf réussites.

Chez les Québécois, les vétérans Fabien Lavoie et Patrice Simard n’ont pas été utilisés par l’entraîneur Patrick Côté. Anthony Letourneau a quant à lui été sur le terrain pendant un peu moins de deux minutes.

La victoire de la Grande-Bretagne face à la Nouvelle-Zélande fait en sorte que les Canadiens ne pourront terminer la ronde préliminaire parmi les deux meilleures équipes du groupe B. Ils s’opposeront aux Néo-Zélandais vendredi avant d’entreprendre les matchs de classement.

Escrime en fauteuil roulant – Pierre Mainville conclut sa carrière avec une treizième place

L’escrimeur en fauteuil roulant Pierre Mainville n’a pas réussi à atteindre le tour éliminatoire à l’épée jeudi en raison d’une fiche d’une victoire et quatre défaites en ronde des poules.

Une performance qui le place au treizième et dernier rang de la catégorie B et qui met aussi fin à sa carrière d’athlète.

L’athlète de Saint-Colomban a commencé sa journée en ayant le dessus sur le Français Yohan Peter au compte de 5-4. Il a ensuite perdu 5-2 contre l’Irakien Ammar Ali, puis par la marque de 5-1 contre le futur médaillé d’or, le Russe Alexander Kuzyukov. Ces deux derniers duels se sont soldés par un pointage identique face à l’Ukrainien Anton Datsko et le Britannique Dimitri Coutya, lui qui a fini en troisième place.

Le Brésilien Jovane Guissone a reçu la médaille d’argent.

« Je ne m’attendais pas nécessairement à performer et en terminant le sabre hier (mercredi), j’avais déjà relâché », a indiqué Pierre Mainville, qui a priorisé le sabre à l’entraînement. « Je n’ai pas mis l’effort sur l’épée et j’étais même surpris d’avoir une victoire ! »

Mercredi, Mainville s’était classé neuvième au sabre B après s’être avoué vaincu lors des huitièmes de finale. Les quatrièmes Jeux paralympiques de sa carrière étant maintenant terminés, il reviendra au Canada dès vendredi.

Vous pourriez aussi aimer...

4 Sep - 2022 | par Luc Turgeon

Sophia Jensen double sa récolte à Szeged

Elle termine les mondiaux avec une récolte de quatre médailles Montréal, 4 septembre 2022 – Voir la canoéiste Sophia Jensen sur le…

Nos partenaires