4 Sep - 2021 | par Sportcom

Jeux paralympiques de Tokyo

En rafale, 4 septembre

Nouvelle

Paracanoë-kayak – Mathieu St-Pierre participe à la finale

Montréal, 4 septembre 2021 (Sportcom) – Lors de la finale en Va’a 200 m en paracanoë-kayak, le Québécois Mathieu St-Pierre (VL2)a pris le cinquième rang, en arrêtant le chrono à 56,029 s.

Au Canal de la Forêt de la Mer, le Brésilien Fernando Rufino De Paulo, qui avait dominé les qualifications jeudi, a remporté la première médaille d’or paralympique de l’histoire de la discipline avec un temps de 53,077 s, ce qui représente un record paralympique.

L’Américain Steven Haxton (55,093 secondes) et le Portugais Norberto Mourao (55,365 secondes) complètent le podium. Igor Korobeynikov (4e, 55,681 secondes) du Comité paralympique russe a été le seul autre athlète à devancer St-Pierre lors de la course ultime.

En demi-finale, l’athlète de Shawinigan a pris le troisième rang de sa vague dans un temps de 56,025 s. Il a été devancé au fil d’arrivée par l’éventuel médaillé d’argent Steven Haxton et par le Hongrois Tamas Juhasz.

Jeudi, St-Pierre n’avait pas réussi à terminer au premier rang de son groupe de qualification, et il a dû passer par les demi-finales aujourd’hui (samedi) pour avoir la chance de participer à la finale.

La préparation de St-Pierre n’avait pas été de tour repos en vue des Jeux paralympiques de Tokyo, lui qui a subi une opération en décembre avant d’officialiser sa présence aux Jeux lors de la Coupe du monde de paracanoë de vitesse de Szeged, en Hongrie, en mai dernier.

Paratir – Sortie difficile pour Lyne Tremblay

Aux qualifications à l’épreuve de paratir à la carabine à air comprimé en position couchée 50 m SH2, Lyne Tremblay s’est classée au 29e rang avec une récolte de 586,8 points. Ce résultat n’est malheureusement pas suffisant pour obtenir un laissez-passer en finale.

Tremblay, de Magog, a connu quelques difficultés lors de ses séries de tirs, ne récoltant plus de 100 points qu’à une seule reprise. Son compatriote Doug Blessin de la Colombie-Britannique a terminé un rang devant elle, avec un total de 610,3 points.

Le Serbe Dragan Ristic a battu le record du monde des qualifications avec 631,3 points. Il éclipse le record de l’Ukrainien Pavlo Volynets qui datait d’octobre 2013.

Ristic (252,7 points) a récidivé en finale en remportant la médaille d’or, tout en améliorant le record du monde pour une épreuve finale. Son compatriote Zdravko Savanovic a remporté la médaille d’argent avec 250,1 points pendant que l’Ukrainien Vasyl Kovalchuk (228,9 points) s’est emparé de la troisième position.

À ses premiers Jeux paralympiques en paratir, Lyne Tremblay aura été gênée par la chaleur du Japon. L’athlète de 58 ans s’amenait toutefois à Tokyo en ayant des objectifs d’apprentissage en tête.

« Je suis contente d’avoir pu côtoyer les jeunes athlètes avec qui j’ai pu discuter. Je suis curieuse et toujours à la recherche d’apprentissages, j’ai appris beaucoup ici au sur le tir, le mental et la technique », a avoué Tremblay.

Lyne Tremblay avait auparavant participé aux Jeux de Londres en 2012 et à ceux de Pékin en 2008 aux épreuves de tir à l’arc. Elle compte maintenant tourner son attention vers les Championnats du monde, puis, vers les Jeux de Paris en 2024.

Vous pourriez aussi aimer...

29 Août - 2021 | par Sportcom

En rafale, 29 août

Basketball en fauteuil roulant – Deux victoires pour le Canada Après trois défaites depuis le début du tournoi de basketball en fauteuil…

28 Août - 2021 | par Luc Turgeon

Léandre Bouchard se classe parmi le top-30 mondial

Montréal, 28 août 2021 (Sportcom) – Léandre Bouchard a signé le meilleur résultat canadien de l’épreuve masculine du cross-country olympique, samedi, devant…

2 Sep - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

En rafale, 2 septembre

Para-athlétisme – Brent Lakatos surpasse André Viger Au lendemain de sa brillante performance au 100 m T53, Brent Lakatos a décroché une…

Nos partenaires