23 Oct - 2023 | par Sportcom

Jeux panaméricains

EN RAFALE – Jeux panaméricains

Nouvelle

Pepe Alvujar/Santiago 2023 via Photosport

23 octobre 2023

Félix Dolci sacré champion au concours complet

Le gymnaste Félix Dolci a réussi lundi ce qu’aucun Canadien n’était parvenu à faire en plus de 60 ans : remporter le concours complet des Jeux panaméricains présentés du côté de Santiago, au Chili.

Le Québécois a bouclé sa journée avec un total de 82,531 points, devançant dans l’ordre le Brésilien Diogo Soares (81,865) et l’Américain Donnell Whittenburg (81,764).

Dolci a particulièrement excellé au sol (14,566) et aux barres parallèles (14,366), où il a dominé le classement, de même qu’aux anneaux (14,033) et à la table de saut (14,400) avec des deuxièmes places.

« C’était une très belle compétition, malgré une erreur à la barre fixe qui sera à corriger en vue des Jeux olympiques parce qu’à ce niveau-là, on devra faire des performances encore plus grandioses. Dans tous les cas, je constate que tout le travail qu’on a fait avec l’équipe et avec mon entraîneur commence réellement à payer et j’en suis extrêmement heureux ! » a commenté le nouveau champion panaméricain.

L’Ontarien Wilhelm Weiler avait été le dernier Canadien à obtenir ce titre, en 1963.

« Après les qualifications, je savais que j’avais raté deux belles chances de finales, mais aussi qu’il m’en restait plusieurs importantes et j’étais très optimiste en vue des performances à venir. Aujourd’hui (lundi), j’ai vraiment réussi à capitaliser sur la première et je suis très fier de ma prestation ! »

Le Lavallois de 21 ans aura la chance d’en ajouter mardi et mercredi, à l’occasion des différentes finales par appareil. Il sera des séances au sol, aux anneaux et à la table de saut.

« Je reste terre-à-terre en vue des prochaines finales. Je veux garder la tête froide, rester focus là-dessus parce que mon travail n’est pas terminé ici », a-t-il conclu avec confiance.

Seul autre Canadien en action au concours complet masculin, William Emard a pour sa part pris le 16e échelon avec un total de 75,664 points. Le Québécois a fini deuxième au sol (14,400), en plus de boucler le top-3 à la table de saut (14,366) et aux anneaux (13,733).

Emard terminera ses Jeux panaméricains en participant aux finales à la barre fixe et aux barres parallèles, mercredi.

Aurélie Tran en est une autre qui en a mis plein la vue lundi en terminant septième du concours complet chez les femmesgrâce à un cumulatif de 50,465. Notons qu’elle a terminé parmi le top-10 sur trois appareils, soit le sol (5e), la poutre (7e) et à la table de saut (10e).

La Repentignoise sera de retour pour les finales aux barres asymétriques, au sol et à la poutre au cours des prochains jours.

Sports équestres

Le quatuor entièrement québécois composé de Camille Carier Bergeron (Sound of Silence 4), Naïma Moreira Laliberté (Statesman), Béatrice Boucher (Summerwood’s Limei) et Mathilde Blais Tétreault (Fedor) a assuré une place canadienne pour les Jeux olympiques de Paris en remportant la médaille de bronze à la compétition de dressage par équipe.

« Il faut un village, il faut une grande équipe, et les gens à la maison font partie de cette équipe et nous voulons leur dire combien nous leurs sommes reconnaissantes », a déclaré Camille Carier Bergeron au Comité olympique canadien, au terme de la journée.

Les États-Unis, déjà qualifiés pour Paris, ont remporté l’épreuve avec un total de 450,670 points, ce qui a permis aux deux équipes suivantes d’obtenir le billet tant convoité, soit le Brésil (443,343) et le Canada (431,937).

Les épreuves des sports équestres reprendront dès mardi.

Plongeon

Caeli McKay et Kate Miller ont livré une chaude lutte au duo mexicain composé de Gabriela Agundez et Alejandra Orozco, lundi soir, en finale du 10m synchronisé des Jeux panaméricains de Santiago. Même si elles n’ont pu accomplir leur objectif de monter sur la plus haute marche du podium, les Canadiennes reviendront du Chili avec un record personnel de 310,29 points et une expérience cruciale en vue des Jeux olympiques de Paris.

La paire de l’unifolié en était seulement à une quatrième sortie internationale, ce qui ne l’a pas empêchée d’en mettre plein la vue lors de cette séance remportée in extremis par Agundez et Orozco (315,42). Les Brésiliennes Ingrid De Oliveira et Giovanna Pedroso (273,60) ont complété le podium.

« Nous nous sommes battues jusqu’à la toute fin ! On faisait face à des équipes qui sont ensemble depuis très longtemps, alors que nous, on commence à peine à travailler notre synchro. De gagner une médaille avec un record pour les premiers Grands Jeux de Kate, c’est une belle victoire ! » a lancé Caeli McKay à l’issue de la compétition.

Provisoirement premières après deux passages sur la plateforme, les plongeuses du Canada ont commis leur seul faux pas de la soirée à leur troisième essai. McKay et Miller ont cependant rebondi de belle manière aux deux tours suivants pour mettre la pression sur les Mexicaines.

Ces dernières ont toutefois obtenu un pointage de 80,64, le meilleur de la finale, à leur dernier passage pour ravir le titre qui appartenait à McKay et son ancienne partenaire Meaghan Benfeito, championnes en 2019 à Lima.

« Ce que je retiens, c’est que nous avons connu un plongeon difficile, mais nous nous sommes relevées tout de suite. Nous avons fait face à l’adversité de belle manière et, à la fin, on finit à moins de cinq points de l’or avec un plongeon raté. Ce n’est vraiment pas si mal ! » a conclu McKay.

Aussi en action lundi soir, Thomas Ciprick s’est classé 17e des préliminaires au tremplin de 3 mètres et il n’a pu atteindre la finale.

Badminton

Eliana Zhang a vu son parcours dans le tableau du simple féminin prendre fin en quart de finale à la suite de sa défaite en deux manches de 21-12 et 21-18 contre Jennie Gai, des États-Unis.

Plus tard en après-midi, en quart de finale du double féminin, elle a fait équipe avec Wen Yu Zhang pour faire face aux Brésiliennes Juliana Viana Vieira et Sania Valeria Passos Lima.

Vaincues 21-9 au premier tableau, les Canadiennes ont poussé le match à la limite en remportant la deuxième manche 21-19. Elles se sont cependant inclinées 21-18 quelques minutes plus tard, ce qui a mis fin à leur tournoi.

Boxe

Marie Al-Ahmadieh s’est mesurée à l’Américaine Alyssa Mendoza chez les 57 kg.

Une victoire de la Québécoise qui a eu le meilleur sur son adversaire à chacun des trois rounds. Al-Ahmadieh accède aux quarts de finale et son adversaire sera la Portoricaine Ashleyann Lozada-Motta.

Le Montréalais Keven Beauséjour a quant à lui été exclu du carré d’as des 80 kg à la suite de sa défaite contre l’Argentin Abraham Gabriel Buonarrigo.

Racquetball

Samuel Murray s’est fait montrer la porte de sortie du tableau de simple masculin par le Bolivien Carlos Keller Vargas en ronde des quarts de finale. L’athlète originaire de Baie-Comeau a plié l’échine par la marque de 3-1 (11-9, 13-11, 14-12 et 11-6).

Le Québécois a su rebondir en après-midi au double masculin en compagnie de Coby Iwaasa en s’imposant 3-2 (11-9, 8-11, 11-7, 8-11 et 11-7) dans un match marathon contre les joueurs d’origine guatémaltèque Edwin Aroldo Galicia et Juan José Salvatierra.

Les Canadiens retrouveront les Mexicains Rodrigo Montoya et Javier Mar en grande finale mardi.

Natation

Mary-Sophie Harvey a aidé le Canada à remporter la médaille d’argent au relais mixte 4×100 m quatre nages, où elle a uni ses forces à celles de Javier Acevedo, Gabe Mastromatteo et Maggie Mac Neil.

Les représentants de l’unifolié ont stoppé le chrono à 3 min 46,20 s, derrière les États-Unis, record panaméricain à la clé en 3 min 44,71 s. Les Brésiliens (3 min 49,24 s) ont fini troisièmes.

Plus tôt dans la journée, Harvey avait conclu au pied du podium lors de la finale A du 100 m libre. La Trifluvienne a bouclé la course en 54,64 s, soit 0,14 seconde de plus que l’Américaine Catie de Loof, médaillée de bronze.

Médaillée d’or au 100 m papillon dimanche avec un record panaméricain, Maggie Mac Neil a récidivé lors de cette finale en l’emportant en 53,64 s, soit une autre marque panaméricaine et une nouvelle marque personnelle. La Brésilienne Stephanie Balduccini (54,13 s) a raflé la médaille d’argent.

Notons qu’Édouard Fullum-Huot a de son côté nagé la finale B du 100 m libre masculin, ce qui lui a procuré le neuvième rang du classement de la distance.

Escalade

Victor Baudrand a pris part à la finale de l’épreuve combinée disputée en soirée. Il a d’abord terminé septième du mur d’escalade (blocs) avec 35 points, mais s’est bien repris à l’escalade de difficulté afin de grimper au quatrième rang.

« Il y avait beaucoup de pression et j’ai trouvé ça difficile à gérer. J’ai gardé mon sourire et j’étais heureux d’être là pour grimper, mais à la fin, j’étais un peu déçu parce que je savais que j’étais capable de plus », a partagé Victor en zone mixte.

L’heure de repos qui a séparé les deux disciplines lui ont permis de se détendre.

« J’ai tout laissé dernière moi et j’ai fait une belle montée ! J’étais physiquement et mentalement fatigué ! Mais ç’a été un bon combat, je suis heureux de la manière dont j’ai fini la compétition. »

Son frère Oscar, qui réside à Salt Lake City, s’est classé sixième.

Les Américains Jesse Grupper, Sean Bailey et Zachary Galla ont balayé le podium, dans l’ordre.

Vous pourriez aussi aimer...

10 Fév - 2024 | par Sportcom

William Dandjinou triomphe au 1500 m de Dresden

Montréal, 10 février 2024 (Sportcom) – William Dandjinou, Félix Roussel et Steven Dubois ont célébré en grand la reprise des activités dans le circuit de la…

6 Fév - 2024 | par India Lafond

Le Canada poursuit sa lancée

Montréal, 6 février 2024 (Sportcom) – L’équipe canadienne féminine de water-polo continue son élan aux Championnats du monde des sports aquatiques à…

8 Fév - 2024 | par Mathieu Laberge

Un duo qui n’a pas fini de progresser

Montréal, 8 février 2024 (Sportcom) – Encore en train de reprendre son souffle, Audrey Lamothe a poussé un grand cri de joie…

Nos partenaires