18 Déc - 2021 | par Sportcom

En rafale – samedi 18 décembre 2021

Nouvelle

Ski para-alpin – Coupe du monde

Le guide Julien Petit et son coéquipier malvoyant Loan Leach ont obtenu le meilleur résultat québécois de la journée en slalom géant à la Coupe du monde de ski para-alpin de Saint-Moritz, en Suisse, avec une septième place. L’Autrichien Johannes Aigner et son guide Matteo Fleischmann ont raflé la médaille d’or dans cette catégorie.

Moins de chance pour Frédérique Turgeon qui a été victime d’une chute à sa première manche. Plus de peur que de mal pour la skieuse de 22 ans qui devrait être de retour en action dimanche.

« Je voulais un podium pour mon père (qui est décédé le 18 décembre 2018), mais il faut prendre des risques pour y arriver et malheureusement, j’ai manqué une porte. C’est la vie ! Zéro peur, zéro mal, mais surtout zéro regret », s’est-elle exprimée à Sportcom.

Alexis Guimond n’a lui non plus pas été en mesure de compléter son épreuve.

La Coupe du monde se poursuit dimanche avec la présentation d’un nouveau slalom géant.

Surf des neiges – Dew Tour

Les planchistes Laurie Blouin et Sébastien Toutant ont respectivement fini 11e et 22e à la descente acrobatique (slopestyle) du Dew Tour, samedi après-midi, à Copper Mountain (Colorado).

Le premier passage de Blouin dans le parcours est celui où elle a obtenu son meilleur pointage (39,75). C’est son atterrissage du dernier saut, alors que ses mains et ses fesses au touché au sol, qui ont été pénalisant à la feuille de pointage. Malgré cela, elle était alors provisoirement sixième du concours où la meilleure des trois descentes était retenue au classement final.

L’athlète de Stoneham a ensuite reçu des notes de 34,25 et 38,50 aux descentes suivantes. Blouin a de nouveau basculé à l’arrière à la réception du dernier saut de la deuxième descente. À son dernier passage, la vice-championne olympique de la spécialité a manqué de vitesse aux deux premiers sauts, ce qui s’est traduit par un manque de hauteur au dernier saut.

« Les conditions étaient difficiles et il n’y avait vraiment pas de vitesse. C’était donc difficile d’atterrir ses sauts, mais sinon, je suis quand même contente de la façon dont j’ai ridé. C’était une belle expérience », a soutenu Blouin après la compétition.

La victoire est allée à la Néo-Zélandaise Zoi Sadowski Synnott (97,75), loin devant la Finlandaise Enni Rukajarvi (90,75 points) et la Japonaise Koomo Murase (87,75 points).

Au concours masculin, le Saskatchewanais Mark McMorris a donné le ton d’entrée de jeu avec son pointage de 90,00 à sa première descente, une note qui lui a permis de monter sur la troisième marche du podium. La meilleure manche des deux était retenue au classement final.

Sébastien Toutant était 19e après la première descente où il aurait pu obtenir bien plus que ses 27,00 points. Le planchiste de L’Assomption a démontré une belle variété de manœuvres sur les rails du haut de parcours, sauf qu’il a dû faire l’impasse sur le troisième et dernier saut, car il manquait de vitesse.

En manche finale, le Québécois a raté l’atterrissage de son premier saut et a dû se contenter de 17,25 points.

L’Américain et dernier concurrent en lice, Red Gerard (93,25), a obtenu le meilleur pointage du jour à la dernière descente de la compétition pour devancer son compatriote Chris Corning (91,50).

Surf des neiges – Coupe du monde

Les planchistes québécois ont connu une deuxième journée difficile en Italie, samedi, alors qu’ils ont tous été stoppé à la première descente des qualifications de la Coupe du monde de slalom géant en parallèle de Cortina d’Ampezzo.

Arnaud Gaudet est celui qui est passé le plus près d’obtenir son billet pour la deuxième descente des qualification en se classant 18e de son parcours, à deux rangs de la 16e et dernière place des qualifiés. Il conclut la journée au 37e rang. Quant à Jasey-Jay Anderson, il a terminé 54e, alors que Sébastien Beaulieu a été disqualifié.

Rappelons que la préparation de leur course du slalom géant en parallèle de jeudi, à Carezza, avait été perturbée par leurs bagages égarés lors de leur déplacement en Italie. Les trois représentants québécois avaient aussi vu leur journée s’arrêter avant le tableau éliminatoire.

Ski alpin – Coupe du monde

Marie-Michèle Gagnon n’a pas connu la journée espérée en descente à la Coupe du monde de Val d’Isère, en France. La Québécoise a dû mettre un terme à son épreuve dès les premiers instants de la course. Plus de peur que de mal pour la skieuse de 32 ans qui n’a pas subi de blessure et qui devrait être au départ du super-G demain (samedi).

L’Italienne Sofia Goggia a remporté la médaille d’or de la compétition. Elle a été accompagnée sur le podium par l’Américaine Breezy Johnson (+0,27 seconde) et par l’Autrichienne Mirjam Puchner (+0,91 seconde), respectivement deuxième et troisième.

Gagnon renouera avec l’action dimanche, à l’occasion du super-G.

Vous pourriez aussi aimer...

25 Nov - 2022 | par Luc Turgeon

Deux Québécoises dans le top-50

Montréal, 25 novembre 2022 (Sportcom) – La glace est brisée à la Coupe du monde 2022-2023 de ski de fond. Katherine Stewart-Jones…

30 Nov - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

En profiter pleinement avant une pause forcée

Montréal, 30 novembre 2022 (Sportcom) – La conclusion de la saison 2022-2023 en sera une bien particulière pour la planchiste Audrey McManiman….

Nos partenaires