19 Mar - 2022 | par Sportcom

Gymnastique artistique, ski cross, biathlon et escrime

En rafale, samedi 19 mars 2022

Nouvelle

Gymnastique artistique

La Coupe du monde de gymnastique artistique du Caire bat son plein et Laurie Denommée a fait belle figure jusqu’à maintenant avec deux médailles au premier jour des finales.

Samedi, la Lavalloise est montée sur la deuxième marche du podium aux barres asymétriques grâce à sa note de 12,033 points. Elle termine derrière la Sud-Africaine Caitilin Rooksrantz (12,300) et devant la Norvégienne Mari Kanter (11,733).

À la table de sauts, la Québécoise s’est classée troisième (12,849 points). La Slovène Tjasa Kysselef (13,183) et l’Ouzbek Oksana Chusovitina (12,950) ont obtenu l’or et l’argent.

La gymnaste sera de retour à la compétition dimanche, à la finale au sol, où elle sera une des favorites, car elle avait terminé au premier rang des qualifications. Elle ne sera toutefois pas de la finale à la poutre en raison de sa 11e au tour préliminaire.

Léandre Sauvé, également de Laval, a pris les 11e et 24e des qualifications à la table de saut et au sol qui ont été disputées vendredi.

Ski cross

Hannah Schmidt est la seule Québécoise à avoir été finaliste à la Coupe du monde de ski cross disputée à Veysonnaz, en Suisse. La skieuse de 27 ans a égalé son meilleur résultat de la saison en terminant au quatrième rang. Schmidt a atteint la grande finale en finissant deuxième à ses deux premières courses du tableau éliminatoire, se retrouvant toujours derrière la Suédoise Sandra Naeslund, éventuelle médaillée d’or.

Naeslund a complété sa saison presque parfaite, elle qui est montée sur la plus haute marche du podium à chacune des Coupes du monde de la saison, à l’exception d’une course, en plus de rafler l’or aux Jeux olympiques de Pékin. Elle a devancé la Britanno-Colombienne Marielle Thompson ainsi que la Suisse Fanny Smith en finale.

De son côté, Brittany Phelan a terminé au premier rang de la petite finale et conclut la journée au cinquième échelon.

Jared Schmidt a obtenu le meilleur résultat chez les Québécois en voyant sa journée de travail s’arrêter en quart de finale. Plus tôt, il avait vu son coéquipier Christopher Del Bosco s’arrêter en huitième de finale.

L’épreuve a été remportée par le Suédois David Mobaerg. Il s’est imposé devant l’Italien Simone Deromedis et l’Albertain Brady Leman.

Biathlon

Jules Burnotte a conclu sa saison de Coupe du monde à Oslo où il s’est classé 44e de la poursuite 12,5 kilomètres. Le Sherbrookois a été le 46e à s’élancer en piste et il a conclu l’épreuve avec 5 cibles ratées sur un total de 20. Son dernier passage au pas de tir a été plus difficile avec trois cibles manquées.

« Je m’en veux un peu pour cette fin-là, mais là, la saison est finie et il ne reste plus grand-chose à faire. Il reste que ç’a été ma meilleure saison jusqu’à maintenant et c’est positif : j’ai appris plusieurs choses dans les derniers mois », a reconnu l’athlète âgé de 25 ans qui ne sera donc pas de la course du départ groupé du dimanche.

Christian Gow, 41e, a été le meilleur Canadien à cette course remportée par l’Allemand Erik Lesser qui a été parfait à ses 20 cibles.

« Au dernier tour, j’étais vraiment crevé, mais je me suis donné jusqu’au bout, a poursuivi le Québécois. J’ai géré de façon correcte, mais l’énergie n’est plus là. C’est la fin d’une grosse saison. Je n’avais aucune idée de ce qui était possible pour moi cette année. Mais là, en étant plus en forme et en santé, j’ai le goût d’en faire plus et de vraiment voir ce que je peux faire l’année prochaine. »

Burnotte sera de retour au Québec pour participer à la Classique Alex-Harvey avec ses partenaires d’entraînement en ski de fond du Centre national d’entraînement Pierre-Harvey. Il fera aussi des conférences dans les écoles en plus de terminer son baccalauréat multidisciplinaire avant de reprendre l’entraînement en vue de la prochaine saison.

Escrime

François Cauchon a obtenu le meilleur résultat québécois à la Coupe du monde de sabre à Budapest, en Hongrie. Cauchon s’est incliné dans le tableau principal des 64 contre le Japonais Kento Hoshino. Le Montréalais a conclu la ronde des poules avec une fiche de cinq victoires et une défaite avant de battre coup sur coup le Britannique Nicholas Howes et le Belge Mael Prosse. Il s’est ensuite incliné contre le Japonais Kento Hoshino et a terminé au 43e rang.

De son côté, Farès Arfa (63e) s’est incliné au même tour que Cauchon, cette fois contre le Coréen Oh Sanguk, éventuel médaillé de bronze.

Également en action chez les hommes, Shaul Gordon avait vu son parcours s’arrêter vendredi pour pointer au 68e rang.

Les sabreuses Gabriella Page et Pamela Brind’Amour étaient quant à elles en action du côté d’Istanbul, en Turquie, vendredi.

Page a remporté son premier combat éliminatoire contre l’Américaine Honor Johnson avant de subir la défaite contre Elizabeth Tartakovsky, elle aussi des États-Unis. Elle a terminé la journée au 87e rang.

De son côté, Brind’Amour (87e) a compilé une fiche de trois victoires et trois défaites en poule, elle a ensuite été battue à son combat suivant contre la Japonaise Avaka Mukae.

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

31 Mai - 2024 | par Sportcom

Aurélie Rivard au pied du podium

Montréal, 31 mai 2024 (Sportcom) – Aurélie Rivard (S10) s’est qualifiée pour une deuxième finale en deux jours aux Séries mondiales de…

1 Juin - 2024 | par Sportcom

Tess Routliffe l’emporte au 50 m brasse

Montréal, 1er juin 2024 (Sportcom) – Tess Routliffe (SB7) a remporté la médaille d’or samedi au 50 m brasse aux Séries mondiales…

Nos partenaires