16 Mar - 2016 | par Mathieu Laberge

Ski alpin – Coupe du monde

Erik Guay de retour sur le podium

Montréal, 16 mars 2016 (Sportcom) – Erik Guay a remis les pendules à l’heure alors qu’il est monté sur son premier podium de la saison, mercredi, à St-Moritz (Suisse), dernière épreuve de descente du calendrier de la Coupe du monde de ski alpin. Troisième au classement, le vétéran de Mont-Tremblant a accusé un retard de 54 centièmes de seconde sur le plus rapide du jour, le Suisse Beat Feuz (1 min 40,44 s). L’Américain Steven Nyman (à 0,08 s) a pris le deuxième rang.

L’autre Canadien en lice, Manuel Osbourne-Paradis, a terminé au 14e rang.

Un soulagement cette troisième place?

« Oui, absolument! Ce ne fut pas une saison facile avec les changements d’entraîneurs et d’équipement », a expliqué le skieur qui avait fait l’impasse sur la saison 2014-2015 en raison d’une blessure au genou gauche.

« Il y a plusieurs moments cette saison où j’aurais pu être sur podium. J’étais tanné de finir un peu plus loin. Aujourd’hui (mercredi), je me sentais bien et j’ai fait une descente constante de haut en bas. C’est-ce que je recherchais pendant l’année. J’ai souvent fait de belles descentes, mais il y avait toujours des erreurs », a précisé celui qui n’a toutefois pas qualifié sa sortie de « parfaite ».

À la satisfaction de voir que tout rentre dans l’ordre pour la poursuite de son entraînement estival s’ajoute celle d’avoir excellé sur la piste qui accueillera les Championnats du monde qui seront disputés en 2017.

« Ça me donne de la confiance pour l’an prochain, car ce sera pas mal le même parcours. À mon âge, je ne suis pas là pour finir dans le top-15, mais bien pour être sur le podium. J’ai montré que je suis toujours compétitif », a ajouté celui qui passera le mois d’avril dans l’ouest canadien à tester des skis.

En terminant en dixième place, l’Italien Peter Fill remporte le globe de cristal de la spécialité.

L’épreuve de super-G sera présentée jeudi et Guay sera du départ.

Vous pourriez aussi aimer...

1 Août - 2022 | par Sportcom

EN RAFALE (Jeux du Commonwealth)

1er août 2022 Haltérophilie – Maude Charron toujours au sommet du podium Un an après avoir été sacrée championne olympique à Tokyo,…

Nos partenaires