27 Juil - 2023 | par Mathieu Laberge

Escrime – Championnats du monde

L’espoir olympique des sabreurs canadiens plus vivant que jamais

Nouvelle

Montréal, 27 juillet 2023 (Sportcom) – En terminant au 11e rang de la compétition par équipe de sabre masculin, les escrimeurs canadiens ont amélioré leur sort quant à une éventuelle qualification olympique aux Jeux de Paris. Jeudi, aux Championnats du monde présentés à Milan, Farès Arfa, Olivier Desrosiers, François Cauchon et Shaul Gordon avaient le sentiment du devoir accompli.

Après avoir profité d’un laissez-passer au premier tour, les représentants de l’unifolié ont eu raison du Koweït 45-31. La tâche a été ensuite plus ardue en ronde des 16 face à la France qui l’a emporté 45-25.

Les Canadiens ont signé leur deuxième victoire du jour à leur premier match de classement, 45-40 contre l’Ukraine, perdu 45-41 contre l’Iran et terminé leur journée sur une bonne note en défaisant la Géorgie 45-38 dans le match pour la 11e place.

« On s’est soutenus les uns et les autres, on a travaillé fort et on a joué nos rôles. Les jeunes (Desrosiers et Cauchon) étaient là pour prendre de l’expérience et mettre de l’énergie, alors que nous, Shaul et moi, nous étions-là pour guider l’énergie et les motiver à aller chercher ce résultat », a soutenu Arfa.

Le vétéran n’a pas pris part au dernier match en raison d’une blessure à un genou. Sur les lignes de côté, il s’est dit impressionné par le travail de Desrosiers et Cauchon. Selon le Lavallois, c’est surtout la victoire contre l’Ukraine qui a changé la donne pour son équipe.

« C’était le match le plus important parce que si nous le gagnions, ça nous garantissait une meilleure place que l’an dernier (13es). Nous étions encore énervés de notre défaite contre la France et là, nous nous sommes battus du début jusqu’à la fin et nous avons canalisé toute cette énergie vers la performance. »

Avec ce classement, le Canada devrait demeurer dans le top-16 mondial, ce qui lui permettrait de conserver ses chances de qualification olympique. Et c’est avec un œil averti que les sabreurs canadiens regarderont l’affrontement de vendredi entre les États-Unis et l’Allemagne, en quart de finale.

« Si les Américains restent dans le top-4 et que nous sommes dans le top-16, ce que nous avons réussi à faire, nous irons aussi aux Jeux olympiques en tant qu’équipe. Et c’est l’objectif que nous avions en début de saison. […] On va essayer de rester calme, mais on va encourager subtilement les États-Unis », a conclu l’escrimeur en blaguant, ajoutant qu’il s’accordera maintenant un repos d’un mois avant de reprendre l’entraînement en vue de l’année préolympique qui s’est officiellement amorcée mercredi.

Dans le tableau de l’épée féminine par équipe, Alexanne Verret, Marie-Frédérique Millette, Leonora Mackinnon et Ruien Xiao ont conclu leur journée au 14e rang.

Elles ont d’abord signé une victoire 34-32 contre l’Espagne en ronde des 32 pour ensuite s’incliner 45-30 contre Italie. Une fois dans les matchs de classement, elles ont baissé pavillon 45-29 contre l’Estonie, vaincu la Suède 45-40 et perdu 45-31 contre les Japonaises.

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

31 Mai - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Jacqueline Simoneau se couvre d’or à la maison

Le Canada mérite l’argent à l’épreuve technique par équipe Montréal, 31 mai 2024 (Sportcom) – Après sa médaille d’or aux Championnats du…

Nos partenaires