22 Juil - 2022 | par Luc Turgeon

Cyclisme sur route – Tour de France

Fatigue et camaraderie en cette 19e étape

Nouvelle

Photo: A.S.O / Charly Lopez

Montréal, 22 juillet 2022 (Sportcom) – L’un derrière l’autre, Antoine Duchesne et Hugo Houle sont passés à l’offensive durant la 19e étape du Tour de France. La séquence s’est résorbée moins d’un kilomètre plus loin, mais elle a tout de même donné le sourire aux deux Québécois impliqués malgré la fatigue.

L’échappée du jour venait d’être reprise lorsque certains cyclistes ont décidé d’augmenter la cadence avec une trentaine de kilomètres à faire. Le Slovène Tadej Pogacar a été un des premiers, puis est venu le tour d’Antoine Duchesne.

« Il y a eu quelques attaques et [mon coéquipier] David (Gaudu) m’a dit d’y aller si je le sentais », a précisé Duchesne, membre de la formation Groupama-FDJ. D’autres coureurs se sont empressés de réagir à la manœuvre, y compris son bon ami Hugo Houle.

« Antoine a attaqué et j’ai décidé d’y aller avec lui, je me suis dit que ça allait être plus le fun ! Quand il m’a vu, il trouvait ça drôle et on a pu s’amuser un peu », a partagé Houle à Sportcom.

« Je suis content de le voir en forme, a poursuivi l’athlète de Sainte-Perpétue. Il a connu des moments plus difficiles avec son opération [à l’artère iliaque], mais cette année, il a une belle saison et il a fait un beau Tour de France. Il est en très grande forme, a bien grimpé et a fait beaucoup de travail pour Gaudu. »

Le peloton a lutté pour une arrivée au sprint et l’occasion s’est dissipée. Duchesne a été contré par Jasper Stuyven et Fred Wright et l’athlète originaire de Saguenay n’a pas réussi à les suivre. Il a finalement conclu au 63e rang (+1 minute et 53 secondes), après un début de course où les vents de côté ont ajouté un peu de nervosité sur le parcours de 188,3 kilomètres.

« Je m’attendais à pire au départ, a toutefois relativisé Hugo Houle, 24e du jour (+1 seconde). Finalement, tout le monde était un peu fatigué et on a pris ça assez calmement. Personne n’avait envie de faire la bataille. J’ai fait le maximum pour rester à l’avant dans le final, qui était assez technique, et ça s’est bien passé. »

« Une journée très rapide, très stressante. L’étape était tendue, mais on l’a encore bien gérée. On a voulu être aux avant-postes toute la journée, plus question ne prendre des risques au »dernier » jour comme ça », a expliqué Duchesne, heureux de voir la lumière au bout de ce Tour de France.

Guillaume Boivin (Israel – Premier Tech) a quant à lui été le 41e à franchir l’arrivée, 25 secondes derrière le vainqueur. Il pointe désormais au 120e rang du classement général, toujours mené par le Danois Jonas Vingegaard. Hugo Houle occupe la 22e place et Antoine Duchesne, la 63e.

« C’était le fun d’aller jouer avec lui aujourd’hui, mais aussi de l’avoir [à mes côtés] tout au long du Tour. »

– Hugo Houle à propos d’Antoine Duchesne.

La victoire française tant attendue

Les partisans français ont dû patienter jusqu’à la 19e étape pour voir un cycliste français gagner à ce 109e Tour.

Fidèle lieutenant des redoutables meneurs de Jumbo-Visma, Christophe Laporte a bien joué ses cartes à la flamme rouge. Le peloton était revenu sur l’échappée lorsque Laporte, qui avait bénéficié de l’aide du Belge Wout van Aert, s’en est pris au trio de tête. Après avoir fait preuve de patience et économisé ses forces, il a accéléré à 500 mètres de l’arrivée. Il s’est retourné à quelques occasions dans les derniers instants pour s’assurer de ne pas célébrer trop vite sa première victoire sur le Tour de France, sous les acclamations de la foule réunie dans les rues de Cahors.

Le Belge Jasper Philipsen (Alpecin-Deceuninck) et l’Italien Alberto Dainese (DSM) ont suivi une seconde plus tard, en tête d’un groupe de 28 cyclistes, dont Hugo Houle.

L’équipe Jumbo-Visma compte maintenant cinq victoires d’étape sur cette Grande Boucle, en plus de mener les classements des maillots jaune, vert et à pois. Elle tentera de bonifier ce palmarès au contre-la-montre de samedi et lors de la 21e étape de dimanche, qui mènera les coureurs jusqu’à Paris.

Champion canadien de 2021 à l’épreuve contre-la-montre, Houle sera à surveiller samedi.

« Je vais en profiter pour me tester. Comme Guillaume me l’a dit : “avec ces jambes-là, c’est mieux d’essayer de le faire à fond.’’ Je pense que je vais écouter M. Boivin ! »

Vous pourriez aussi aimer...

9 Sep - 2022 | par Mathieu Laberge

Les Québécois au bout de leurs limites

Québec, 9 septembre 2022 (Sportcom) – Le plateau du Grand Prix cycliste de Québec était le plus relevé de l’histoire et c’est…

27 Sep - 2022 | par Mathieu Laberge

Le chemin tout tracé d’Hugo Houle

Montréal, 27 septembre 2022 (Sportcom) – Si gagner le gros lot à la loterie ne change pas le monde, remporter une étape…

Nos partenaires