1 Juin - 2023 | par Luc Turgeon

Canoë-kayak d’eau vive – Coupe du monde

Florence Maheu souhaite vite retrouver son rythme

Nouvelle

Photo: Twitter / Canoë-kayak Canada

Montréal, 1er juin 2023 (Sportcom) – Nouvelle saison, nouvelle approche pour la kayakiste Florence Maheu. Stoppée aux qualifications du slalom à la première Coupe du monde de 2023 jeudi, la Québécoise compte progresser jusqu’aux mondiaux pour s’y présenter au sommet de son art en septembre.

La dernière fois que Maheu avait pagayé dans le canal olympique d’Augsbourg, en Allemagne, c’était il y a un peu moins d’un an aux plus récents Championnats du monde. Elle n’avait alors pas été en mesure de passer les qualifications.

Jeudi, elle a entamé l’épreuve en K1 au 46e rang du premier tour en raison d’un cumulatif de 167,56 s. Elle a commis trois fautes qui lui ont ajouté deux secondes chacune, puis elle a raté une porte en fin de parcours, ce qui l’a durement pénalisée de 50 secondes.

L’Olympienne des Jeux de Tokyo a affiché un temps de 121,87 s à sa deuxième descente pour prendre le 22e échelon. Seules les dix premières compétitrices de cette manche accédaient toutefois aux demi-finales.

« J’ai eu un peu plus de contrôle en deuxième manche, mais une erreur m’a coûté beaucoup de temps au milieu, a-t-elle précisé. Pour moi, les premières Coupes du monde, c’est vraiment juste d’essayer de trouver un peu de rythme et d’appliquer les changements que j’ai implantés à l’entraînement cet hiver. »

Au cœur de ces rectifications se trouve la volonté d’être plus combative sur l’eau. Florence Maheu prévoit ainsi connaître du succès plus tôt lors des qualifications.

« J’avais tendance à être assez passive et maintenant, je dois attaquer plus pour me hisser dans le top-20 de la première manche. […] La deuxième manche, c’est certain que c’est plus difficile étant donné que seulement dix embarcations passent en demi-finale, mais c’est justement sur quoi je travaille, soit rester concentrée sur mon objectif sans en faire trop et garder le tout simple », a-t-elle expliqué.

L’Ukrainienne Viktoriia Us a été la plus rapide des qualifications, suivie de près par les Allemandes Elena Lilik et Ricarda Funk. Les demi-finales et les finales auront lieu vendredi.

Un ajout de taille

Même si sa préparation est axée sur les mondiaux prévus à Londres en septembre, Florence Maheu espère se relever dès la semaine prochaine en Tchéquie. D’ici là, elle sera de l’épreuve du kayak cross dimanche, une nouveauté au programme olympique de Paris.

« J’ai assez hâte, j’ai changé de bateau la semaine dernière, il y a beaucoup de progression dans l’équipement, alors on fait des essais pour voir ce qui est le plus rapide », a souligné la double médaillée d’argent des Championnats panaméricains, le mois dernier.

« Mon objectif est de passer la ronde des qualifications pour faire les duels. Ce ne sera pas évident, parce que le parcours est vraiment simple et on doit tout donner physiquement. Les temps sont très serrés et seulement 32 filles passent au tour suivant. »

Vous pourriez aussi aimer...

31 Mai - 2024 | par Sportcom

Aurélie Rivard au pied du podium

Montréal, 31 mai 2024 (Sportcom) – Aurélie Rivard (S10) s’est qualifiée pour une deuxième finale en deux jours aux Séries mondiales de…

Nos partenaires