21 Oct - 2023 | par Luc Turgeon

Racquetball – Jeux panaméricains

Frédérique Lambert signe trois victoires en une seule journée à Santiago

Nouvelle

Photo: Fernando Campos/Santiago 2023 vía Photosport

Santiago, 21 octobre 2023 (Sportcom) – Une seule journée de compétition a eu lieu en racquetball et déjà, Frédérique Lambert compte trois victoires à sa fiche à Santiago. Difficile de demander mieux afin de lancer ses quatrièmes Jeux panaméricains !

La médecin montréalaise a d’abord eu le dessus sur la Chilienne Paula Javiera Mansilla en simple, en trois manches de 11-3, 11-2 et 11-6. Quelques heures plus tard, elle reprenait l’action en double avec Michèle Morissette, elle qui s’est inclinée au compte de 3-0 en simple, en avant-midi, face à la Chilienne Carla Munos.

Après un duel de 40 minutes, Lambert et Morissette l’ont emporté 3-1 contre Jimena Gomez et Maricruz Ortiz, du Costa Rica, et accèdent ainsi aux huitièmes de finale.

« Ça commence en force ! Ça fait longtemps que je n’ai pas joué autant de racquetball en une journée ! C’est assez intense, mais j’ai super bien joué et je suis très contente de continuer », a mentionné Frédérique Lambert après son dernier match.

« Mon expérience m’a beaucoup aidée aujourd’hui (samedi). Ce sont de longues journées et ça aide de savoir à quoi s’attendre et quoi faire entre les parties pour bien se préparer », a-t-elle ajouté.

C’est que le repos a été de courte durée après le double féminin, puisqu’elle a conclu la journée aux côtés de Samuel Murray sur le court #3, en double mixte. Une épreuve qui fait son entrée aux Jeux panaméricains.

Pour une deuxième partie de suite, Lambert s’est mesurée à Maricruz Ortiz, qui était accompagnée d’Andres Acuna.

La première manche a été l’affaire des Québécois 11-7. On a ressenti la frustration d’Acuna à la reprise du jeu et le duo canadien en a profité pour prendre rapidement l’avance 6-0. Rien pour apaiser le Costaricain, alors que Lambert et Murray ont aisément gagné le deuxième set 11-2.

Les deux équipes se sont suivies tout au long du troisième engagement, mais les représentants du Costa Rica se sont sauvés avec cette manche 12-10 pour réduire l’écart à 2-1.

Onze minutes plus tard, Lambert et Murray ont fermé les livres en l’emportant 11-5 et filent maintenant vers les quarts de finale.

« Ce sont mes quatrièmes Jeux panaméricains, mais c’est une première en double mixte ! Je suis contente de vivre ça et d’avoir la chance d’y participer avec Sam », a partagé Frédérique Lambert.

Médaillé d’argent aux Championnats du monde l’été dernier, le duo avait eu plus de difficulté à l’Open mondial d’Highlands Ranch en août, au Colorado. Il avait été éliminé au premier tour et s’était promis de redoubler d’efforts en prévision des Jeux panaméricains. Le travail semble avoir porté fruit, puisque Lambert et Murray ont vite vu la différence dans leur jeu.

« Le dernier tournoi n’a pas bien été. Maintenant, de savoir où elle est sur le terrain sans devoir vérifier, on voit que la chimie est meilleure et notre stratégie est meilleure pour le double mixte, a souligné Samuel Murray. On essaye de ne pas trop se compliquer la vie et on a super bien joué. Si on continue comme ça, on peut battre bien des équipes ! »

Un entraîneur épaté

Samuel Murray y est allé de plusieurs coups spectaculaires dans cette rencontre. Des coups effectués derrière le dos, entre les jambes, en plongeant ou sans regarder : de quoi plaire aux spectateurs, mais aussi à l’entraîneur canadien Michel Gagnon. Ce dernier s’est dit choyé de se retrouver en première loge pour assister aux prouesses du joueur au bandeau rouge.

« La chimie est bonne entre les deux ! Frédérique a beaucoup de puissance et a un excellent choix de jeux. Sam, il est partout sur un terrain. C’est un show, je suis chanceux d’être collé sur la vitre ! » a-t-il partagé à Sportcom.

L’entraîneur en est à ses sixièmes Jeux panaméricains. À l’instar des athlètes, il est d’avis que l’ajout du double mixte est bénéfique en racquetball.

« Le calibre est relevé c’est le fun de voir des stratégies bien différentes que ce qu’on faisait tout le temps ! »

Un horaire tout aussi chargé attend Frédérique Lambert dimanche. Elle affrontera l’Argentine Natalia Mendez en simple, puis les Mexicaines Montserrat Mejia et Aleandra Herrera en double féminin, toujours avec Michèle Morissette. Elle terminera sa journée avec Murray devant Angelica Barrios et Conrrado Moscoso, de la Bolivie.

Avant de rejoindre Lambert, Samuel Murray fera ses débuts en simple où il sera opposé à Gabriel Garcia. Il sera également jumelé à Coby Iwaasa en double masculin, contre les Américains Alenjandro Landa et Daniel De La Rosa.

Vous pourriez aussi aimer...

3 Fév - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Un retour argenté pour Jacqueline Simoneau !

Montréal, 3 février 2024 (Sportcom) – À sa première finale internationale en plus de deux ans, la nageuse artistique Jacqueline Simoneau a…

Nos partenaires