14 Déc - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

Ski para-alpin – Coupe du monde

« Je veux le podium, je suis un peu déçue de toujours finir quatrième » – Frédérique Turgeon

Nouvelle

Montréal, 14 décembre 2022 (Sportcom) – Pour la troisième fois en quatre courses depuis le début de la saison, Frédérique Turgeon a dû se contenter de la quatrième place, cette fois en Super-G dans la catégorie debout à la Coupe du monde de ski para-alpin de Steinach am Brenner, en Autriche. La Québécoise espère que cette séquence se terminera le plus tôt possible, elle qui souhaite renouer rapidement avec le podium.

« Je veux le podium, je suis un peu déçue de toujours finir quatrième. Ce n’est pas mauvais, mais c’est lourd. C’est tellement proche et je sais que j’ai ce qu’il faut pour y arriver », a-t-elle indiqué en entrevue avec Sportcom.

Après trois épreuves de slalom la semaine dernière à Saint-Moritz, Turgeon participait à une première épreuve de vitesse cette saison où elle avoue avoir dû mettre les freins à quelques occasions. Elle a finalement affiché un chrono de 1 min 14,35 s, à 2,37 secondes de la troisième marche du podium.

« Ça reste une quatrième place, c’est quand même bon. Je ne suis pas si déçue du résultat, mais plus de mon approche. Je ressens encore un peu de peur en vitesse à cause de ma blessure de l’année dernière. J’étais un peu sur les freins et je sens que mon temps aurait pu être meilleur. Il y a des journées comme ça et je l’accepte. »

La Suédoise Ebba Aarsjoe a remporté la médaille d’or de l’épreuve. Elle a été accompagnée sur le podium par les Allemandes Anna-Maria Rieder (+1,88 seconde) et Andrea Rothfuss (+3,43 secondes).

Turgeon aura la chance de viser le podium une fois de plus dès jeudi lors de la présentation d’une autre épreuve de Super-G.

« Je veux absolument un podium demain et je vais tout mettre en œuvre pour que ça arrive. »

Les journées de vendredi et samedi seront réservées au slalom géant. La skieuse de 23 ans n’a pas d’attentes précises pour ces deux courses étant donné que le slalom géant n’est pas sa discipline de prédilection, d’autant plus qu’elle commence à ressentir des signes de fatigue à sa jambe qui avait été blessée la saison dernière.

« Je ne suis pas certaine de participer aux deux épreuves. C’est certain que je vais y aller au moins une fois, mais on verra pour la suite. Si je réussis à franchir la ligne d’arrivée pour finir la course, ce sera clairement une petite victoire pour moi », a-t-elle conclut.

Un autre top-5 pour Alexis Guimond

De son côté, Alexis Guimond a été gêné par les conditions de neige difficiles et n’a pas pu effectuer une descente à la hauteur de ses attentes. L’athlète de Gatineau a terminé au cinquième rang (+3,52 secondes) du Super-G dans la catégorie debout.

« Ç’a été une course plus difficile aujourd’hui. Les conditions de piste étaient très étranges, la neige était différente tout au long du parcours et c’était assez difficile de s’adapter. Parfois c’était raboteux, d’autres fois, la neige était molle ou bien c’était vraiment glacé. Terminer cinquième, ce n’est pas mauvais, mais on espère toujours faire mieux », a-t-il commenté.

Le Super-G a été remporté par le Français Arthur Bauchet, triple médaillé d’or aux Jeux paralympiques de Pékin. Il a devancé l’Autrichien Markus Salcher (+1,49 seconde) et le Suisse Robin Cuche (+1,77 seconde).

Médaillé de bronze la semaine dernière à Saint-Moritz, Guimond est persuadé qu’il sera en mesure de rebondir lors des trois prochaines épreuves prévues cette semaine à Steinach am Brenner.

« J’ai bien commencé ma saison avec un podium et je sais que je suis en mesure d’y retourner. Je veux continuer à être au sommet du classement. Il reste un Super-G et deux slaloms géants cette semaine, c’est une grosse série de courses, mais je pense que j’ai des chances partout pour atteindre mes objectifs », a ajouté Guimond.

Vous pourriez aussi aimer...

1 Jan - 2023 | par Sportcom

Commencer l’année 2023 du bon pied

Montréal, 1er janvier 2023 (Sportcom) – Antoine Cyr et Katherine Stewart-Jones n’ont pas eu à attendre bien longtemps en 2023 avant de…

Nos partenaires