13 Mai - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

Cyclisme sur piste – Coupe des nations

Genest au pied du podium au sprint individuel

Nouvelle

Montréal, 13 mai 2022 (Sportcom) – Lauriane Genest est venue bien près d’obtenir une deuxième médaille en autant d’épreuves à la Coupe des nations de cyclisme sur piste à Milton, en Ontario, vendredi. La Québécoise a terminé au quatrième rang du sprint individuel, s’inclinant en finale de bronze contre la Colombienne Martha Bayona Pineda

« C’est décevant de finir quatrième, mais je pense que j’ai fait de bons efforts, c’était bien exécuté. Ç’a été une longue journée, mais je suis contente », a lancé Genest en entrevue dans la zone mixte après la compétition.

« Je n’avais pas les jambes (pendant la finale de bronze). Je n’ai pratiquement pas fait d’erreurs, donc si j’avais eu de bonnes jambes, ça aurait pu fonctionner », a-t-elle ajouté.

En qualification, Genest avait terminé au troisième rang (+0,226 seconde). Seules sa compatriote Kelsey Mitchell et la championne du monde Emma Hinze ont réussi à devancer la Lévisienne.

Après avoir obtenu un laissez-passer en seizième de finale, Genest a vaincu la Mexicaine Luz Daniela Gaxiola en huitième de finale avant de disposer de la Japonaise Riyu Ohta au tour suivant.

En demi-finales, elle s’est butée à l’éventuelle championne de la compétition, Emma Hinze. L’Allemande a ensuite remporté la grande finale en s’imposant devant Kelsey Mitchell au terme de deux duels âprement disputés.

Mathias Guillemette représentait quant à lui le Canada à la course par élimination où il a fait bonne figure. Menant le peloton pendant quelques tours, le Québécois s’est finalement fait éliminer en quatrième place.

« Je suis vraiment content ! Hier (jeudi), j’ai passé trois heures à écouter des courses par élimination pour apprendre les tactiques et pour essayer de ne pas faire d’erreurs aujourd’hui (vendredi). Je voulais aller en avant et garder la course rapide, je ne voulais pas me mettre en danger », a expliqué Guillemette dans la zone mixte.

Le Belge Jules Hesters a remporté la médaille d’or en effectuant une remontée spectaculaire pour devancer le Néerlandais Yoeri Havik qui s’était forgé une bonne avance à quelques tours de la fin. L’Américain Gavin Hoover a complété le podium.

Dans la poursuite individuelle, Ariane Bonhomme (+5,738 secondes) et Adèle Desgagnés (+7,386 secondes) ont pris les 6e et 7e rangs des qualifications. Quelque peu déçue de ce résultat, Bonhomme ne s’en fait toutefois pas outre mesure, elle qui n’avait pas participé à une poursuite individuelle depuis plus d’un an.

« Je pense que ça s’est quand même bien passé. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre parce que je n’avais pas fait de poursuite individuelle depuis longtemps. J’aurais aimé faire les courses pour les médailles, mais je n’avais pas nécessairement de gros objectifs pour aujourd’hui (vendredi). Je me prépare pour performer à un plus haut niveau aux Jeux du Commonwealth et aux Championnats du monde », a mentionné Bonhomme.

En finale, l’Australienne Maeve Plouffe a remporté l’or devant l’Italienne Vittoria Bussi.

Mathias Guillemette participera à la poursuite individuelle samedi. De son côté, Lauriane Genest sera de retour en action dimanche pour la présentation du keirin, tout comme Lily Plante qui sera au départ du madison.

Vous pourriez aussi aimer...

9 Sep - 2022 | par Mathieu Laberge

Les Québécois au bout de leurs limites

Québec, 9 septembre 2022 (Sportcom) – Le plateau du Grand Prix cycliste de Québec était le plus relevé de l’histoire et c’est…

Nos partenaires