25 Fév - 2017 | par Éric Gaudette-Brodeur

Ski alpin – Coupes du monde

Guay à des poussières du podium, Gagnon s’illustre en super-G

Montréal, 25 février 2017 (Sportcom) – Erik Guay a conclu de nouveau quelques centièmes de seconde derrière le médaillé de bronze samedi, au 6e rang plus précisément, lors de la deuxième descente de la Coupe du monde de Kvitfjell, en Norvège. Marie-Michèle Gagnon, 12e du super-G de Crans-Montana, en Suisse, a de son côté obtenu son meilleur résultat dans une épreuve de vitesse depuis 2013.

Vendredi, Guay avait terminé quatrième de la première descente à Kvitfjell, en recul de seulement 5 centièmes sur le temps du troisième. Samedi, ce ne sont que 18 centièmes qui ont séparé l’athlète de Mont-Tremblant de la troisième place sur le podium.

Le Norvégien Kjetil Jansrud, médaillé de bronze la veille, a triomphé grâce à un chrono de 1 min 47,63 s. Il a dans l’ordre devancé l’Italien Peter Fill, en retard de 8 centièmes, et le Suisse Beat Feuz, 14 centièmes plus lent.

Cinquième vendredi, le Britanno-Colombien Manuel Osborne-Paradis s’est cette fois classé quatrième, à 26 centièmes du vainqueur. Le Suisse Carlo Janka a pris le cinquième échelon, 28 centièmes derrière, et Guay le sixième, à 32 centièmes.

Tyler Werry, de Calgary, a par ailleurs fini 50e (1 min 51,61 s) et Jeffrey Frisch, de Saint-Lambert, 52e (1 min 53,38 s).

« Manny et moi, nous nous poussons l’un et l’autre présentement, ce qui est très bien, a mentionné Guay à Canada Alpin. Tu dois donner du crédit aux meilleurs gars qui skient très bien. Je suis un petit peu déçu de ne pas avoir mieux fait aujourd’hui, mais je pense que mon ski est là. »

Au classement de la spécialité en Coupe du monde, Jansrud est en tête avec 407 points, suivi de Fill (374) et de l’Italien Dominik Paris (271).

Guay (215) et Osborne-Paradis (170) sont respectivement 7e et 12e.

Dimanche, un super-G sera au menu à Kvitfjell. « Je sais que si je skie comme j’en suis capable, je peux obtenir un bon résultat ici », a affirmé Guay.

Le meilleur de Marie-Michèle Gagnon

À Crans-Montana, Marie-Michèle Gagnon a pour sa part affiché sa meilleure performance en super-G depuis son sixième rang obtenu en décembre 2013, à Saint-Moritz, en Suisse.

La Slovène Ilka Stuhec l’a emporté en un temps de 1 min 21,78 s, 50 centièmes devant l’Italienne Elena Curtoni. L’Autrichienne Stephanie Venier a terminé troisième, en recul de 1,09 seconde.

Meilleure Canadienne, Gagnon a conclu à 2,02 secondes de la gagnante. Valérie Grenier, de Mont-Tremblant, s’est quant à elle classée 21e (1 min 24,77 s) et Candace Crawford, de Toronto, 24e (1 min 24,86 s). Mikaela Tommy, de Wakefield, était aussi de la partie, mais elle n’a pas croisé la ligne d’arrivée.

« Je me sentais confiante avec la manche de super-G d’hier », a indiqué Gagnon, quatrième de la manche initiale du combiné vendredi. « Aujourd’hui, par contre, je partais beaucoup plus tard, numéro 42, donc c’était beaucoup plus difficile d’obtenir un bon un résultat. »

L’athlète de Lac-Etchemin savourait d’autant plus sa prestation. « (Ma performance) est quasiment plus importante que celle d’hier parce que ce n’était pas facile de bien skier (en partant d’aussi loin). Je pense que je suis la seule dans les numéros éloignés qui a bien fait, c’est encourageant. »

Gagnon a en effet été une des deux seules skieuses à prendre le départ après les 30 premières et à finir parmi les 20 meilleures.

« La neige était vraiment molle, les sensations n’étaient donc pas si bonnes que ça. En même temps, j’attaquais et j’avais une bonne fluidité. Au moment où je suis descendue, ça faisait une heure et demie que les premières filles étaient passées. La piste avait donc beaucoup ramolli et il y avait des bosses. »

Au classement de la Coupe du monde de super-G, la Liechtensteinoise Tina Weirather, quatrième samedi, a ravi la première place à la Suisse Lara Guta, qui ne skiera plus cette saison après avoir été opérée au genou gauche pour réparer des déchirures au ligament croisé antérieur et au ménisque.

Weirather a maintenant récolté 306 points. Gagnante des trois premiers super-G de la saison, Gut reste deuxième avec 300 points, mais Stuhec, qui s’est imposée dans les deux derniers super-G, se rapproche avec 290 points.

Un deuxième combiné est à l’horaire en Suisse, dimanche.

Vous pourriez aussi aimer...

19 Sep - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Neuvième place pour les Canadiens au relais

Montréal, 19 septembre 2021 (Sportcom) – Le quatuor canadien formé des Québécois Emy Legault, Charles Paquet et Jérémy Briand ainsi que de…

26 Sep - 2021 | par Mathieu Fontaine

Une 17e place et une leçon pour Guillaume Boivin

Montréal, 26 septembre 2021 – Guillaume Boivin était habité par des sentiments partagés à l’issue de la course en ligne élite masculine présentée dimanche,…

Nos partenaires