26 Fév - 2022 | par Luc Turgeon

Cyclisme sur route –Circuit Het Nieuwsblad (World Tour hommes et 1.Pro femmes)

Guillaume Boivin et Hugo Houle croient être « sur la bonne voie »

Nouvelle

Photo: Facebook / Hugo Houle

Montréal, 26 février 2022 (Sportcom) – Les Québécois Guillaume Boivin et Hugo Houle ont dû s’adapter très rapidement, samedi, au départ du Circuit Het Nieuwsbladun. Quelques heures seulement avant la course, les cyclistes d’Israel-Premier Tech ont appris qu’ils allaient être privés des services de leur meneur, Sep Vanmarcke.

Vanmarcke était mal en point à son réveil et a renoncé à cette course de 204 kilomètres parsemée de pavés, où il s’était classé troisième l’an dernier. Beaucoup d’espoir reposait sur ses épaules.

« C’était une grosse perte pour l’équipe », a confié Hugo Houle, nouvellement membre d’Israel-Premier Tech. « C’est dommage, c’est un coureur d’expérience qui est capable de faire la différence. Ça aurait été le fun qu’il soit avec nous aujourd’hui, mais sa santé est prioritaire et il va revenir plus fort pour les Classiques. »

La formation a été forcée de remanier ses cartes. Elle allait plutôt travailler pour Guillaume Boivin et l’Australien Simon Clarke.

Sept coureurs se sont rapidement échappés en début de journée. Jumbo-Visma a mené la charge dans le peloton durant une bonne partie de la course. Le Belge Wout van Aert, dominant en cyclo-cross dans les derniers mois, a fait partie d’un groupe de chasse qui s’est détaché à 30 kilomètres de l’arrivée pour rejoindre les meneurs.

Le champion de la Belgique a ensuite attaqué avec 13 kilomètres à parcourir, au pied de la montée de Bosberg. Il a accentué son avance et a filé en solo jusqu’à la toute fin pour remporter sa toute première course du calendrier.

L’Italien Sonny Colbrelli (Bahrain-Victorious, +22 secondes) a été le plus fort au sprint pour la deuxième place en devançant le Belge Greg Van Avermat (AG2R Citroën). Simon Clarke a offert la meilleure performance d’Israel-Premier Tech. Il a accusé un retard de 25 secondes pour se classer 11e.

Ralenti par la COVID-19

Boivin (33e) et Houle (73e) ont tous deux conclu au sein du peloton à 1 minute 30 secondes du vainqueur. Antoine Duchesne (Groupama-FDJ), n’a pas rallié l’arrivée samedi.

« J’avais ma chance aujourd’hui, ça n’a pas été une bonne ou une mauvaise journée. Je vois le verre à moitié plein et je me dis que je suis sur la bonne voie », a mentionné Guillaume Boivin à Sportcom.

Le champion canadien a été pris derrière un accrochage sur la route et a eu besoin d’une quinzaine de kilomètres pour combler ce retard.

« Ça m’a coûté cher dans le final. Au sommet du mur, j’étais dans le deuxième groupe et je n’avais pas les jambes pour être dans le groupe devant. On va prendre le positif de cette journée et on va repartir demain. Le but est de continuer à travailler et arriver en grande forme en avril pour les Classiques. »

Il s’agissait, en quelque sorte, d’un retour en piste pour Hugo Houle. L’athlète de Sainte-Perpétue a reçu un test positif à la COVID-19 en préparation pour le tour d’Andalousie, en Espagne, et a dû prendre quelques jours de repos. Il s’en est toutefois tiré sans ressentir de symptômes.

« Je suis content de ma forme ! Je n’ai pas eu de complications, alors je n’étais pas trop inquiet, mais ce test a été un peu une surprise pour moi. »

« Ç’a bien été durant la course et je suis satisfait de ce que j’ai pu accomplir. Je suis sur la bonne voie. J’étais là jusqu’à la montée clé du mur de Grammont, ensuite, j’ai manqué un peu d’énergie pour suivre les meilleurs, mais j’avais fait mon travail et j’ai réussi à finir dans le peloton. »

Quelques heures plus tard, ce fut au tour des athlètes féminines à s’élancer en Belgique. Les Québécoises Magdeleine Vallières-Mill (EF Education-TIBCO-SVB) et Gabrielle Pilote-Fortin (Cofidis) ont toutes les deux pris part à la course avec leur nouvelle équipe respective.

Vallières-Mill a terminé parmi le groupe de chasse mené par la Néerlandaise Lorena Wiebes (DSM), qui a complété le podium à 25 secondes de la gagnante. La Néerlandaise Annemiek Van Vleuten (Movistar) a devancé sa compatriote Demi Vollering (SD Worx) au sprint pour l’emporter.

Gabrielle Pilote-Fortin pointe quant à elle au 72e rang (+4 minutes 22 secondes).

« Un nouveau départ »

Après quatre saisons à porter les couleurs d’Astana, Hugo Houle a rejoint quatre autres Canadiens en Guillaume Boivin, Alex Cataford, James Piccoli et Michael Woods chez Israel-Premier Tech, ce qui a facilité la transition. Un changement qui s’est fait de façon « facile et naturelle » selon le principal concerné.

« C’est un environnement familier pour moi, tant avec mes coéquipiers qu’avec Premier Tech. Je me sens bien, je suis à l’aise et ça devrait me permettre de connaître une belle saison. Ça me donne un nouveau départ. C’est clair que je dois encore m’adapter un peu, mais ça va très bien pour moi », a déclaré Houle.

Son arrivée a de quoi ravir son ami Guillaume Boivin, qui le côtoie depuis plusieurs années. Ils ont notamment évolué ensemble chez Spidertech et avec l’équipe nationale, dont celle des Jeux olympiques de Tokyo.

« C’est le fun de l’avoir avec nous! On se comprend bien et on a une belle complicité. On a pratiquement le même calendrier toute l’année et on va pouvoir faire de beaux résultats ensemble », a souligné Boivin.

Boivin, Houle et Duchesne seront tous de retour dimanche à Kuurne-Bruxelles-Kuurne. Pier-André Côté et Nickolas Zukowsky, de l’équipe Human Powered Health, seront aussi sur la ligne de départ, tout comme Raphael Parisella de la formation B&B Hotels-KTM.

Vous pourriez aussi aimer...

20 Nov - 2022 | par Luc Turgeon

Un second top-10 sur lequel bâtir

Montréal, 20 novembre 2022 (Sportcom) – Valérie Maltais souhaite gravir les échelons au 3000 m cette saison. Voyant déjà une amélioration en…

26 Nov - 2022 | par Sportcom

En rafale

Ski alpin – Sorties difficiles pour Grenier et Bennett   Prise deux pour les skieuses Valérie Grenier et Sarah Bennett qui ont…

Nos partenaires