21 Mar - 2022 | par Mathieu Laberge

Cyclisme sur route – Tour cycliste de Catalogne (2.UWT)

Guillaume Boivin heureux d’avoir pris les choses en main

Nouvelle

Montréal, 21 mars 2022 (Sportcom) – Guillaume Boivin et ses coéquipiers d’Israel – Premier Tech ont brassé les cartes au cours de la première étape du Tour cycliste de Catalogne (171 kilomètres), lundi, départ et arrivée à Sant Feliu de Guixols. Le seul Québécois inscrit a pris le 115e rang alors qu’il a fait partie d’un groupe d’une quinzaine de coureurs qui a accusé un retard de près de 9 minutes sur la tête de course.

Dans un long final droit en faux plat montant, l’Australien Michael Matthews (BikeExchange – Jayco) a fini premier au sprint. Pas complètement étonnant, car Matthews excelle sur ce type de terrain comme il l’avait fait lors de ses victoires au Grand Prix cycliste de Québec en 2018 et 2019. Plus récemment, le vainqueur d’étape aux trois grands tours nationaux avait terminé au pied du podium de Milan-San Remo, pas plus tard que samedi dernier.

Simon Clarke, aussi de l’Australie, a été le meilleur coéquipier de Guillaume Boivin avec une septième place.

Avec environ 80 kilomètres à faire, à la sortie d’une ville, les membres d’Israel – Premier Tech et ceux de BikeExchange – Jayco se sont placés en tête du peloton principal en préparation de l’ascension du col de la Ganga (troisième catégorie). À ce moment, une échappée de six coureurs était en tête avec plus de 3 minutes d’avance.

« Mon rôle pour la semaine, c’est de vraiment prendre soin des gars et il y avait pas mal de vent pendant toute la journée. Une fois sortis de la ville, on a roulé le plus vite qu’on pouvait et ç’a explosé (dans le peloton) et nous nous sommes retrouvés 20-25 en avant avec toute notre équipe », a expliqué Boivin.

Le groupe s’est forgé une avance d’une quarantaine de secondes avant d’être avalé par le peloton une trentaine de kilomètres plus tard dans cette étape disputée par un temps frais et venteux, en plus de la pluie qui est tombée par moments.

« Ç’a été une journée vraiment difficile, mais on peut être contents de la façon dont on a couru. On n’a pas le résultat à la clé à la fin, mais on va garder le même état d’esprit pour le reste de la semaine et il y a de belles choses qui vont arriver. C’était le fun de prendre l’initiative avec l’équipe et de faire quand même une belle course. »

Le champion canadien en titre avait dû poser pied à Paris-Nice, il y a deux semaines, en raison de maux de dos. La course de lundi marquait donc son retour à la compétition et Boivin confirme qu’il a passé le test après du repos et de nombreux traitements et séances de physiothérapie.

« Ç’a quand même bien été. Je suis content et j’espère que c’est derrière moi. Je n’étais pas supposé faire le Tour de Catalogne et je devais plutôt être en Belgique, mais après avoir manqué une semaine importante (Paris-Nice) à cause des maux de dos, c’était important de faire cette course par étapes pour avoir la forme nécessaire pour performer dans les classiques », a poursuivi celui qui devrait être de retour en Belgique pour prendre part au Tour des Flandres.

La deuxième étape du Tour de Catalogne aura lieu mardi et elle fera une escale en France sur le parcours de 202 kilomètres entre L’Escala et Perpignan.

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

22 Nov - 2022 | par Luc Turgeon

Innover au grand air

Forcés de s’entraîner à l’extérieur, Maxime Deschamps et Deanna Stellato-Dudek ont inventé une nouvelle figure durant la pandémie. Montréal, 22 novembre 2022…

Nos partenaires