17 Fév - 2022 | par Mathieu Laberge

Jeux olympiques – Hockey (femmes)

L’or olympique revient au Canada

Nouvelle

Twitter, Comité olympique canadien

Montréal, 17 février 2022 (Sportcom) – Et à la fin, c’est Marie-Philip Poulin qui inscrit le but gagnant ! Comme elle l’avait fait en finale olympique de 2010 et 2014, la joueuse de Beauceville a marqué le but qui a fait la différence, mais pas en prolongation cette fois. Jeudi, à Pékin, le Canada a défait les États-Unis 3-2 en finale de la médaille d’or du tournoi féminin de hockey.

Cette victoire a encore meilleur goût pour les Canadiennes, car plusieurs d’entre elles avaient perdu contre leurs éternelles rivales dans l’ultime match du tournoi de Pyeongchang, il y a quatre ans. Il s’agissait de la sixième finale qui opposait les deux pays en sept éditions du tournoi olympique et du cinquième titre pour le Canada.

Poulin a terminé la rencontre avec deux buts et une passe. Devant le filet canadien, Anne-Renée Desbiens (La Malbaie) a arrêté 38 tirs. Mélodie Daoust (Valleyfield) était aussi de l’équipe invaincue dans le tournoi.

« Depuis 2018, le groupe voulait la remporter (la médaille d’or). […] Nous avons été unies tout le long et cette game-là a décrit nos quatre ans », commenté la capitaine canadienne au micro de Radio-Canada, alors qu’elle n’a cessé de vanter le travail d’équipe, passant sous silence ses statistiques personnelles impressionnantes.

Le Canada a été la première équipe à s’inscrire au pointage grâce à Natalie Spooner. Son but a toutefois été annulé après la reprise vidéo qui a confirmé un hors-jeu canadien.

Les Canadiennes n’ont pas perdu de temps et quelques instants plus tard, elles ont repris les devants, pour de vrai cette fois, lorsque Sarah Nurse a fait dévier la rondelle pour déjouer la gardienne adverse sur sa gauche grâce aux passes de Marie-Philip Poulin et de Claire Thompson.

Les Américaines ont ensuite commis une erreur en ne réussissant pas à sortir la rondelle de leur territoire et Poulin en a profité pour déjouer Alex Cavallini du côté du bâton.

Les adversaires des Canadiennes ont commencé à mettre un peu plus de pression en deuxième période, sans toutefois marquer. En milieu de période, Sarah Nurse est entrée seule en zone adverse et a passé la rondelle à Brianne Jenner, dont le retour a été cueilli par la Beauceronne qui a inscrit son deuxième filet de la rencontre.

Hillary Knight a marqué le premier but de son équipe en fin de période, en désavantage numérique, alors qu’elle a pris son propre retour.

Les Américaines n’avaient pas le choix d’être plus énergiques au troisième vingt et c’est ce qu’elles ont fait, sauf que leur attaque a peiné à s’organiser. La défense canadienne a tenu le coup avec brio devant Desbiens. Les Américaines sont passées près de marquer lorsque le tir d’Alex Carpenter a frappé le poteau à gauche de la gardienne canadienne.

La troupe de Troy Ryan a poursuivi son beau travail défensif pour contrer un avantage numérique des États-Unis avec 7 minutes 20 secondes à jouer à la période. Les Américaines ont retiré leur gardienne pour ajouter une attaquante sur la glace avec 3 minutes à faire. La pression a monté d’un cran lorsque Poulin a été envoyée au cachot à la suite de sa solide mise en échec contre Cayla Barnes avec un peu moins d’une minute et demie à jouer.

Profitant d’un six contre quatre, les États-Unis ont finalement trouvé le fond du filet à 13,5 secondes du temps réglementaire, non sans peine, alors que la gardienne canadienne n’avait plus de bâton et que ses coéquipières se jetaient partout sur la glace pour stopper le disque.

Poulin est sortie du banc des pénalités après le but et dès la mise au jeu, elle a envoyé la rondelle à quelques centièmes du filet américain.

Pas de tour du chapeau cette fois-ci, mais bien une médaille d’or olympique. La troisième de sa carrière.

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

11 Nov - 2022 | par Mathieu Fontaine

Une victoire majeure qui donne faim

Montréal, 11 novembre 2022 (Sportcom) – Il a beau avoir obtenu « la plus grosse victoire de sa carrière » cette semaine à…

29 Nov - 2022 | par Mathieu Laberge

Jules Burnotte déçu, mais pas inquiet

Montréal, 29 novembre 2022 (Sportcom) – Jules Burnotte n’a pas skié à la hauteur de ses attentes à la première Coupe du…

Nos partenaires