6 Mar - 2023 | par Mathieu Laberge

Cyclisme sur route – Paris-Nice

Hugo Houle bien au chaud dans le peloton

Nouvelle

Photo: Sprint Cycling, Israel-Premier Tech

Montréal, 6 mars 2023 (Sportcom) – Les cuissards longs et encore plus les manchettes pour braver le froid étaient bien visibles dans le peloton de la deuxième étape de la course cycliste Paris-Nice, un parcours de 164 kilomètres, entre Bazainville et Fontainebleau. Lundi, Hugo Houle (Israel-Premier Tech) a terminé 66e, bien au chaud dans le peloton, dans le même temps que le gagnant, le Danois et champion du monde 2019, Mads Pedersen (Trek-Segafredo).

Grâce à ses 10 secondes de bonification de sa victoire de lundi et aux 4 amassées dimanche, Pedersen a dépossédé le Belge Tim Merlier (Soudal – Quick Step) du maillot jaune de meneur, 2 secondes devant Tadej Pogajar (UAE Team Emirates).

Les coéquipiers du Slovène ont mis la table au dernier sprint intermédiaire du jour, situé à 13 kilomètres de la ligne d’arrivée. Le double champion du Tour de France a fait le travail pour s’imposer et surtout empocher les 6 secondes de bonification, comme il l’avait fait la veille en fin d’étape.

Pour sa part, Hugo Houle demeure au 56e rang provisoire, à 14 secondes du maillot jaune, tout comme une centaine de coureurs.

« Il faisait 4-5 degrés encore au départ aujourd’hui (lundi) et heureusement que le vent était quand même assez calme, car les parcours des deux premiers jours étaient à risque », a expliqué Houle, heureux de voir que les coups de bordure ont été absents.

« Tout le monde veut rester devant pour des raisons de sécurité, alors ça Cyclisme sur route – Paris-Nicerend la course nerveuse où ça roule assez vite. Ça s’est bien déroulé pour moi, je n’ai pas eu à dépenser trop d’énergie et suis resté en dehors des chutes. Je suis content que ces deux premières journées soient passées », a poursuivi l’athlète de 32 ans qui se dit pleinement remis d’un rhume qu’il a contracté il y a deux semaines, l’obligeant même à ranger son vélo pendant une semaine.

Le vainqueur de la 16e étape du dernier Tour de France passera aux choses sérieuses à compter de la quatrième étape, mercredi

« La forme est là et j’ai hâte de voir ce que ça va donner et où je me situe par rapport aux autres quand les étapes vont se durcir. »

Un contre-la-montre par équipe de 32 kilomètres sera disputé dans le cadre de la troisième étape, mardi. Les attentes ne seront pas élevées du côté d’Israel-Premier Tech et la formation ne s’est pas préparée de façon spécifique.

« On n’a pas une équipe très forte ici pour ce genre d’épreuve. Par contre, le format sera intéressant, car le temps sera pris au premier coureur qui pourra finir tout seul au lieu d’être à quatre ou cinq coureurs (comme c’est normalement le cas.) […] Ça va être intéressant de voir les stratégies de UAE et Jumbo-Visma et ça va amener une nouvelle dynamique », croit Houle, qui pourra tranquillement commencer à ressentir un peu plus de chaleur à la Course au soleil qui se terminera dimanche sur la Côte d’Azur.

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

8 Juin - 2024 | par Mathieu Laberge

Derek Gee désormais sur le podium virtuel

Montréal, 8 juin 2024 (Sportcom) – Victorieux pour une deuxième journée de suite, le Slovène Primoz Roglic (BORA – hansgrohe) a accentué…

Nos partenaires