2 Avr - 2023 | par Mathieu Fontaine

Cyclisme sur route – Tour des Flandres (World Tour femmes et hommes)

Hugo Houle s’échappe au Tour des Flandres

Nouvelle

Twitter / Israel - Premier Tech

Montréal, 2 avril 2023 (Sportcom) – Finalement remis des symptômes d’un rhume l’ayant forcé à se retirer de deux courses la semaine dernière, Hugo Houle (Israel – Premier Tech)participait dimanche à la 107e édition du Tour des Flandres, en Belgique, où il a fait partie de l’échappée du jour.

De retour en selle depuis déjà quelques jours, le cycliste de Sainte-Perpétue n’a pas raté sa chance de se joindre à un groupe de huit coureurs qui a mené la course sur plus d’une centaine de kilomètres.

« Ce n’était pas le plan, mais il y avait pas mal de mouvement et j’ai vu l’opportunité de rejoindre l’échappée autour du 120e kilomètre. J’étais content d’être devant, de pouvoir éviter les problèmes et d’être en bonne position pour épauler mes coéquipiers plus tard dans la course », a expliqué Houle au terme de la journée.

Le Québécois a bataillé ferme pour conserver sa place parmi les fuyards, mais il a succombé à la pression à une cinquantaine de kilomètres de l’arrivée. Il a ensuite roulé avec quelques-uns des membres de sa formation, avant de rentrer à bon port en 66e place (+11 minutes 23 secondes).

S’il avoue qu’il aurait aimé demeurer aux avant-postes plus longtemps, Houle s’est dit content du travail accompli lors de son neuvième Tour des Flandres. « C’est sûr que j’étais un peu déçu d’être décroché, mais ça demeure positif dans l’ensemble. C’était une bonne journée et je sens que la forme revient bien. Mon rhume m’a ralenti un peu, mais je serai fin prêt pour mes prochaines courses », a-t-il conclu.

Également en action dimanche, Guillaume Boivin (Israel – Premier Tech), qui avait terminé 9e à la course cycliste À travers la Flandre mercredi, a cette fois fini 93e (+14 minutes 10 secondes). Pour sa part, Nickolas Zukowsky (Q36.5 Pro Cycling) n’a pas été en mesure de compléter les 273 kilomètres de l’épreuve. 

Constat similaire pour Gabrielle Pilote Fortin (Cofidis), seule Québécoise en lice pour la course féminine remportée par la Belge Lotte Kopecky (SD Worx).

Pogacar se lève au bon moment

Un duel titanesque était attendu entre le Néerlandais Mathieu van der Poel (Alpecin-Deceuninck), gagnant en 2022, et le Slovène Tadej Pogacar (UAE Emirates). Et, le moins qu’on puisse dire, c’est que les deux concurrents n’ont pas déçu sur ce parcours ponctué de 19 montées.

Après avoir rattrapé la poursuite à 23 kilomètres de l’arrivée, les favoris ont multiplié les attaques sur les pavés flandriens pour faire tomber leurs rivaux un à un. Ils ont par la suite surpassé tour à tour le Danois Mads Pedersen, ancien champion du monde, avant de se livrer une lutte de tous les instants en conclusion de l’épreuve.

Détenant une avance de 10 secondes sur son opposant au pied du Paterberg, dernière ascension du jour, Pogacar a démontré qu’il ne voulait pas se faire damer le pion pour une deuxième année de suite à cet événement.

Le double champion du Tour de France a baissé la tête en grimpant pour accentuer sa priorité jusqu’à une vingtaine de secondes, avant d’entreprendre une descente en solo jusqu’à Audenarde. Il a finalement franchi l’arrivée après plus de 6 heures d’efforts qui lui auront permis de remporter ce Monument pour la première fois de sa carrière.

Mathieu van der Poel a suivi 16 secondes plus tard, tandis que Pedersen (+1 minute 12 secondes) a mené un groupe de six coureurs au sprint pour s’approprier la dernière place accessible sur le podium.

Vous pourriez aussi aimer...

6 Fév - 2024 | par India Lafond

Le Canada poursuit sa lancée

Montréal, 6 février 2024 (Sportcom) – L’équipe canadienne féminine de water-polo continue son élan aux Championnats du monde des sports aquatiques à…

21 Fév - 2024 | par Sportcom

Le Canada freiné à la phase préliminaire

Montréal, 21 février 2024 (Sportcom) – La formation canadienne masculine a terminé la ronde préliminaire des Championnats du monde par équipes de…

Nos partenaires