21 Juil - 2022 | par Luc Turgeon

Cyclisme sur route - Tour de France

Hugo Houle s’invite à nouveau dans l’échappée, malgré un autre équipier en moins

Nouvelle

Photo: Sprint Cycling

Montréal, 21 juillet 2022 (Sportcom) – Ils ne sont plus que cinq à porter les couleurs d’Israel – Premier Tech au Tour de France. Une fois de plus impliqué dans l’échappée du jour, Hugo Houle a été le meilleur coureur de son équipe jeudi en terminant 20e de la 18e étape. Pendant ce temps, le détenteur du maillot jaune Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) l’a emporté et a pratiquement scellé l’issue de cette 109e édition.

Le Britannique Chris Froome a dû se retirer avant le début de la course à la suite d’un test positif à la COVID-19. Le quadruple champion du Tour de France occupait le 26e rang au classement général. Rappelons que le Sud-Africain Daryl Impey, aussi d’Israel – Premier Tech, avait cédé sa place à Guillaume Boivin avant le début du Tour pour la même raison.

Le Danois Jakob Fuglsang et l’Australien Simon Clarke ont quant à eux abandonné lundi en raison de blessures.

« On fait très attention, mais le virus est très contagieux et il a réussi à passer, a mentionné Houle à Sportcom. Heureusement pour moi, ça va très bien, mais j’ai hâte que tout ça soit terminé. C’est dommage de le voir rentrer à la maison en raison d’un virus après avoir fait tous ces efforts. C’était la bonne décision pour sa santé et l’équipe ne voulait pas prendre de risques à ce niveau-là. »

Vainqueur de cette dernière étape en montagne, Vingegaard a accentué son avance au classement général à 3 minutes et 26 secondes sur le Slovène Tadej Pogacar (UAE Emirates), deuxième à franchir l’arrivée (+1 minute et 4 secondes).

Difficile toutefois de reprocher au meneur de la formation UAE Emirates de ne pas avoir tenté sa chance dans cette lutte à deux au classement général. On l’a vu attaquer à plusieurs occasions, notamment dans le col de Spandelles, mais son adversaire danois est resté dans sa roue.

Pogacar a par ailleurs chuté dans la descente de ce même col. Au lieu d’en profiter pour s’assurer la palme, Vingegaard a levé le pied et a attendu son rival, qui l’a remercié en lui serrant la main.

Vingegaard signe une deuxième victoire sur cette Grande Boucle après celle de la 11e étape, où il avait subtilisé le maillot jaune à Pogacar. Il s’assure aussi de conclure avec le maillot à pois du meilleur grimpeur.

Le Britannique Geraint Thomas (Ineos-Grenadiers) est toujours troisième au classement général, mais accuse maintenant huit minutes de retard.

Autre journée chargée

Jeudi, Hugo Houle a rejoint l’échappée d’une trentaine de coureurs dans la montée du col d’Aubisque, dont faisait déjà partie son coéquipier Michael Woods.

« À la vitesse à laquelle ça montait, ça s’est écrémé rapidement. Au sommet, on devait être une douzaine à faire la descente à fond », a expliqué l’athlète de Sainte-Perpétue.

Le groupe de tête s’est séparé davantage dans la seconde montée, celle du col de Spandelles, et le Québécois a réussi à revenir sur le groupe du maillot jaune. Le Belge Wout Van Aert (Jumbo-Visma) a alors pris les commandes pour dicter le rythme aux avant-postes. Seuls deux coureurs sont parvenus à le suivre, dont le coéquipier d’Antoine Duchesne chez Groupama-FDJ, Thibaut Pinot.

Van Aert a cependant cessé de prendre des relais dans l’ascension finale pour permettre au groupe de Vingegaard de se joindre à eux. Double champion en titre, Tadej Pogacar s’est accroché parmi ceux-ci.

« C’est impressionnant. Quand ils m’ont passé dans la montée, à la vitesse qu’ils allaient, c’était beau à voir, a partagé Houle. Tout au long du Tour, Pogacar a couru de façon très agressive pour essayer de déstabiliser les Jumbo-Visma, qui ont montré qu’ils étaient les plus costauds. Ils ont encore tenu les spectateurs en haleine. »

Après qu’il ait repris le trio de tête en vue de l’ascension menant à Hautacam, Vingegaard est demeuré en parfait contrôle. Il a porté un dur coup à Pogacar lorsqu’il a pris la fuite à un peu plus de 4 kilomètres de l’arrivée, en route vers une victoire en solitaire.

De son côté, Houle a conclu la journée à son rythme dans l’ascension finale, très satisfait de sa forme en cette 18e étape. Il a conclu à 7 minutes et 27 secondes du gagnant.

Antoine Duchesne et Guillaume Boivin ont terminé 45e et 67e.

Laformation Groupama-FDJ de Duchesne a d’ailleurs offert une belle performance dans les montagnes. Cinquième du jour, le leader David Gaudu a récupéré de précieuses minutes pour grimper d’un échelon au classement général provisoire, devançant le Colombien Nairo Quintana (Arkéa Samsic) en quatrième place (+11 minutes et 5 secondes).

Houle pointe désormais au 25e échelon du général. Duchesne et Boivin sont respectivement 65e et 124e.

Plus que trois étapes à parcourir à ce Tour de France. La 19e se tiendra sur 188,3 kilomètres vendredi, entre Castelnau-Magnoac et Cahors.

Vous pourriez aussi aimer...

9 Sep - 2022 | par Mathieu Laberge

Les Québécois au bout de leurs limites

Québec, 9 septembre 2022 (Sportcom) – Le plateau du Grand Prix cycliste de Québec était le plus relevé de l’histoire et c’est…

1 Oct - 2022 | par Sportcom

En rafale

Basketball – Le Canada termine au pied du podium Le Canada a subi la défaite 95-65 aux mains de l’Australie samedi dans…

Nos partenaires