2 Juil - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

Cyclisme sur route – Tour de France (World Tour hommes) et Tour d’Italie (World Tour femmes)

Hugo Houle évite la chute et termine 21e

Nouvelle

Montréal, 2 juillet 2022 (Sportcom) – La deuxième étape du 109e Tour de France a été marquée par plusieurs chutes importantes, dont une dernière survenue dans les trois derniers kilomètres du parcours. Le Québécois Hugo Houle (Israel – Premier Tech), qui était alors aux devants du peloton, a réussi à éviter cette chute pour conclure la journée au 21e rang.

« C’était très tendu à l’avant du peloton, il y avait un bon vent de face à l’arrivée et ça jouait du coude. J’ai réussi à éviter la chute à 1,5 kilomètre de l’arrivée pour poursuivre avec le groupe de tête. Mon coéquipier Chris Froome est tombé dans cette dernière chute et plus tôt, c’est Krists Neilands qui a chuté dans un autre carambolage, plus de peur que de mal par contre », a expliqué Houle en entrevue avec Sportcom.

Houle a été le premier membre d’Israel – Premier Tech à franchir le fil d’arrivée samedi, il a été suivi quelques instants plus tard par Guillaume Boivin, qui termine 39e.

De son côté, Antoine Duchesne (Groupama – FDJ) a conclu sa journée de travail au 108e échelon.

« Ç’a été une très belle journée où le public était incroyable. Il y avait beaucoup de tension tout au long de la journée. On a tous super bien géré dans notre équipe et on était toujours aux avant-postes. Tout s’est déroulé comme prévu », a mentionné Duchesne.

Pour la deuxième fois en deux jours, c’est un membre de la formation Quick-Step Alpha Vinyl qui a remporté l’étape. Le Néerlandais Fabio Jakobsen s’est imposé au sprint devant le Belge Wout Van Aert (Jumbo-Visma) et le Danois Mads Pedersen (Trek – Segafredo).

Van Aert, qui avait également terminé deuxième la veille, grimpe au classement général provisoire et s’empare du maillot jaune, devançant son compatriote Yves Lampaert (Quick-Step Alpha Vinyl), qui avait remporté le contre-la-montre vendredi.

Les cyclistes demeurent au Danemark pour une dernière journée dimanche alors qu’une étape de 182 kilomètres est au programme entre Vejle et Sonderborg.

Importante chute pour Olivia Baril

Tout se déroulait bien pour Olivia Baril (Valcar – Travel & Service) depuis le début du Tour d’Italie. Les choses se sont compliquées lors de la troisième étape où la Québécoise n’a pas été en mesure de conclure la course après une importante chute.

« J’ai eu une très mauvaise chute et mon genou a frappé une roche. Je vais avoir besoin de points de suture demain matin », a expliqué Baril.

Magdeleine Vallières-Mill (EF Education-TIBCO-SVB) a de son côté terminé la journée au 92e échelon (+29 secondes).

« C’était plus tranquille pour moi aujourd’hui étant donné qu’on savait que ça allait se terminer au sprint. Il n’y avait pas trop de contrôle à faire pour mon équipe et mon but était d’aider Letizia Borghesi (19e) vers la fin de la course », a affirmé Vallières-Mill.

La Néerlandaise Marianne Vos (Jumbo Visma) a remporté l’étape dans un sprint de masse, tout juste devant sa compatriote Charlotte Kool (DSM). L’Italienne Elisa Balsamo (Trek – Segafredo), détentrice du maillot jaune, s’est classée troisième.

Balsamo conserve son maillot de meneuse pendant que Marianne Vos s’approche à trois secondes d’elle au classement général provisoire.

La troisième étape du Giro aura lieu lundi dans les rues de Cesena.

Vous pourriez aussi aimer...

29 Nov - 2022 | par Mathieu Laberge

Jules Burnotte déçu, mais pas inquiet

Montréal, 29 novembre 2022 (Sportcom) – Jules Burnotte n’a pas skié à la hauteur de ses attentes à la première Coupe du…

Nos partenaires