3 Fév - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Natation artistique – Championnats du monde

Un retour argenté pour Jacqueline Simoneau !

Nouvelle

Montréal, 3 février 2024 (Sportcom) – À sa première finale internationale en plus de deux ans, la nageuse artistique Jacqueline Simoneau a brillé, s’appropriant letitre de vice-championne du monde au solo technique.

La Québécoise a réussi l’exploit samedi, à Doha, au Qatar, en terminant deuxième de cette première finale de natation artistique présentée dans le cadre des Championnats du monde des sports aquatiques.

Troisième lors des qualifications disputées la veille, Simoneau a quelque peu modifié sa stratégie avant la présentation de la finale. Seule Evangelina Platanioti (272,9633), de la Grèce, est parvenue à faire mieux qu’elle et son pointage de 269,2767 samedi. La Chinoise Huiyan Xu (262,3700) a complété le podium. Il s’agit de la toute première médaille de la carrière de Simoneau aux Championnats du monde seniors.

« Je ne pourrais pas demander mieux comme retour au sport. Je suis très, très contente ! Par rapport au préliminaire, j’ai rehaussé mon niveau de difficulté de quatre points. C’est une décision que je devais prendre pour demeurer sur le podium. Je suis restée longtemps sous l’eau, j’ai fait plus de vrilles et ç’a été payant », a mentionné Simoneau en entrevue avec Sportcom.

« Cette médaille-là, je veux pouvoir la partager avec tous ceux et celles qui m’ont aidé au cours de ma carrière, que ce soit mes parents, mes grands-parents, les entraîneurs ou mes professeurs. C’est grâce à eux que j’ai remporté cette médaille et je veux prendre le temps de les remercier », a-t-elle ajouté.

Avant sa deuxième place du jour, Simoneau n’avait jamais fait mieux que le cinquième rang aux Championnats du monde, exploit qu’elle a réalisé à quatre reprises. Selon l’athlète de 27 ans, une partie de l’explication réside dans le système de pointage qui a changé en natation artistique au cours des dernières années.

« C’est une combinaison de plusieurs choses, notamment le système de pointage. Avant, il n’y avait pas de points associés au niveau de difficulté. Je crois que le sport est devenu beaucoup plus objectif que par le passé. Le fait de prendre deux années de pause m’a également aidé. »

En participant aux Championnats du monde cette année, l’objectif principal de Simoneau était d’aider le Canada à se qualifier pour les Jeux olympiques de Paris. Même si le solo technique ne fait pas partie du processus de qualification olympique, ce résultat donne confiance à la Québécoise, mais également à toute l’équipe canadienne dans la réalisation de ce but.

« C’est excellent de se retrouver sur le podium dès la première compétition. Nous avons confiance en nous pour la suite des choses. Je suis très heureuse d’avoir Audrey Lamothe à mes côtés pendant ce processus, nous pouvons partager notre expérience. Nous sommes prêtes mentalement pour les prochaines épreuves », s’est-elle réjouie.

Simoneau sera d’ailleurs en action plus tard cette semaine au solo libre, mais également à toutes les routines en duo en compagnie de Lamothe. Elles se sont d’ailleurs classées huitièmes des qualifications en duo technique et participeront à la finale prévue lundi.

En toute fin de journée samedi, à Doha, les Canadiennes ont participé aux qualifications des routines acrobatiques par équipe. Les Québécoises Laurianne Imbeau et Raphaëlle Plante, en compagnie de leurs coéquipières Sydney Carroll, Scarlett Finn, Jonnie Newman, Kenzie Priddell, Claire Scheffel et Olena Verbinska, se sont classées au quatrième rang (220,8768).

Elles n’ont été devancées que par les Chinoises (247,0233), les Ukrainiennes (243,2134) et les Mexicaines (225,0267). Les finales des routines acrobatiques par équipe auront lieu dimanche.

Vous pourriez aussi aimer...

10 Fév - 2024 | par Sportcom

William Dandjinou triomphe au 1500 m de Dresden

Montréal, 10 février 2024 (Sportcom) – William Dandjinou, Félix Roussel et Steven Dubois ont célébré en grand la reprise des activités dans le circuit de la…

8 Fév - 2024 | par Mathieu Laberge

Un duo qui n’a pas fini de progresser

Montréal, 8 février 2024 (Sportcom) – Encore en train de reprendre son souffle, Audrey Lamothe a poussé un grand cri de joie…

Nos partenaires