8 Mar - 2023 | par Luc Turgeon

Cyclisme sur route – Paris-Nice (World Tour)

« J’ai poussé pour l’honneur » – Hugo Houle

Nouvelle

Photo: Sprint cycling

Il prend part à l’échappée du jour malgré de mauvaises sensations

Montréal, 8 mars 2023 (Sportcom) – Question de se tenir loin de l’action anticipée dans le peloton, Hugo Houle a choisi de rejoindre l’échappée lors de la quatrième étape de Paris-Nice. La journée n’a pas été de tout repos pour le cycliste d’Israel – Premier Tech, qui n’était pas au sommet de sa forme mercredi.

Le Français Lilian Calmejane (Intermarché – Circus – Wanty) et l’Allemand Maurice Ballerstedt (Alcepin – Deceuninck) ont été les premiers à prendre la fuite après avoir parcouru une trentaine de kilomètres. Sans tarder, ils ont été rejoints par cinq coureurs, dont Hugo Houle.

« Il y avait un peu de pluie et beaucoup de vent, alors il y avait des risques de bordures et j’ai décidé d’attaquer, a raconté le Québécois à Sportcom. J’avais l’intention d’aller devant pour que ce soit un peu plus calme. »

Leur avance sur le peloton est montée à plus de 4 minutes et 30 secondes. Houle a été rattrapé à 19 kilomètres de l’arrivée, peu avant le reste de l’échappée.

« J’étais avec un groupe très costaud, mais on a vite compris qu’on n’allait pas jouer la victoire aujourd’hui. Je me suis relevé et je n’ai pas insisté outre mesure. Je vais essayer d’y retourner cette semaine, il y aura d’autres belles opportunités », a ajouté Houle, déçu de ses sensations.

Celui qui a contracté un rhume après le Tour d’Andalousie s’est senti limité dans sa respiration mercredi sur le parcours de 167,7 kilomètres. Les froides températures et la pluie des derniers jours ne lui ont pas facilité la tâche non plus, mais il s’est accroché.

« J’ai poussé un peu pour rester avec les collègues et résister. Quand je vais dans l’échappée, je ne suis pas du genre à abandonner. J’ai poussé pour l’honneur et me rendre jusqu’à une certaine limite. Quand le peloton est arrivé, j’ai compris que je devais le rejoindre pour les derniers kilomètres. »

Vainqueur du dernier Tour de France, le Danois Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma), a attaqué dans la dernière ascension du jour, la station de ski La Loge des Gardes, avec 4 kilomètres à faire. Son rival slovène Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) a répondu à l’appel. Le spectacle n’a pas duré bien longtemps et les deux meneurs ont vite été repris.

Est venu ensuite le tour du Français David Gaudu de tenter sa chance. Contrairement à Vingegaard, qui a été incapable de suivre, Pogacar est parvenu à rejoindre le coureur de Groupama-FDJ. Le double champion de la Grande Boucle a finalement eu le dernier mot pour l’emporter à 1077 mètres d’altitude. Il s’empare ainsi du maillot jaune.

Fort de sa deuxième place (+1 seconde), David Gaudu est désormais deuxième au classement général provisoire, à 10 secondes de la tête.

Hugo Houle s’est classé 66e (+10 minutes et 51 secondes) et grimpe au 62e échelon du cumulatif. Le Britannique Stephen Williams a été le premier cycliste d’Israel – Premier Tech à conclure la course, au 43e rang, à 5 minutes et 1 seconde du gagnant.

La 81e édition de Paris-Nice se poursuivra jeudi. La cinquième étape sera présentée sur 212,4 kilomètres et mènera les compétiteurs jusqu’à Saint-Paul-Trois-Châteaux, village où Hugo Houle a longtemps cohabité avec Antoine Duchesne.

Vous pourriez aussi aimer...

9 Juin - 2024 | par Luc Turgeon

« On a manqué de jus » – Nicholas Hoag

Ottawa, 9 juin 2024 (Sportcom) – Bien que les encouragements de la foule ottavienne aient ardemment soutenu les volleyeurs canadiens, c’est la…

Nos partenaires