11 Juin - 2022 | par Mathieu Laberge

Cyclisme sur route – Critérium du Dauphiné (World Tour hommes et Tour ZLM 2.Pro)

« Une journée exigeante, mais une super belle journée ! » – James Piccoli

Nouvelle

Photo: Twitter, Israel - Premier Tech

Montréal, 11 juin 2022 (Sportcom) – La septième et avant-dernière étape du Critérium du Dauphiné a été une journée de qui perd gagne pour l’équipe Jumbo-Visma, samedi. Wout Van Aert n’est plus au sommet du classement général, sauf que c’est son coéquipier Primoz Roglic qui a pris la relève à titre de nouveau détenteur du maillot jaune. Dans cette journée de haute montagne qu’il appréhendait, James Piccoli (Israel – Premier Tech) a très bien fait en décrochant le 27e rang (+3 minutes 40 secondes).

Le Montréalais est demeuré dans le premier groupe des favoris dans la deuxième grosse difficulté du jour, le col de la Croix de Fer, avec une trentaine de kilomètres à faire où on l’a vu s’accrocher à Wout Van Aert. Quelques instants plus tard, à 1,5 kilomètre du sommet, le maillot jaune était éjecté du groupe, tandis que le Québécois s’y accrochait de toutes ses forces pour y demeurer afin de basculer avec le groupe dans la descente.

« Je suis un peu fatigué. C’était une journée exigeante, mais une super belle journée ! » a reconnu Piccoli, ajoutant qu’il a su monter à son rythme afin de ne pas tomber dans le rouge. « J’aurais pensé qu’il (Van Aert) passerait le col, car il semblait confortable, alors ça m’a surpris. Mais bon, c’est quand même un grand champion qui a déjà gagné deux étapes (depuis le début du Critérium) et il reste assez impressionnant ! »

« J’ai réussi à commencer la dernière bosse avec le peloton, mais ensuite, il m’en manquait un peu pour être avec les meilleurs. Mais bon, c’est un bon signe pour demain et les prochaines courses », poursuit le cycliste de 30 ans en rappelant qu’il avait été ennuyé par un rhume au début du Tour.

« Je ne suis pas loin des meilleurs. »

L’issue de la course s’est jouée dans la dernière ascension, la montée Vaujany, où l’éventuel vainqueur, l’Espagnol Carlos Verona (Movistar), s’est détaché du Français Kenny Ellisonde (Trek Segafredo). Derrière, dans le groupe des favoris, le Danois Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) a mis les gaz pour faire le ménage pendant un peu moins de 2 kilomètres, ce qui a permis à Primoz Roglic de partir en solo à la poursuite de l’Espagnol seul en tête dont l’avance fondait comme neige au soleil.

Verona a tout de même pu résister au formidable retour du Slovène pour remporter sa première victoire dans les rangs professionnels.

Le Québécois a vu son coéquipier et quadruple vainqueur du Tour de France, le Britannique Chris Froome, ne pas prendre le départ de l’étape en raison de problèmes de santé.

« Chris, c’est un leader et un gars avec beaucoup d’expérience. Il ne se sentait pas super bien, alors pour sa santé et les courses qui s’en viennent, c’était mieux pour lui de ne pas trop pousser », a analysé Piccoli, ajoutant que ses coéquipiers Omer Goldstein et Simon Clarke ont chuté pendant la course, mais qu’ils ont pu rallier l’arrivée.

« C’est ça le cyclisme : ce n’est pas toujours facile comme sport. C’est sûr que cette année, nous avons eu notre fare share de problèmes… »

Au classement général, Roglic détient une avance de 44 secondes sur son coéquipier Vingegaard. Quant à Piccoli, sa belle prestation lui permet de passer de la 111e à la 79e place (+27 minutes 17 secondes).

L’étape finale aura lieu dimanche. Un autre parcours de haute montagne attend le peloton entre Saint-Alban-Leysse et le Plateau de Salaison. L’arrivée de ce tracé de 139 kilomètres se fera au sommet d’un col hors catégorie.

Pas de changement au Tour ZLM

Le Néerlandais et détenteur du maillot de meneur Olav Kooij (Jumbo-Visma) a une fois de plus été dans le coup au sprint final de la quatrième étape du Tour ZLM (2.Pro), samedi. Kooij s’est classé deuxième derrière le Belge Timothy Dupont (Bingoal Pauwels Sauces WB) en conclusion du parcours plat de 196 kilomètres entre Sint Willebrord et Mierlo, aux Pays-Bas.

Le Québécois Nickolas Zukowsky (Human Powered Health) a fini dans le même groupe, en 60e place.

Une autre arrivée au sprint est à prévoir en conclusion du Tour dimanche.

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

3 Fév - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Un retour argenté pour Jacqueline Simoneau !

Montréal, 3 février 2024 (Sportcom) – À sa première finale internationale en plus de deux ans, la nageuse artistique Jacqueline Simoneau a…

Nos partenaires