10 Déc - 2022 | par Luc Turgeon

Ski alpin – Coupe du monde

« J’avais besoin d’un résultat » – Valérie Grenier

Nouvelle

FIS / Agence Zoom

Elle termine 12e du slalom géant en Italie

Montréal, 10 décembre 2022 (Sportcom) – Il n’était pas question pour Valérie Grenier de repartir de la Coupe du monde de Sestrières sans classement comme à ses premières sorties de la saison. Sa prise de risques a évolué en conséquence samedi et l’a menée à une 12e place en slalom géant.

Stoppée en première manche à Killington il y a deux semaines et n’ayant pas réussi à compléter le Super-G de Lake Louise la semaine suivante, la Franco-Ontarienne n’avait pas encore skié à la hauteur de ses attentes cette année.

Finir 12e l’a certainement soulagée. Cependant, elle assure qu’il en faudra plus pour la satisfaire.

« Ça fait du bien d’avoir un résultat quand même solide après deux courses difficiles en début de saison, a mentionné Valérie Grenier à Sportcom. Par contre, j’en veux beaucoup plus et je sais que je peux faire beaucoup mieux. »

Ne voulant pas revivre la déception des dernières semaines, l’athlète de 26 ans a tenté de limiter les erreurs en première manche et s’est ainsi retenue au haut de la piste. Elle a accéléré par la suite malgré une fin de parcours exigeante et a affiché le 11e temps des qualifications, dévalant la piste en 1 min 14 s.

« En général, ce n’était pas évident. La neige était spéciale et la deuxième moitié du parcours était très bosselée et difficile à skier », a commenté Grenier.

À son deuxième passage, la crainte de ne pas passer les qualifications n’était plus un enjeu. Elle savait qu’elle pouvait élever la barre et elle s’est montrée plus agressive dans la première section du tracé, qui comportait plus de virages que le premier. Différentes erreurs ont été commises avant la ligne d’arrivée et elles ont coûté cher à la Canadienne. Cette dernière a porté son cumulatif à 2 min 31,76 s pour glisser d’un échelon au classement final.

« Je suis un peu déçue, j’aurais aimé arriver première en bas et possiblement monter au classement. Je suis capable de skier vite et de ne pas faire de grosses erreurs comme celles d’aujourd’hui. Il reste que ça fait du bien et je suis contente d’y être allée à fond. J’avais besoin d’un résultat. »

Médaillée d’argent à Killington, l’Italienne Marta Bassino a gagné l’or grâce à une avance de 11 centièmes de seconde sur la Suédoise Sara Hector et de 4 dixièmes de seconde sur la Slovaque Petra Vlhova.

La Coupe du monde de Sestrières se terminera dimanche avec une épreuve de slalom. La Québécoise Laurence St-Germain sera de la compétition.

Ski para-alpin | Dure journée pour Frédérique Turgeon

Frédérique Turgeon n’a pas été en mesure de terminer l’épreuve de slalom debout, samedi, à la Coupe du monde de ski para-alpin disputée à Saint-Moritz, en Suisse.

La Québécoise a repris la compétition cette semaine et s’est classée quatrième en slalom vendredi.

Première au terme de la première manche, la Suédoise Ebba Aarsjoe est demeurée en tête en finale pour décrocher la médaille d’or. Tout comme la veille, les Allemandes Anna-Maria Rieder (+10,95 secondes) et Andrea Rothfuss (+19,09 secondes) ont reçu l’argent et le bronze.

Turgeon tentera de se reprendre dès dimanche lors d’un autre slalom, toujours à Saint-Moritz.

Vous pourriez aussi aimer...

14 Jan - 2023 | par Mathieu Laberge

Un virage qui fait toute la différence

Montréal, 14 janvier 2023 (Sportcom) – Valérie Grenier a obtenu son meilleur résultat de la saison dans un super-G de Coupe du…

Nos partenaires