6 Mar - 2021 | par Luc Turgeon

Cyclisme sur route – Strade Bianche (World Tour)

« Je sentais qu’il m’en manquait un peu aujourd’hui » – Hugo Houle

Nouvelle

Astana - Premier Tech / Gettysport

Montréal, 6 mars 2021 (Sportcom) – Sans être au sommet de sa forme, Hugo Houle s’est classé 54e des Strade Bianche, course d’une journée remportée en solo par le Néerlandais Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix), samedi, en Italie.

Le cycliste de l’équipe Astana – Premier Tech a rallié la ligne d’arrivée parmi un groupe de sept coureurs, à 7 minutes 4 secondes du vainqueur. Le meneur de sa formation, Jakob Fuglsang, a quant à lui terminé au 9e rang.

Hugo Houle a aidé Fuglsang à bien se positionner jusqu’au secteur Sainte-Marie. Le Danois a ensuite chassé le groupe de tête, tandis que le Québécois estime avoir manqué de puissance pour suivre. Il a donc poursuivi au sein d’un groupe d’une soixantaine de cyclistes qui luttaient pour le 20e rang.

Au terme de la course, Houle est revenu sur une journée somme toute satisfaisante pour l’équipe Astana – Premier Tech, qui espérait tout de même mieux pour son meneur.

« J’ai bien couru, j’ai été épargné par les chutes et autres malchances, ce qui est toujours bien. La forme est bonne, mais ce n’est pas encore les grandes sensations. Ç’a bien été dans l’ensemble », a-t-il mentionné.

Le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), qui avait remporté cette course en 2019, a terminé deuxième, 5 secondes derrière van der Poel, alors que le Colombien Egan Bernal (INEOS Grenadiers) a fini troisième (+20 secondes).

Le Belge Wout van Aert (Jumbo-Visma) n’a pu défendre son titre et a dû se contenter de la quatrième place (+51 secondes). Il était monté sur le podium de cette compétition lors des trois dernières éditions.

Après avoir participé au Tour des Alpes maritimes et du Var en février, Hugo Houle a combattu un rhume durant environ une semaine et a mis du temps à récupérer.

« Je sentais qu’il m’en manquait un peu aujourd’hui par rapport aux sensations que j’avais au Var. J’avais vite mal aux jambes et j’étais un peu plus fatigué physiquement », a-t-il ajouté, soulignant au passage le niveau relevé des courses depuis le début de la saison.

« Il faut être prêt, parce que le peloton roule vite et fait de grosses moyennes de puissance. Je ne sais pas si c’est le confinement qui fait en sorte que le monde n’a rien à faire et roule plus, mais le peloton est en très bonne forme ! »

Houle profitera maintenant de quelques journées de repos avant de prendre part au Tirreno-Adriatico, toujours en Italie. Course qui comportera sept étapes et dont la première est prévue pour le 10 mars.

Dans le volet féminin des Strade Bianche, Olivia Baril, de Rouyn-Noranda, a effectué ses débuts en World Tour samedi.

La cycliste de 23 ans membre de la formation Massi-Tactic s’est classée 84e (+16 minutes 54 secondes). C’est également une représentante des Pays-Bas qui a triomphé à cette épreuve. La Néerlandaise Chantal Van Den Broek-Blaak (SD Worx) qui a été la plus rapide en complétant les 136 kilomètres en 3 h 54 min 40 s. L’Italienne Elisa Longo Borghini (Trek-Segafredo, +7 secondes) et la Néerlandaise Anna Van der Breggen (SD Worx, +9 secondes) ont complété le podium.

Vous pourriez aussi aimer...

30 Avr - 2021 | par Mathieu Laberge

Brillante victoire de Soler sous la pluie

Montréal, 30 avril 2021 (Sportcom) – En s’imposant en solo à la troisième étape du Tour de Romandie, l’Espagnol Marc Soler (Movistar)…

Nos partenaires