19 Août - 2023 | par Mathieu Laberge

Athlétisme – Championnats du monde

« C’est incroyable et super trippant ce qui est en train de se passer! » – Jean-Simon Desgagnés, qualifié pour la finale du 3000 m steeple

Nouvelle

James Rhodes

Montréal, 19 août 2023 (Sportcom) – Dans une vague de qualification où deux des cinq meilleurs au monde étaient alignés, Jean-Simon Desgagnés s’est classé deuxième, assurant du même coup sa place en grande finale du 3000 m steeple des Championnats du monde d’athlétisme. Samedi, à Budapest, le coureur de Saint-Ferréol-les-Neiges a réalisé le deuxième meilleur chrono de sa carrière (8 min 20,04 s) pour finir à 5 centièmes de seconde de l’Éthiopien Getnet Wale.

Sorti cinquième au dernier passage de la rivière, le Québécois a signé une superbe fin de course en rattrapant trois compétiteurs.

« Là, les émotions sont en train de retomber. On dirait que je suis brûlé de la grosse matinée que j’ai eue, mais je suis encore extrêmement content. C’est incroyable et super trippant ce qui est en train de se passer! » a commenté Desgagnés en entrevue à Sportcom, quelques heures après sa deuxième place.

L’athlète de 25 ans avait déjà affiché ses ambitions en début de saison en déclarant qu’il voulait être de la finale de mardi prochain.

« C’était ambitieux et réaliste comme objectif. Il fallait que je fasse une bonne journée et j’ai exécuté ça à la perfection. […] Ç’a été un dernier 1200 mètres assez rapide et la façon que j’ai exécuté (mon plan), ça montre que je suis capable de rivaliser avec ces gars-là en finale et que j’ai beaucoup d’outils dans mon coffre pour y arriver. Ça ne sera pas un contrat facile, mais c’est pour ça que je suis là », a poursuivi le coureur avec un ton énergique.

Son entraîneur Félix-Antoine Lapointe rayonnait lorsqu’il a commenté la course de son protégé.

« C’était vraiment un scénario parfait ! C’était notre objectif ambitieux depuis le début de l’année de faire la finale, mais de la façon dont il la fait, en rentrant par la grande porte et en rivalisant avec les meilleurs au monde, c’est au-delà des attentes ! » a confié Lapointe, ajoutant qu’il s’agissait de la meilleure course de la carrière de Desgagnés.

« On savait qu’il était en forme, mais de le concrétiser comme ça, c’est un super moment ! Là, il faut rester terre-à-terre et garder en tête qu’il y a une finale mardi », a poursuivi l’entraîneur qui croit que le coureur pourrait battre son record personnel en finale.

Cela pourrait bien se réaliser comme l’a confirmé Desgagnés.

« Je ne m’en vais pas là (en finale) en touriste. Le reste qui s’en vient, ça peut aussi être extrêmement bon. »

L’étudiant en médecine à l’Université Laval arrivera en territoire inconnu à ce qui sera sa première finale aux Championnats du monde, mais il mentionne ne pas être craintif pour autant.

« Ça reste le même sport et les gars ne changent pas. Je vais arriver là avec les mêmes outils qu’en demi-finale. L’envergure de la chose est inconnue, mais ça reste du 3000 mètres steeplechase et c’est quelque chose que je fais assez bien. »

Charles Philibert-Thiboutot franchit une première étape

Charles Philibert-Thiboutot a passé avec succès sa première étape à Budapest alors qu’il s’est classé sixième de sa vague de qualification du 1500 m. L’Olympien des Jeux de Rio a obtenu le dernier laissez-passer disponible de sa course grâce à son temps de 3 min 34,60 s.

L’athlète de Québec est demeuré dans le milieu du peloton en début d’épreuve, ce qui lui a permis d’éviter une chute survenue derrière lui avec un peu plus de 500 mètres à faire. Le vétéran de 32 ans a entamé le tour final en septième place et a amorcé sa remontée dans l’avant-dernière courbe pour ensuite s’accrocher au groupe de tête mené par le champion olympique en titre, le Norvégien Jakob Ingebrigtsen.

Philibert-Thiboutot sera des demi-finales 1500 m dimanche.

Une journée de plusieurs premières pour Simone Plourde

En matinée, la recrue Simone Plourde s’est classée 10e de sa vague des qualifications au 1500 m. Le peloton a commencé à s’étirer à 600 m et Plourde n’a pu s’accrocher au deuxième groupe. La Montréalaise a stoppé le chrono à 4 min 7,04 s.

L’athlète de 23 ans a connu une longue saison dans le circuit universitaire américain avec l’équipe de l’Université de l’Utah, enchaînant les épreuves sur piste, en salle et en cross-country. C’est donc un peu fatiguée qu’elle est arrivée dans la capitale hongroise.

« Je me sentais prête, d’attaque et mes entraînements des dernières semaines étaient concluants, alors j’aurais espéré mieux faire », a-t-elle reconnu.

« En prenant un peu de recul et en regardant mon parcours que j’ai fait cette année, d’être arrivée aux mondiaux et d’avoir signé un contrat professionnel (avec le club Union Athletics, en Oregon) dans le dernier mois, je ne me serais jamais attendue à ça. J’en retire beaucoup de fierté, même si une qualification pour la demi-finale était l’objectif », a résumé Plourde au terme de la première course de sa carrière en sol européen.

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

8 Juin - 2024 | par Mathieu Laberge

Derek Gee désormais sur le podium virtuel

Montréal, 8 juin 2024 (Sportcom) – Victorieux pour une deuxième journée de suite, le Slovène Primoz Roglic (BORA – hansgrohe) a accentué…

Nos partenaires