19 Nov - 2022 | par Luc Turgeon

Trampoline

Jérémy Chartier cinquième en conclusion des mondiaux

Nouvelle

Sarah Milette et Sophiane Méthot bouclent aussi le top-5 en synchro

Montréal, 19 novembre 2022 (Sportcom) – Jérémy Chartier a signé le cinquième résultat des Championnats du monde de trampoline, samedi, à l’épreuve individuelle masculine. Il termine ainsi à 0,170 point d’une place sur le podium, le meilleur résultat de sa carrière à des mondiaux.

Deuxième après la seconde ronde des qualifications, Chartier a été le huitième et dernier finaliste à se présenter sur le trampoline. Dès le départ, la nervosité a eu un impact sur ses sensations et il se sentait moins en contrôle. Il a finalement récolté 57,820 points pour conclure en cinquième place à Sofia, en Azerbaïdjan.

« J’ai des émotions assez partagées, a mentionné le Québécois à Sportcom. Je suis déçu, surtout parce que j’arrivais en finale en deuxième place (provisoire). Avec du recul, je suis quand même cinquième au monde ! C’est un exploit que je n’arrive pas encore réellement à saisir. Encore de la déception, mais en général, je suis extrêmement fier de ma compétition. »

Le Montréalais de 21 ans a participé à ses troisièmes mondiaux, mais en était toutefois à une première présence en finale. Il avait pris le 27e rang en 2018, puis le 77e en 2019.

« Je ne me considère pas le même athlète et la même personne. J’ai démoli et rebâti toutes mes capacités physiques et psychologiques à l’entraînement. Ç’a extrêmement porté fruit toute l’année et on a eu la preuve durant la compétition qu’on a trouvé une formule qui me convient », a-t-il maintenu.

Médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Tokyo, le Néo-Zélandais Dylan Schmidt a été couronné champion du monde avec ses 60,720 points. Le Français Allan Morante (58,710 points) et le Japonais Yamato Ishikara (58,480 points) ont reçu l’argent et le bronze.

Rémi Aubin a aussi pris part à cette finale très relevée. Premier compétiteur à s’élancer, il n’a pas été en mesure de compléter sa routine. Ses 12,440 points l’ont placé au huitième échelon.

Plus tôt cette semaine, Chartier et Aubin s’étaient classés 28es des qualifications du synchro. « Un échec total », a vite résumé Jérémy Chartier.

« C’est étrange quand même, on avait eu de belles performances à l’individuel le jour précédent. Malheureusement, on ne peut pas toujours expliquer ce qu’il s’est passé après un tel résultat. »

Milette et Méthot aussi cinquièmes

Aussi en action samedi, Sarah Milette et Sophiane Méthot ont amélioré leur sort en grande finale de l’épreuve synchronisée. Classées sixièmes au terme des qualifications, elles ont pris le cinquième rang de la finale samedi, passant bien près d’une place sur le podium.

Une erreur causée au dernier mouvement, leur saut n’ont pas été tout à fait les mêmes, a coûté quelques points au duo québécois. Après une longue délibération, les juges ont finalement accordé un pointage de 43,660. Milette et Méthot ont demandé une révision à la fin de la compétition, sans toutefois réussir à renverser la donne.

« C’était tellement long, on ne savait pas de quel côté ça allait pencher. Sans cette erreur, on terminait deuxièmes. C’est sûr qu’on était déçues, mais on a tout de même offert une belle performance », a mentionné Sarah Milette.

« C’était une routine impeccable, mais une technicalité à la fin a fait en sorte qu’on n’a pas fini sur le podium », a renchéri Méthot.

Les Japonaises Hikaru Mori et Megu Uyama (50,590) ont remporté cette épreuve devant les Françaises Marine Jurbert et Léa Labrousse (46,140). Les Mexicaines Mariola Garcia et Dafne Navarro Loza ont fini troisièmes (45,260).

À l’individuel, Sarah Milette a raté la finale de seulement 0,110 point cette semaine et s’est classée au dixième rang. Gênée par une blessure à une cheville cette saison, les Championnats du monde ont été la première compétition où Milette n’était pas limitée dans ses routines.

« Je suis déçue de ne pas avoir participé à la finale, surtout que j’étais très proche et que je sais exactement ce que j’aurais dû faire pour améliorer mon pointage. En général, c’était une bonne performance, meilleure que l’an passé même, si j’avais atteint la finale », a-t-elle indiqué.

De son côté, Sophiane Méthot a terminé 24e de l’épreuve individuelle.

« Je ne cacherai que je m’attendais à une meilleure performance. J’étais bien préparée, en confiance. Malheureusement, ce n’est pas ce qui s’est passé. Ce n’était pas ma journée, mais je vais bâtir là-dessus en vue du processus de qualification olympique », a-t-elle conclu.

Les Championnats du monde de trampoline maintenant terminés, le Canada pointe au cinquième rang du concours par équipe avec un cumulatif de 390,430 points.

Vous pourriez aussi aimer...

6 Nov - 2022 | par Mathieu Laberge

Des relais d’or et d’argent

Montréal, 6 novembre 2022 (Sportcom) – Les champions olympiques du relais masculin Pascal Dion, Steven Dubois, Maxime Laoun et Jordan Pierre-Gilles ont…

11 Nov - 2022 | par Mathieu Fontaine

Une victoire majeure qui donne faim

Montréal, 11 novembre 2022 (Sportcom) – Il a beau avoir obtenu « la plus grosse victoire de sa carrière » cette semaine à…

Nos partenaires