12 Fév - 2016 | par Alexandra Piche

Soccer – Tournoi de qualification olympique

Jeunesse et expérience : un mariage dominant sur le terrain

Montréal, 11 février 2016 (Sportcom) – Le mélange de jeunesse et d’expérience de John Herdman a entamé le Tournoi de qualification olympique de la CONCACAF de belle façon, jeudi soir, au Texas. Les Canadiennes l’ont emporté 5-0 sur le Guyana, ne laissant aucune chance à leurs adversaires.

La défenseuse québécoise Josée Bélanger s’est démarquée dès le début de la rencontre, transportant habilement le ballon sur le bord des lignes de touche et créant de nombreuses occasions pour ses coéquipières.

Âgée de seulement 16 ans, l’attaquante Deanne Rose a trouvé le fond du filet adverse à deux reprises durant la première mi-temps. La Torontoise Ashley Lawrence a inscrit les trois autres points de l’unifolié.

La jeune Gabrielle Carle, de Lévis, a aussi eu la chance de faire ses preuves. L’attaquante de 17 ans a fait son entrée sur le terrain à la 54e minute de jeu, à la place de la vétérane Sophie Schmidt. Encore une fois, elle n’est pas passée inaperçue.

« C’était vraiment un match excitant à regarder. Je suis très content de ce que mes joueuses ont réussi à faire. Je suis aussi content pour mes jeunes recrues. Je veux dire, c’était super de voir (Deanne) Rose marquer deux buts et Gaby Carle entrer faire plein de trucs impressionnants avec le ballon », a dit Herdman en conférence de presse après la rencontre.

Étant nouvelle au sein de la formation, la fierté du Dynamo de Québec n’était pas certaine d’avoir du temps de jeu si tôt dans le tournoi. « J’étais prête à tout. On m’avait dit d’être préparée à embarquer, peu importe le match. Je suis heureuse que ça soit dès le premier affrontement. Je ne m’attendais pas à avoir autant de minutes. Je pensais plutôt avoir 30 minutes de jeu, mais j’ai vraiment adoré avoir une quarantaine de minutes », a commenté Carle.

Même si elle a vécu les Jeux panaméricains de Toronto l’été dernier et un tournoi préparatoire au Brésil avec l’équipe canadienne senior avant Noël, Gabrielle Carle n’a pas caché qu’elle a trouvé impressionnant de se retrouver sur le terrain lors d’un tournoi d’une si grande importance. « C’est énorme, ce sont les qualifications pour les Jeux olympiques quand même! J’étais vraiment prête mentalement à y aller, mais c’est sûr qu’il y a toujours une petite pression. Tu te dis qu’il faut absolument que tu fasses bonne figure une fois sur le terrain. Par contre, j’avais vraiment hâte d’embarquer. »

« En rentrant, mon but était de pouvoir contribuer à l’attaque et je pense que j’ai réussi à faire ça, alors ce n’est que du positif », a ajouté la recrue.

Classé au 89e échelon du classement de la FIFA, le Guyana était loin d’être le plus grand obstacle que le Canada aura à surmonter durant le tournoi. « C’est sûr que nous aurions pu faire encore plus de buts, mais nous avons vraiment dominé et je suis très content de ce que j’ai vu. C’était le premier match officiel de cette nouvelle sélection et j’aime beaucoup leur esprit d’équipe », a indiqué l’entraîneur.

« Nous avons respecté le plan de match, a-t-il poursuivi. Nous savions que les Guyaniennes fermeraient le milieu du terrain. Nous avions donc l’intention d’utiliser beaucoup les côtés et ç’a fonctionné. »

Dimanche, les représentantes du pays, 11es au monde, se mesureront à Trinité-et-Tobago (48e). Elles termineront ensuite la ronde préliminaire mardi prochain, face à la sélection guatémaltèque (76e). Ces deux équipes se sont d’ailleurs affrontées juste avant le match du Canada face au Guyana, jeudi soir, et les Trinidadiennes ont remporté le duel par la marque de 2-1.

Afin de se qualifier pour les Jeux olympiques de Rio, la troupe de John Herdman devra se tailler une place en demi-finale du tournoi de qualification de la CONCACAF.

Vous pourriez aussi aimer...

12 Nov - 2022 | par Sportcom

Les Canadiennes exclues du podium

Montréal, 12 novembre 2022 (Sportcom) – Les Canadiennes n’ont pu se faire justice lors de la finale de bronze de la Coupe…

Nos partenaires