16 Avr - 2023 | par Luc Turgeon

Cyclisme sur route – Amstel Gold Race (World Tour)

« Journée compliquée » pour Israel – Premier Tech aux Pays-Bas

Nouvelle

Photo: Tommaso Pelagalli/SprintCyclingAgency©2023

Montréal, 16 avril 2023 (Sportcom) – Le Québécois Hugo Houle a été l’un des deux seuls membres d’Israel – Premier Tech à compléter l’Amstel Gold Race dimanche, classique néerlandaise qui a été marquée d’un autre triomphe du Slovène Tadej Pogacar.

Grand favori en début de journée, Pogacar s’est donné en spectacle dimanche. Son ultime attaque s’est produite à une trentaine de kilomètres de l’arrivée sur le Britannique Thomas Pidcock (Ineos Grenadiers), qui a laissé le meneur de l’équipe UAE Team Emirates filer vers la victoire dans la montée du Keutenberg.

L’Irlandais Ben Healy (EF Education-EasyPost) a tenté sa chance en fin de course, mais Pogacar a résisté, lui qui avait également remporté Paris-Nice et le Tour des Flandres au cours des dernières semaines.

Healy termine deuxième, à 38 secondes de la tête, tandis que Pidcock est troisième et accuse un retard de 2 minutes et 14 secondes sur le double champion du Tour de France.

Hugo Houle a aidé son coéquipier australien Simon Clarke à finir 20e (+3 minutes et 40 secondes), tandis que cinq coéquipiers, dont Guillaume Boivin, ont posé pied sur le parcours de 253,6 kilomètres.

« Ç’a été une journée compliquée pour nous, a partagé Houle, 68e du jour. Difficile pour Woods, qui a eu une crevaison et qui n’a malheureusement pas eu la chance de s’exprimer. Clarke a également été ralenti par une crevaison. Il a réussi à revenir par la suite, mais il était venu ici pour faire mieux que ça. »

Les objectifs d’équipe n’ont pas été atteints pour la formation israélo-canadienne. D’un point de vue personnel, Hugo Houle s’est dit satisfait du travail qu’il a accompli, tout comme l’ensemble de son équipe.

« J’avais comme rôle de protéger Michael Woods et Simon Clarke. Dans une journée très exigeante avec la pluie, de petites routes et plusieurs virages, mon travail était important. J’ai fait ce qu’on m’a demandé à la perfection. Malheureusement, la malchance nous a privés de la possibilité de faire un bon résultat. »

Houle sera sur la ligne de départ de la Flèche wallonne mercredi, puis prendra part au monument Liège-Bastogne-Liège dimanche avant de s’accorder une période de repos.

De son côté, Olivia Baril a été la seule Canadienne à terminer la course féminine dimanche. Elle a été la 80e cycliste à franchir l’arrivée, parmi un groupe d’une trentaine de coureuses qui a conclu à 7 minutes et 47 secondes de la gagnante, la Néerlandaise Demi Vollering (SD Worx). La Sherbrookoise Magdeleine Vallières-Mill s’est retirée de l’épreuve, comme 57 autres compétitrices.

Vollering a attaqué à un peu moins de deux kilomètres et a devancé de 8 secondes un groupe de 12 cyclistes mené par la Belge Lotte Kopecky, également membre de la formation SD Worx. La Néerlandaise Shirin Van Anrooij (Trek-Segafredo) s’est classée troisième.

Vous pourriez aussi aimer...

14 Avr - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Une interruption qui brise le rythme

Montréal, 14 avril 2024 (Sportcom) – Clara Émond (EF Education-Cannondale) était dans une échappée à deux et Simone Boilard (Uno-X Mobility) bataillait…

Nos partenaires