24 Août - 2023 | par Sportcom Services

Judo Canada – Championnats du monde cadets

Après quatre gros combats, Vincent Nepton termine au septième rang

Communiqué

IJF, Emanuele Di Feliciantonio

Montréal, 24 août 2023 – Vincent Nepton a été le seul représentant du pays à obtenir un classement au deuxième jour des Championnats du monde cadets de judo qui sont disputés à Zagreb, en Croatie. En action dans la catégorie des moins de 60 kg, le Québécois a remis une fiche de 2-2 pour conclure au septième rang.

Après avoir profité d’un laissez-passer en ronde initiale, Nepton a vaincu coup sur coup le Saoudien Fares Aljohar et le Hongrois Sebestyen Kollar. Une fois en quart de finale, le Canadien s’est buté au Lituanien Simas Polikevicius, futur médaillé de bronze.

Tout n’était pas perdu pour le représentant de l’unifolié qui a alors pris le chemin du repêchage. Opposé au Roumain Tudor Mosoi, Nepton a finalement vu son parcours prendre fin par ippon au terme d’un duel serré.

« Vincent avait le dessus pendant la majorité du combat et, après une petite erreur à la prise, la marque est redevenue égale. Ensuite, il s’est fait contrer une attaque et il a roulé sur le cou. En judo, si tu tombes directement sur la tête en faisant une attaque ou bien sur le cou, tu reçois une pénalité qui te disqualifie. Il a donc perdu comme ça », a expliqué l’entraîneur canadien Alexandre Emond.

« C’est dommage, car ça allait vraiment bien. Il dominait une grande partie du combat et lui aussi était très déçu du résultat, a poursuivi Emond. Il sentait qu’il pouvait gagner et si c’était le cas, il aurait eu la chance de se battre pour une médaille, ce qui n’arrive pas tous les jours. Il était content de sa journée, mais vraiment déçu de son dernier combat. »

L’entraîneur et Olympien des Jeux de Londres est bien placé pour savoir que ce type de journée est nécessaire dans la formation de tout athlète.

« Je lui ai dit que les Championnats du monde n’étaient pas une finalité et que ça fait partie de son cheminement. Qu’il fasse quatre gros combats comme ça, c’est toujours bon pour l’expérience et je pense qu’il a beaucoup appris. »

Dans cette même catégorie, l’Ontarien Luka Tsatsalashvili a été défait par l’Ukrainien Danylo Kravchenko au premier tour.

Laurence Gagnon est l’autre représentante du pays à avoir signé au moins une victoire jeudi. La Québécoise inscrite dans le tableau des moins de 52 kg a eu raison de l’Américaine Allison Garcia par waza-ari. Elle a ensuite été vaincue par Zohre Jumayeva, du Turkménistan, qui lui a infligé un ippon.

Dans une autre partie de ce tableau, la Britanno-Colombienne Leanna Au a profité d’un laissez-passer au premier tour avant de plier l’échine face à l’Ukrainienne Melaniia Vodianna.

Mélody Grenier (-48 kg), Fahd Fithane (-66 kg) et Vincent Roberge-Poitras (-66 kg), tous trois du Québec, ont pour leur part vu leur journée prendre fin d’entrée de jeu à la suite d’une défaite.

« Ce sont des jeunes qui n’ont pas beaucoup d’expérience en combats internationaux et les tirages au sort ne les ont pas favorisés. Certains auraient pu gagner alors que d’autres avaient un trop grand écart de niveau face à leur adversaire. En général, c’est un petit peu décevant, mais bon, ils sont jeunes et c’est dans un tournoi comme ça qu’il faut qu’ils apprennent à gérer leur stress et leur judo », a conclu Alexandre Emond.

Alyssa Tkachenko (-57 kg), Dakota Sanzana (-63 kg), Elisey Sokolov (-73 kg) et Mohammad Said Habib (-81 kg) sont les Canadiens qui combattront sur les tatamis vendredi.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

Informations :
Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org

Judo Canada – Cadet World Championships

Vincent Nepton Seventh After Four Tough Fights

Montréal, August 24, 2023 – Vincent Nepton was the only Canadian to secure a ranking on day two of the Cadet World Judo Championships in Zagreb, Croatia. The Québécois finished the day with a 2-2 record in the under-60 kg weight division, good for seventh place.

Following a first-round bye, Nepton dispatched of Fares Aljohar of Saudi Arabia and Sebestyen Kollar of Hungary in back-to-back bouts. In the quarter-final, he was defeated by Simas Polikevicius of Lithuania, who later won a bronze medal.

Nepton then headed to the repechage, where he lost by ippon to Tudor Mosoi of Romania, following a tough battle that put an end to the Canadian’s day of competition.

“Vincent had the upper hand for most of the bout, but following a holding error, the score was tied. Then, during a counter-attack, he rolled onto his neck. In judo, if you fall directly onto the head during an attack, or onto the neck, you are automatically disqualified. That’s how he lost the fight,” explained coach Alexandre Emond.

“It’s too bad, because things were going really well. He dominated for most of the bout, so he too was very disappointed in the outcome,” added Emond. “He felt like he could have won, and had that been the case, he would have been able to fight for a medal, which is not something that happens every day. He’s happy with his day, but very disappointed with his final fight.” 

The coach and London Games Olympian knows very well that a day like this is a necessary part of any athlete’s training. “I told him that the World Championships are not the be-all-end-all, and that this is just part of his journey. Getting through four big fights is a great experience, and I think he learned a lot.” 

In the same weight class, Luka Tsatsalashvili was defeated in the first round by Danylo Kravchenko of Ukraine.

The only other Canadian to record at least one victory on Thursday was Laurence Gagnon, who defeated Allison Garcia of the USA by waza-ari in the under-52 kg category. She then lost to Zohre Jumayeva of Turkmenistan by ippon.

In the same weight class, British Columbia’s Leanna Au received a first-round bye before bowing out to Melaniia Vodianna of Ukraine.

Mélody Grenier (-48 kg), Fahd Fithane (-66 kg) and Vincent Roberge-Poitras (-66 kg), all of Quebec, lost their first and only bouts of the day.

“They’re all young people who don’t have much international competition experience, and the draws were not to their advantage. Some of them could have won, but for others, the gap between their level and that of their opponents was too great. Overall, it was a bit disappointing, but they’re young, and tournaments like this help you learn how to manage your stress and your judo,” concluded Emond.

Canadians Alyssa Tkachenko (-57 kg), Dakota Sanzana (-63 kg), Elisey Sokolov (-73 kg) and Mohammad Said Habib (-81 kg) will hit the tatamis on Friday.

-30-

Written by Sportcom for Judo Canada

For more information:
Patrick Esparbès
Chief Operating Officer
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org

Vous pourriez aussi aimer...

16 Juin - 2024 | par Sportcom Services

Mohab ElNahas termine cinquième en Slovénie

Montréal, 16 juin 2024 – Cette fin de semaine, cinq judokas représentaient la feuille d’érable lors de la Coupe européenne de Podcetrtek, en…

Nos partenaires