1 Avr - 2022 | par Sportcom

Judo Canada – Grand Chelem

Douce revanche pour Jessica Klimkait, médaillée d’or à Antalya

Communiqué

Montréal, 1er avril 2022 – La championne du monde en titre chez les moins de 57 kg, Jessica Klimkait, participait à une première compétition internationale depuis les Jeux olympiques de Tokyo, où elle avait remporté une médaille de bronze. La Canadienne n’a pas raté son retour, elle qui a été parfaite au Grand Chelem d’Antalya (Turquie), vendredi, en route vers la médaille d’or de sa catégorie.

L’entraîneur Antoine Valois-Fortier et nouvel athlète retraité, qui était aux abords du tatami pour diriger sa protégée, s’est réjoui des belles performances de Klimkait qui a conclu la journée avec une fiche immaculée de cinq victoires et aucun revers.

« On voyait ça comme une reprise. On voulait qu’elle retrouve ses repères pour voir où elle se situait après avoir été aussi longtemps loin de la compétition. Elle a prouvé qu’elle est encore en pleine forme et qu’elle a sa place au sommet de la division », a commenté Valois-Fortier à l’issue de la journée.

En finale, Klimkait affrontait la Française Sarah Leonie Cysique, qui l’avait privée d’une finale pour l’or à Tokyo, l’été dernier. L’Ontarienne a cette fois-ci eu le dessus et elle n’a pas perdu de temps, s’imposant par ippon en seulement une trentaine de secondes pour mettre la main sur la quatrième médaille d’or de sa carrière en Grand Chelem. Il s’agit d’un triomphe doublement important pour l’athlète de Whitby, selon son entraîneur.

« C’était la cerise sur le sundae ! Jessica et Cysique vont assurément dominer la catégorie pour les prochaines années et elles sont excellentes toutes les deux. Jessica voulait faire oublier sa défaite aux Jeux olympiques et elle n’a pas raté sa chance. Elle peut être très fière de ce qu’elle a accompli aujourd’hui (vendredi). »

La médaillée d’or du jour a rapidement montré ses couleurs, remportant facilement ses trois premiers combats. Elle a d’abord vaincu la Turque Irem Korkmaz, avant de s’imposer face à Nilufar Egmaganbetova. Klimkait a par la suite triomphé contre la Française Faiza Mokdar pour atteindre la demi-finale.

L’athlète de 25 ans a alors eu besoin de la prolongation pour venir à bout de la Brésilienne Jessica Lima. Klimkait s’est finalement imposée par ippon pour obtenir son billet pour la grande finale.

« Elle avait un excellent rythme dès le début de la journée, on sentait qu’elle était bien préparée physiquement et mentalement. Elle n’a fait aucune erreur et elle s’est imposée », a commenté Valois-Fortier à propos de Klimkait.

Toujours chez les moins de 57 kg, Christa Deguchi espérait elle aussi conclure la journée avec une médaille autour du cou. La compétition a bien commencé pour l’Albertaine qui a remporté ses trois premiers duels. Elle a vaincu coup sur coup la Brésilienne Rafaela Silva, l’Ouzbek Shukurjon Aminova et la Portugaise Telma Monteiro pour se frayer un chemin jusqu’en demi-finale.

Deguchi s’est toutefois butée à une Sarah Leonie Cysique en grande forme en demi-finale. La Française l’a emporté par ippon avec une vingtaine de secondes à faire au temps réglementaire.

La Canadienne s’est donc retrouvée dans un combat pour une médaille de bronze face à l’Israélienne Timna Nelson Levy. Incommodée par une légère blessure à un doigt lors de la prolongation, Deguchi a été pénalisée trois fois, concédant ainsi la victoire à son adversaire. Elle termine donc au cinquième rang du classement de la catégorie

« C’était aussi un retour pour Christa après de longs mois sans compétition. La journée a bien débuté, mais ça ne s’est pas terminé comme on le voulait. Beaucoup de positif quand même de son côté. C’est la première journée d’un long cycle qui recommence. Je ne suis pas inquiet qu’elle fera les ajustements nécessaires », a analysé Valois-Fortier.

Seule autre Canadienne en lice vendredi, Kelly Deguchi (-52 kg) a été défaite d’entrée de jeu face à l’Espagnole Estrella Lopez Sheriff.

« Kelly gagne toujours en expérience, elle nous a montré de belles choses avant la période des Fêtes. Il y a toujours quelques ajustements à faire. On a un camp d’entraînement qui est prévu cette semaine et ce sera certainement profitable pour elle en vue des Championnats panaméricains qui auront lieu dans deux semaines », a conclu l’entraîneur.

L’action se poursuivra samedi à Antalya, alors que Catherine Beauchemin-Pinard (-63 kg), Arthur Margelidon (-73 kg), Antoine Bouchard (-73 kg), François Gauthier-Drapeau (-81 kg) et Étienne Briand (-81 kg) seront en action.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

Informations :

Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
Judo Canada
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org

Sweet Revenge for Jessica Klimkait, Gold Medallist in Antalya

Montréal, April 1, 2022 – Reigning under-57 kg world champion Jessica Klimkait took part today in her first international competition since the Tokyo Olympic Games, where she won a bronze medal last summer. The Canadian judoka was all systems go in her comeback on Friday, putting in a flawless performance and clinching the gold medal in her category.

Coach Antoine Valois-Fortier, himself a newly retired athlete who was on the sidelines to guide his protégée at today’s event, was thrilled with Klimkait’s performance, as she ended the day with a perfect record of five wins and no losses.

“We looked at it as a sort of reboot. We wanted her to get her bearings again and see where she stood after being away from competition for so long. She proved that she’s still in great shape and that she belongs at the top of her division,” noted Valois-Fortier at the end of the day.

In the final, Klimkait faced France’s Sarah Leonie Cysique, who had deprived her of a spot in the gold medal match in Tokyo. This time, the Ontarian quickly gained the upper hand and wasted no time before scoring an ippon 30 seconds into the match, snagging her fourth career Grand Slam gold medal. According to Valois-Fortier, it was a two-fold triumph for the judoka from Whitby.

“It was the icing on the cake! Jessica and Sarah Leonie are definitely going to dominate the category for the next few years, and they are both excellent. Jessica wanted to put her Olympic loss behind her, and this she did. She should be very proud of what she accomplished today.” 

Klimkait quickly made her presence felt today, easily winning her first three bouts. She bested Irem Korkmaz of Turkey before defeating Nilufar Egmaganbetova of Uzbekistan. Next, she ousted Faiza Mokdar of France to advance to the semi-final, where her match against Brazil’s Jessica Lima went into overtime. The 25-year-old Canadian ultimately won by ippon, securing her spot in the gold medal final.

“Jessica was right on track all day. It was clear that she was well-prepared, both mentally and physically. She didn’t make any errors and she came out on top,” explained Valois-Fortier.

Also in the under-57 kg weight class, Christa Deguchi had hoped to end the day with a medal as well. The tournament started well for the Albertan, who won her first three bouts. She defeated Brazil’s Rafaela Silva, Uzbekistan’s Shukurjon Aminova and Portugal’s Telma Monteiro back-to-back to advance to the semi-final.

In the semi-final, however, she came up short against Cysique, who was in excellent form today and won by ippon with 20 seconds left in regulation time.

The Canadian therefore found herself fighting for bronze against Timna Nelson Levy of Israel. In that round, Deguchi, who suffered a slight injury to her finger in overtime, received three penalties, thus conceding the victory to her opponent. She finished the day in fifth place.

“Today was also a comeback for Christa after several months away from competition. Her day started well, but it didn’t end in the way she would have liked. Still, it was a positive experience overall. It was the first day of a long, new cycle. I’m not worried. I know she’ll make the necessary adjustments,” said Valois-Fortier.

The only other Canadian in competition on Friday was Kelly Deguchi (-52 kg). She was defeated in her first bout of the day by Estrella Lopez Sheriff of Spain.

“Kelly is still gaining experience. We saw some great performances by her before the holidays. There are always adjustments to be made. There’s a training camp coming up next week, which will definitely help her prepare for the Pan-American Championships in two weeks,” concluded the coach.

The action will continue on Saturday. Catherine Beauchemin-Pinard (-63 kg), Arthur Margelidon (-73 kg), Antoine Bouchard (-73 kg), François Gauthier-Drapeau (-81 kg) and Étienne Briand (-81 kg) will all hit the tatamis in Antalya.

-30-

Written by Sportcom for Judo Canada

For more information:

Patrick Esparbès
Chief Operating Officer
Judo Canada
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org

Vous pourriez aussi aimer...

10 Sep - 2022 | par Sportcom Services

Trois judokas canadiens se faufilent sur un podium

Montréal, 10 septembre 2022 – Les judokas canadiens ont raflé trois médailles à l’Open panaméricain de Saint-Domingue, samedi, en République dominicaine. Julien…

21 Sep - 2022 | par Sportcom Services

Joymo, le tout nouveau partenaire de Judo Canada

Montréal, 21 septembre 2022 – Judo Canada est fier d’annoncer son association avec Joymo ! Ce tout nouveau partenariat permettra non seulement la webdiffusion…

Nos partenaires