3 Déc - 2022 | par Luc Turgeon

Jules Burnotte souhaite s’ajuster en ce début de saison

Nouvelle

Photo: Doug Stephen

Montréal, 3 décembre 2022 (Sportcom) – Ses sensations ont été supérieures à celles de la première épreuve de la saison, mais Jules Burnotte espérait mieux samedi au sprint 10 km de la Coupe du monde de biathlon disputée en Finlande.

Dès le premier tour à Kontiolahti, le Sherbrookois a senti qu’il lui manquait un peu de vitesse. Il a enregistré un meilleur temps au deuxième en suivant un peloton relevé, puis a ralenti en fin de course pour conclure en 79e place (+3 minutes 6,5 secondes).

Burnotte a aussi connu quelques difficultés au tir. Il a manqué une cible au premier passage et deux autres à la seconde occasion.

« Ce sont des trucs qui arrivent et je ne me suis pas laissé emporter. J’avais une mauvaise prise de décisions, je vais devoir me recentrer et tirer plus à l’entraînement pour tenter de reproduire ces situations », a-t-il souligné à Sportcom.

« Je ne suis pas assez vite pour ce que j’aimerais faire et au tir, je ne suis pas à un niveau qui me satisfait. La qualité de mon tir peut être très bonne, j’ai bien travaillé là-dessus durant l’été. Une préparation mentale plus rigoureuse avec les courses, que ça ne ferait pas de tort non plus. »

Le Norvégien Johannes Thingnes Boe l’a emporté en 23 min 9 s. Son compatriote Sturla Holm Laegreid l’a suivi 10,5 secondes plus tard, tandis que l’Allemand Roman Rees a terminé troisième (+28,8 secondes).

Adam Runnalls a été le meilleur Canadien et pointe au 19e échelon (+1 minute 27,5 secondes)

Une douzième place au relais

Vendredi, Jules Burnotte a pris part au relais 4×7,5 km en compagnie de Runnalls, Christian Gow et la recrue Zachary Connelly. Le quatuor canadien s’est classé 12e, à 3 minutes 56 secondes des médaillés d’or norvégiens.

« On était contents d’avoir Zachary Connelly avec nous pour une première fois sur un relais. J’ai donné le relais entre la cinquième et la huitième place, puis on a terminé 12es. On a déjà fait mieux et je pense qu’on va faire mieux la semaine prochaine », a admis Burnotte, optimiste quant à ses futures sorties.

Les athlètes se donneront maintenant rendez-vous à Hochfilzen, en Autriche, sur un parcours plus plat qui conviendra probablement mieux à Jules Burnotte.

« Ce qui est fait est fait et je pense que ça va finir par se placer. En tant qu’équipe, on va retrouver nos repères et on va être capables d’aller chercher de bons résultats. On a de très bons skis pour le moment ! Le personnel de soutien fait un bon boulot et en sachant qu’on est bien suivis, j’ai confiance pour la suite. Les athlètes, c’est à nous de faire notre job. »

Vous pourriez aussi aimer...

21 Jan - 2023 | par Luc Turgeon

Arnaud Gaudet s’approche du top-10

Montréal, 21 janvier 2023 (Sportcom) – Dixième des qualifications au slalom en parallèle, le planchiste Arnaud Gaudet espérait remporter un premier duel éliminatoire…

4 Jan - 2023 | par Luc Turgeon

Laurence St-Germain saisit sa deuxième chance

Montréal, 4 janvier 2023 (Sportcom) – Laurence St-Germain s’apprêtait à plier bagage lorsqu’on lui a annoncé qu’elle risquait de passer en deuxième…

Nos partenaires