10 Mar - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

Biathlon – Coupe du monde

Au pied du top-20, Jules Burnotte très satisfait

Nouvelle

Montréal, 10 mars 2022 (Sportcom) – Jules Burnotte a été parfait au tir et sa bonne journée en ski lui a permis de se hisser au 21e rang au 10 kilomètres sprint lors de la Coupe du monde de Otepää, en Estonie. Le Québécois a été le meilleur Canadien jeudi en arrêtant le chrono à 23 minutes 31,2 secondes (+1 minute 3,8 secondes).

« Tirer un 10 sur 10 à la carabine ça ne m’arrive vraiment pas souvent. Je sais que quand ça arrive, c’est synonyme d’une bonne course en général. J’étais à un dixième de seconde de terminer dans le top-20, il y a plein d’endroits où j’aurais pu gagner ce dixième-là. Je suis vraiment content et fier d’où je suis rendu », s’est réjoui Burnotte en entrevue avec Sportcom.

« J’ai connu de bons moments aux Jeux olympiques et je pense que de continuer dans la bonne direction me prouve à moi-même que j’ai bel et bien ma place sur le circuit des Coupes du monde. Je suis content du niveau auquel je suis rendu, je ne suis peut-être pas toujours constant, mais je connais de plus en plus de bonnes journées », a-t-il ajouté.

Le biathlète de Sherbrooke se retrouvait à l’extérieur du top-60 à l’entrée du premier champ de tir et il en est ressorti au 23e rang. Burnotte ne croit pas avoir connu une journée exceptionnelle en ski, mais vu le résultat, il se rend à l’évidence que ça ne devait pas être si mal finalement.

« Ce n’était pas fameux jusqu’au premier passage au tir. J’imagine qu’il a fallu que je ski bien à un moment dans la course pour obtenir le 21e rang. Pour que ça se passe bien en biathlon, il faut être au sommet de notre forme dans les deux facettes, je crois que c’est ce qui s’est passé aujourd’hui (jeudi). »

Le Français Quentin Fillon Maillet a été le premier à franchir la ligne d’arrivée pour s’emparer de la médaille d’or. Fillon Maillet a devancé le Norvégien Sturla Holm Laegreid (+7,2 secondes) et l’Allemand Benedikt Doll (+11,1 secondes).

Les conditions étaient parfaites selon Burnotte pour la pratique de son sport jeudi. Le thermomètre affichait -1 degré et un très faible vent soufflait sur la piste. Plus de la moitié des 88 athlètes ayant pris le départ ont raté une cible ou moins lors des passages à la carabine, 23 d’entre eux ont été parfaits.

« On sent que c’est la fin de la saison, il fait beau et chaud ! Il n’y avait pas trop de vent sur le champ de tir comparativement à ce qu’on avait lors des entraînements plus tôt cette semaine. Les conditions étaient parfaites et ç’a paru. Il y a une espèce de liberté aussi qui vient avec les dernières courses de la saison », a conclu Burnotte.

Jules Burnotte devrait être de retour en piste dès samedi pour la présentation de l’épreuve de départ groupé.

Vous pourriez aussi aimer...

29 Nov - 2022 | par Mathieu Laberge

Jules Burnotte déçu, mais pas inquiet

Montréal, 29 novembre 2022 (Sportcom) – Jules Burnotte n’a pas skié à la hauteur de ses attentes à la première Coupe du…

Nos partenaires