5 Déc - 2020 | par Mathieu Fontaine

Ski acrobatique (bosses) - Coupe du monde

Justine Dufour-Lapointe tout juste à court du podium

Nouvelle

Montréal, 5 décembre 2020 – Justine Dufour-Lapointe est passée bien près de monter sur le podium, samedi, lors de la première Coupe du monde de ski acrobatique de la saison présentée à Ruka, en Finlande. Elle a finalement conclu à 0,61 point de la Russe Anastasiia Smirnova (74,27 points) et d’une médaille de bronze. Mais malgré ce dénouement crève-coeur, la Québécoise affichait un large sourire au terme de sa journée de travail.

« Je suis très contente de ma performance ! J’étais un peu nerveuse pour cette première Coupe du monde, mais j’ai réussi à atteindre tous me objectifs. Tout au long de la journée, j’ai skié pour créer un build-up jusqu’en super finale et j’ai réussi à y faire ma meilleure descente. Je ne peux pas demander mieux pour commencer la saison », a-t-elle indiqué lorsque jointe par Sportcom.

Occupant le premier rang provisoire avec 73,66 points, Justine Dufour-Lapointe a vu les trois dernières participantes de l’épreuve obtenir un pointage supérieur au sien, pour finalement terminer au pied du podium. « Honnêtement, je n’ai pas vraiment regardé les pointages, a-t-elle avoué. Rendu là, tu ne contrôles plus grand-chose, mais je savais que mon travail était fait et que j’allais être satisfaite, peu importe le résultat. »

Comme elle l’a fait à huit reprises la saison dernière, la Française Perrine Laffont (79,18 points) a obtenu le meilleur pointage du jour pour monter sur la plus haute marche du podium. L’Américaine Jaelin Kauf (75,74 points) a pour sa part complété le top-3.

Également en action lors de cette épreuve, Chloé Dufour-Lapointe (17e) et Valérie Gilbert (18e) ont tout juste raté leur qualification pour le tour suivant, réservé aux 16 meilleures skieuses. Même si elles concèdent que les petits détails ont fait la différence, les deux athlètes dressent un bilan positif de leur première sortie de la campagne.

« Je suis contente de ce que j’ai fait aujourd’hui et de mon entraînement des dernières semaines. J’ai apporté plusieurs changements pour être plus intense et plus rapide et je vois déjà beaucoup de positif. Je suis très fière de moi et c’est encourageant pour la suite », a fait savoir Chloé Dufour-Lapointe.

Constat similaire pour sa coéquipière Valérie Gilbert, qui compte se servir de cette expérience pour continuer sa progression en vue des prochaines compétitions. « Je suis très contente ! Je n’étais pas stressée, je me sentais bien et j’ai bien exécuté tous les petits détails. Il y a toujours quelques points à améliorer, mais je sais exactement ce que je dois faire pour les corriger. »

Seules autres Canadiennes en lice du côté féminin, Berkley Brown et Maia Schwinghammer ont respectivement terminé 24e et 28e

Horishima l’emporte, Chunlaud 11e

Chez les hommes, la porte était grande ouverte pour Ikuma Horishima qui a profité de l’absence de son grand rival Mikaël Kingsbury pour mettre la main sur la médaille d’or. Le Japonais a obtenu 80,86 points lors de la super finale pour devancer le Suisse Marco Tade (78,93 points) et le Suédois Ludvig Fjallstrom (76,09 points).

Kerrian Chunlaud a quant à lui récolté le meilleur résultat canadien en terminant 11e. Le bosseur de Québec a obtenu 67,46 points pour sa dernière descente du jour, un pointage qu’il juge sévère, mais qui n’affecte en rien son moral.

« Je suis content de ce que j’ai fait aujourd’hui, surtout en ce qui concerne mon ski. Je pense que les juges ont été assez rough pour mon pointage, mais je ne m’en fais pas avec ça. Je préfère me concentrer sur moi et sur mes sensations. C’est ce qu’il faut faire pour avancer dans un sport où nous sommes jugés. Je sais que j’ai fait de bonnes descentes et je dois regarder en avant », a-t-il commenté.

Seul autre représentant de l’unifolié à s’être qualifié pour la petite finale, Brenden Kelly (61,13 points) s’est classé 13e. Pour leur part, les Québécois Laurent Dumais, Elliot Vaillancourt et Gabriel Dufresne n’ont pu franchir la ronde des qualifications. Ils ont respectivement terminé 17e, 20e et 28e.

Les bosseurs de l’équipe canadienne prendront la direction de la Suède au cours de prochaines heures afin de prendre part à la Coupe du monde d’Idre Fjäll, prévue le week-end prochain. Une épreuve en simple et une autre en bosses en parallèle seront au programme lors de cette compétition.

Vous pourriez aussi aimer...

18 Avr - 2021 | par Mathieu Laberge

Un souci de moins pour Sabrina Duchesne

Montréal, 18 avril 2021 (Sportcom) – Pour une rare fois en compétition internationale, les chronos n’étaient pas la priorité absolue de la…

Nos partenaires