29 Oct - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

Natation - Coupe du monde

Le plaisir de nager en finale ensemble à la maison

Nouvelle

Montréal, 29 octobre 2022 (Sportcom) – Le plaisir de nager à la maison sera assurément le thème de la fin de semaine pour Mary-Sophie Harvey et Katerine Savard qui profitent pleinement de l’occasion qui se présente à elles à la Coupe du monde de natation disputée à Toronto, en Ontario.

L’énergie de la foule continue de les faire vibrer et ce fut particulièrement le cas lors de la finale du 200 m libre samedi soir alors que les deux coéquipières et amies ont eu la chance de partager la piscine. Même si elles n’ont pas réussi à obtenir une place sur le podium, les deux athlètes ont été très satisfaites de leur prestation lors de cette finale.

« On s’entraîne souvent ensemble sur cette distance et c’est vraiment plaisant de pouvoir se retrouver toutes les deux dans une finale en Coupe du monde. Quand on est ensemble en compétition, je pense que ça nous pousse à nous dépasser encore plus et c’est certain que ça nous aide », a d’abord mentionné Katerine Savard.

« C’est toujours agréable de nager avec Katerine. On se pousse souvent à l’entraînement et ce fut le cas encore une fois lors de la finale. C’est toujours notre objectif de se retrouver ensemble, on se souhaite toujours le meilleur l’une pour l’autre et c’est bon pour toutes les deux », a ajouté Harvey.

C’est Savard qui a eu l’avantage sur Harvey dans la petite compétition amicale entre les deux coéquipières. L’athlète de Pont-Rouge a terminé au sixième échelon (+5,27 secondes) alors que Mary-Sophie Harvey a pris le huitième rang (+6,41 secondes).

À lire également : Katerine Savard et Mary-Sophie Harvey : se pousser vers les plus hauts sommets grâce à l’amitié

Le 200 m libre a été remporté par Siobhan Bernadette Haughey de Hong Kong qui a été accompagné sur le podium par l’Américaine Katie Ledecky (+1,18 seconde) et par l’Australienne Madison Wilson (+2,36 secondes).

Une dizaine de minutes après la finale du 200 m libre, Harvey était de retour dans le bassin à l’occasion du 100 m dos. Malgré la courte pause, la nageuse de 23 ans a réussi à offrir une performance à la hauteur de ses attentes. Elle a terminé septième dans un temps de 58,09 s (+2,34 secondes).

« Je suis assez satisfaite de mes résultats même si mes temps ne sont pas encore incroyables. J’avais environ 10 minutes entre les deux épreuves, mais je me suis vraiment surprise à nager encore plus vite que lors des qualifications en matinée, je ne m’y attendais pas vraiment. Je vais le prendre avec plaisir ! » a commenté Harvey.

« En 10 minutes, je n’ai pas le temps de faire beaucoup de choses. J’ai déjà fait deux ou trois courses d’affilée dans les plus petites compétitions, mais c’est rare que ça arrive à ce niveau. C’est bon pour l’entraînement et je suis contente de ce que j’ai réussi à faire malgré tout. »

Katerine Savard n’était pas en reste alors qu’elle a aussi dû faire un retour dans la piscine assez rapidement après la finale du 200 m libre. Savard a pris le huitième rang du 50 m papillon. La Canadienne Maggie Mac Neil a remporté les grands honneurs devant la Française Beryl Gastaldello (+0,51 seconde) et la Japonaise Ai Soma (+0,82 seconde).

« Je suis quand même contente dans les circonstances, dans mes deux finales j’ai été capable de faire mieux qu’en qualification. C’est un défi mental d’enchaîner des courses, mais c’est certain que ça va payer à long terme », a indiqué Savard.

« Mon temps était correct, mais je trouve que ça faisait longtemps que je n’avais pas nagé à cette vitesse-là. Je devrai m’ajuster lorsque je vais refaire cette distance, mais encore une fois, dans les circonstances, je suis fière de moi. »

Dimanche, Mary-Sophie Harvey participera au 200 m quatre nages, course qu’elle considère comme étant son épreuve de prédilection. De son côté, Savard s’élancera au 100 m papillon ainsi qu’au 100 m libre.

« Enfin ! Le 200 m quatre nages ! Ça fait longtemps que je l’attendais et ce sera ma seule course de la journée, je vais pouvoir me concentrer uniquement là-dessus. Idéalement, je veux me rendre en finale et j’aimerais être excellente dès les qualifications », a conclu Mary-Sophie Harvey.

Vous pourriez aussi aimer...

24 Mar - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Une fin de saison en or pour Aurélie Moisan

Montréal, 24 mars 2024 (Sportcom) – Aurélie Moisan n’arrive toujours pas à y croire ! Après avoir une saison au-delà de ses…

14 Avr - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Une interruption qui brise le rythme

Montréal, 14 avril 2024 (Sportcom) – Clara Émond (EF Education-Cannondale) était dans une échappée à deux et Simone Boilard (Uno-X Mobility) bataillait…

Nos partenaires