17 Août - 2017 | par Alexandra Piche

Patinage de vitesse courte piste – Sélections olympiques canadiennes

Kim Boutin et Samuel Girard s’approchent d’un billet pour Pyeongchang

Montréal, 16 août 2017 (Sportcom) – Auteurs d’une quatrième victoire en cinq courses, Kim Boutin et Samuel Girard ont fait un pas de plus vers leurs premiers Jeux olympiques, mercredi soir, à l’aréna Maurice-Richard. Ils ont tous deux pris le premier rang de la deuxième épreuve de 500 m disputée aux Sélections olympiques de patinage de vitesse courte piste.

Ce deuxième triomphe sur 500 m depuis le début de la compétition a assuré aux deux patineurs le premier rang au classement final de la distance.

Boutin était très émotive quand elle s’est présentée pour répondre aux questions des journalistes après sa course.

« Avec deux victoires au 500 m, ça me classe première sur cette distance-là pour les Jeux. Je ne m’attendais pas à ça au 500 m. J’ai livré des temps assez rapides aujourd’hui, donc pour moi c’est bien », a-t-elle indiqué après avoir séché ses larmes de joie.

Avant le début de l’événement national, l’athlète de 22 ans ne savait pas trop à quoi s’attendre. Si on lui avait prédit qu’elle se classerait première au 500 m, elle ne l’aurait probablement pas cru.

« C’est la distance la moins prédestinée pour moi. J’ai plein de défauts techniques à travailler, mais là, ça va super bien. En pratique, la vitesse reste un défi mental pour moi », explique Boutin. 

« Ce sont tous les efforts derrière l’accomplissement qui me rendent émotive », a-t-elle ajouté, la voix tremblante. « Je pense que c’est tout ce que j’ai fait cet été pour désensibiliser ma peur en vitesse. »

Entrevue avec Charles Hamelin Entrevue avec Samuel Girard Entrevue avec Kim Boutin Entrevue avec Kasandra Bradette

« Si Samuel peut tout gagner le reste, il va essayer de tout gagner ! »

Samuel a dominé la finale du 500 m, devançant le vétéran Charles Hamelin, deuxième, et Charle Cournoyer, troisième, à l’arrivée.

« Je suis super content. C’était l’objectif d’aller chercher le plus grand nombre de points possible avant la dernière fin de semaine. Je ne dirais pas que Pyeongchang est déjà acquis. Il reste encore près de la moitié des courses, mais disons que je rapproche de plus en plus », a commenté Girard.

Charles Hamelin est très impressionné de voir son coéquipier à l’œuvre cette semaine. « Samuel est incroyable en ce moment, a-t-il avoué. Il est très, très fort. À l’entraînement il est toujours là pour tirer les autres. Je pense que ça paye sur la glace avec quatre victoires sur cinq. J’aurais aimé ça lui en arracher un peu plus, mais je suis vraiment content pour lui. »

Même si ses deux victoires lui assurent la première place au classement de la distance, Charles Hamelin est convaincu que l’athlète de 21 ans continuera de donner tout un spectacle ce week-end.

« Avec deux victoires au 500 m, ça assure presque sa place au sein de l’équipe. Je pense qu’il est conscient de ça, mais il en veut encore. S’il est capable de tout gagner le reste des courses, il va essayer de tout gagner. Samuel est comme ça. Il veut gagner », affirme Hamelin.

Le week-end prochain auront lieu les dernières épreuves des Sélections olympiques. Les patineurs disputeront deux courses de 1000 m, un 500 m et un 1500 m.

Entre temps, Kim Boutin tentera de se changer les idées en se plongeant dans l’artisanat. « Je fais autre chose, du dessin, des casse-têtes. Disons que je suis un petit peu artisanale dans ces journées-là, mais c’est important de libérer nos émotions. »

De son côté, Samuel Girard se tient aussi occupé. « On joue à l’ordinateur. Mon chien n’arrête pas de bouger à la maison alors on va marcher. Ça me change les idées. »

Vous pourriez aussi aimer...

12 Mai - 2024 | par Mathieu Laberge

Les Canadiens sont champions du monde !

Montréal, 12 mai 2024 (Sportcom) – L’équipe canadienne a surpris les champions paralympiques en titre, les États-Unis, 2-1, en finale du Championnat…

Nos partenaires