5 Nov - 2022 | par Mathieu Laberge

Patinage de vitesse courte piste – Coupe du monde

Kim Boutin et Maxime Laoun signent le doublé au 500 mètres

Nouvelle

Patinage de vitesse Canada

Montréal, 5 novembre 2022 (Sportcom) – L’une a ajouté une autre médaille d’or de Coupe du monde à sa collection, tandis que l’autre a commencé la sienne avec sa première médaille individuelle. Samedi, à Salt Lake City, Kim Boutin et Maxime Laoun se sont tour à tour imposés au premier 500 mètres du deuxième arrêt de la saison du circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste.

Fidèle à son habitude, la Sherbrookoise a connu un excellent départ pour prendre les commandes de la course. Talonnée par la Polonaise Natalia Maliszewska, elle a commencé à creuser l’écart pendant que plus loin derrière, sa compatriote Rikki Doak chutait pour ensuite finir cinquième.

Maliszewska a ensuite recollé Boutin dans le dernier tour, sauf que la vétérane de l’équipe canadienne a su défendre sa place. Il s’agit d’une première médaille individuelle cette saison pour celle qui avait fait l’impasse sur le 500 mètres de l’étape de Montréal, la fin de semaine dernière, afin de prendre part aux deux épreuves de 1000 mètres.

« Je suis vraiment contente de ma course et je ne m’attendais vraiment pas à ça, car je n’ai pas l’explosivité que j’ai habituellement dans les jambes. J’ai donc utilisé plus de stratégie pour bloquer et gérer ma course différemment », a commenté Boutin à Sportcom.

La patineuse met en œuvre un nouveau plan d’entraînement, notamment avec davantage de musculation et moins d’intensité, afin d’améliorer d’autres aspects de son patinage, ce qui fait en sorte qu’elle sent avoir moins de punch que dans le passé.

« Ce qu’on fait en ce moment (à l’entraînement), c’est peut-être bon à long terme. »

La porte vers la plus haute marche du podium s’est ouverte pour Boutin après les disqualifications des Néerlandaises Suzanne Schulting et Xandra Velzeboer en demi-finale.

« On n’a pas souvent l’occasion de courser contre les meilleures, alors c’est plus dommage qu’elles ne soient pas dans la finale. […] J’aurais aimé qu’elles soient là, même si en ce moment, c’est difficile de rivaliser avec leur vitesse. »

Une première médaille… et une en or !

Être médaillé olympique et en Coupe du monde, mais seulement au relais, c’est maintenant du passé pour Maxime Laoun qui a enfin décroché sa première médaille individuelle. Et une en or!

« C’est quand même fou! Mon plan était d’être le plus calme possible, tout en étant agressif. J’ai beaucoup travaillé mon 500 mètres l’an passé. […] Ça fait longtemps que je vais vite à l’entraînement, mais je n’avais jamais été capable de le montrer en compétition parce que j’étais tout le temps un peu trop stressé ou trop agressif. Aujourd’hui (samedi), j’ai trouvé le parfait équilibre. »

Dans une finale où les patineurs ont souvent changé de position, Laoun a pris la tête avec trois tours à faire. Le Kazakh Abzal Azhgaliyev n’allait pas abandonner si facilement et il s’est retrouvé premier à l’entrée du dernier virage, sauf qu’il est sorti trop large et Laoun a serré à l’intérieur. Il succède ainsi à son coéquipier Steven Dubois qui s’était imposé sur cette distance une semaine plus tôt à l’Aréna Maurice-Richard.

« J’ai pris la bonne décision. La glace est rapide, mais très cassante, alors quand le Kazakh est passé serré au bloc, je savais que j’avais la chance de le dépasser de l’autre côté. Je suis rentré large (dans le virage) et je me suis appuyé pour gagner de la vitesse. Je l’avais visualisé avant la course et c’était parfait! », a poursuivi celui qui avait également remporté sa vague de demi-finale.

Les entraîneurs Sébastien Cros et Marc Gagnon ont chaleureusement félicité Laoun après l’épreuve.

« Marc m’a vraiment pris sous son aile cette année et il a vu que l’an dernier, ma faiblesse était les dépassements haute vitesse et ma technique. On a travaillé ultra fort là-dessus cet été. Ç’a juste payé et je suis super heureux! »

Le quatuor canadien du relais mixte 2000 m formé de Claudia Gagnon, Mathieu Pelletier, Félix Roussel et Courtney Sarault a remporté la finale B.

Dimanche, les épreuves féminines et masculine de 500 mètres, 1000 mètres et des relais seront au programme de cette dernière journée de compétition. Les relais canadiens féminin et masculin sont qualifiés pour les finales A.

Autres résultats québécois

500 m H
9- Steven Dubois
16- Jordan Pierre-Gilles

1500 m F
6- Danaé Blais
17- Claudia Gagnon

1500 m H
10- Mathieu Pelletier
22- Pascal Dion
28- Félix Roussel

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

30 Nov - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

En profiter pleinement avant une pause forcée

Montréal, 30 novembre 2022 (Sportcom) – La conclusion de la saison 2022-2023 en sera une bien particulière pour la planchiste Audrey McManiman….

29 Nov - 2022 | par Mathieu Laberge

Jules Burnotte déçu, mais pas inquiet

Montréal, 29 novembre 2022 (Sportcom) – Jules Burnotte n’a pas skié à la hauteur de ses attentes à la première Coupe du…

18 Nov - 2022 | par Luc Turgeon

Un pressentiment qui se concrétise

Montréal, 18 novembre 2022 (Sportcom) – Lorsque Maxime Deschamps a patiné pour la première fois aux côtés de Deanna Stellato-Dudek en 2019,…

Nos partenaires