22 Avr - 2021 | par Mathieu Fontaine

Haltérophilie – Championnats panaméricains

Kristel Ngarlem fait le plein de motivation à Saint-Domingue

Nouvelle

Archives

Montréal, 22 avril 2021 (Sportcom) – De ses propres dires, Kristel Ngarlem n’a pas soulevé les charges auxquelles elle est habituée en compétition, jeudi, aux Championnats panaméricains de Saint-Domingue, en République dominicaine. Mais au-delà des chiffres, la Québécoise a enfin pu renouer avec sa passion et surtout, retrouver la motivation en vue d’une éventuelle participation aux Jeux olympiques de Tokyo. 

À l’écart de l’action depuis janvier 2020, l’haltérophile de 25 ans a conclu avec un total de 212 kg, ce qui lui a permis de prendre le huitième rang chez les moins de 76 kg. Un résultat qui va de pair avec ses attentes.

« Je savais que je n’étais pas en forme pour faire mes meilleures barres et mon but premier était de faire le poids. Ç’a été assez difficile et c’était un enjeu crucial pour moi après autant de temps sans compétition, mais j’y suis arrivée. Après ça, je voulais juste avoir du plaisir et apprécier le moment », a raconté Ngarlem quelques minutes après la conclusion de l’épreuve remportée par l’Équatorienne Neisi Dajomes (250 kg).

Au final, la Montréalaise a réussi quatre de ses six tentatives du jour, terminant avec des marques de 92 kg à l’arraché et de 120 kg à l’épaulé-jeté. « C’est assez loin de mes sommets personnels, mais je préfère voir le positif. Juste d’être ici (à Saint-Domingue) et de pouvoir finalement faire une compétition, ça fait du bien. »

À l’image de sa coéquipière Tali Darisgny, Kristel Ngarlem devra patienter jusqu’à la fin mai avant de connaître son sort quant à sa qualification olympique. Chose certaine, c’est avec une motivation revigorée qu’elle reprendra sa préparation pour l’événement tant attendu.

« Je ne veux pas m’avancer trop vite, mais je suis en très bonne position présentement. Je pourrai célébrer quand je recevrai le courriel, mais en attendant, je me sens très motivée », a expliqué Ngarlem, qui occupe le 17e échelon au classement de la Fédération internationale d’haltérophilie (IWF).

« Ça n’a pas été facile dans la dernière année et on ne savait jamais quand on allait pouvoir revenir en compétition. Maintenant, c’est fait et j’ai déjà hâte de retourner à l’entraînement. »

Maude Charron fière de son exploit

En action mercredi soir, Maude Charron a dominé chez les moins de 64 kg, terminant sa journée avec trois records des Championnats panaméricains, soit 107 kg à l’arraché, 133 kg à l’épaulé-jeté et 240 kg au cumulatif. Ses marques à l’arraché et au total lui ont aussi permis d’inscrire son nom dans le livre des records canadien.

« Je suis vraiment contente de ma performance ! Je visais d’abord un bon total et ensuite de briser les records canadiens qui appartenaient à Christine Girard. Les médailles et les records panaméricains, ce sont des bonus ! » a-t-elle lancé au lendemain de sa prestation.

Neuvième au classement de l’IWF, la Rimouskoise se concentrera sur sa préparation  olympique au cours des prochains mois. Et rien ne sera laissé au hasard, tout comme dans la dernière année.

« J’ai tenté d’utiliser la pause à mon avantage en consultant plusieurs spécialistes du sport, tant au niveau physique que mental. J’ai essayé de recréer les conditions dans lesquelles j’allais avoir à performer, donc rien ne pouvait me surprendre. Maintenant, on enclenche la préparation pour les Jeux ! »

Les Championnats panaméricains se dérouleront jusqu’à samedi, en République dominicaine. Dernier Québécois en lice à cet événement, Gilles Caza (Lachute) sera de l’épreuve chez les moins de 102 kg vendredi.

Vous pourriez aussi aimer...

13 Juil - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Patrick Konrad s’offre la 16e étape

Montréal, 13 juillet 2021 (Sportcom) – Patrick Konrad (BORA-hansgrohe) a remporté la 16e étape du Tour de France mardi en s’échappant de…

Nos partenaires