8 Nov - 2015 | par Sportcom

Fédération de soccer du Québec - Éphéméride du soccer féminin

La CONCACAF : le volet américain de la FIFA

8 novembre 2015 – Il y a cinq ans jour pour jour, la formation canadienne remportait son deuxième titre de championne de la Gold Cup de la CONCACAF, l’enlevant au Mexique pour la seconde fois de son histoire. Le 8 novembre 2010, la joueuse vedette de l’équipe canadienne Christine Sinclair offrait la coupe à l’unifolié en inscrivant le seul point de la rencontre sur un coup de pied de réparation, devant les 16 005 spectateurs du stade Andrés Quintana Roo de Cancún, au Mexique.

Non seulement le Canada est sorti vainqueur cette année-là, mais le pays a enregistré une fiche parfaite de cinq victoires en cinq affrontements et une récolte de 17 buts.

L’unifolié n’avait remporté cette compétition qu’à une autre reprise, en 1998, alors qu’elle s’appelait le Championnat de la CONCACAF. Cette fois aussi le Canada avait eu le dessus sur le Mexique en grande finale.

Pour les formations d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes, la Gold Cup est un laissez-passer pour accéder à des compétitions internationales comme les Coupes du monde dans certains cas. Encore aujourd’hui, les Américaines sont les joueuses à battre en Amérique, mais aussi à travers le monde. Présentement en tête du classement mondial, elles ont d’ailleurs remporté la Coupe du monde 2015 qui avait lieu au Canada.

Fondée en 1961, la CONCACAF (Confédération de football d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes) est l’un des regroupements de fédérations nationales de la FIFA. En plus d’organiser la Gold Cup, la CONCACAF est l’hôte de plusieurs autres événements importants dans le développement des joueuses de soccer, des entraîneures et des arbitres.

Les Québécoises en CONCACAF

Plusieurs athlètes débutent leur carrière en représentant le pays lors des Championnats de la CONCACAF U15, U17 et U20. C’est d’ailleurs ce qu’a vécu la jeune Lysianne Proulx, en 2014, alors qu’elle a pris part au Championnat de la CONCACAF des moins de 15 ans. Elle s’est démarquée et a été nommée meilleure gardienne du tournoi. Elle s’est ainsi fait connaître au niveau international.

Le même phénomène a changé la vie de Marie Levasseur, membre de la formation qui a représenté le Canada au Championnat de la CONCACAF U17, puis à la Coupe du monde des moins de 17 ans. La joueuse de Stoneham a ensuite été recrutée sur l’équipe senior dans le cadre des Jeux panaméricains et sélectionnée dans la formation de l’Université de Memphis, aux États-Unis. Elle vient d’ailleurs d’être nommée recrue de l’année dans sa conférence de la NCAA.

Plusieurs Québécoises ont été des figures importantes de la CONCACAF, comme l’ancienne arbitre internationale Sonia Denoncourt. En 2014, elle est devenue la première femme à occuper le poste de directrice de l’arbitrage de la CONCACAF. La célèbre entraîneure Sylvie Béliveau a aussi laissé sa marque en Amérique et à travers le monde.

-30-

Rédigé par Sportcom pour la Fédération de soccer du Québec

 

Source : Michel Dugas
Coordonnateur aux communications
Fédération de soccer du Québec
Téléphone : 450-975-3355 poste 3538
Télécopieur : 450-975-1001

Vous pourriez aussi aimer...

14 Juil - 2022 | par Sportcom Services

Claude-Olivier Lisé-Coderre triomphe à nouveau

Montréal, 14 juillet 2022 – Trois athlètes ont été médaillés d’or dans leur catégorie respective jeudi, au Festival national junior de plongeon…

Nos partenaires