13 Jan - 2016 | par Autre

Fédération québécoise d’ultimate

La Fédération québécoise d’ultimate et le Royal de Montréal en tournée de développement dans l’Abitibi-Téminscamingue

13 janvier 2016 – Du 16 au 20 janvier, la Fédération québécoise d'ultimate et le Royal de Montréal s’associeront pour faire une tournée de développement et d’initiation à la pratique de l’ultimate en Abitibi-Témiscamingue.

Une journée de compétition régionale est d’ailleurs organisée au CÉGEP de l’Abitibi-Témiscamingue de Rouyn-Noranda le samedi 16 janvier de 9h à 16h. La compétition amicale sera ponctuée d’ateliers offerts par les joueurs professionnels du Royal de Montréal et de conférences sur les règlements de l’ultimate et divers éléments de sécurité par la Fédération québécoise d’ultimate. Les ateliers sont ouverts à tous.

Suivant cet événement, la tournée se poursuit et se personnalise. En effet, nous irons visiter des écoles primaires et secondaires de la région afin d’initier les jeunes à la pratique du sport et offrir des conseils aux professeurs qui enseignent ce sport.

Nous en profiterons aussi pour visiter chacune des associations durant leur soir de ligues afin de rencontrer les administrateurs, les participants et leur offrir des conseils sur la pratique du sport et leur développement associatif.

Voici les détails de la tournée :

  • Rouyn-Noranda, 16 janvier pour le tournoi régional;
  • La Sarre, 17 janvier;
  • Val-D’Or, 18 janvier;
  • Rouyn-Noranda, 19 janvier;
  • Amos, 20 janvier.

La Fédération québécoise d’ultimate tient à remercier tous les intervenants qui ont participé à la réalisation de ce projet, soit les associations des 4 villes visitées, le Royal de Montréal pour l’organisation logistique et Scion Toyota, partenaire important du Royal de Montréal,  qui nous offre une voiture de courtoisie pour l’occasion.

L'ultimate en quelques mots
L'ultimate est un sport autoarbitré se pratiquant avec un disque (un frisbee) sur un terrain semblable à un terrain de soccer. Deux équipes de sept joueurs s'affrontent et le but est d'attraper le disque dans la zone de but adverse afin de marquer un point. Il est interdit de courir avec le disque, il faut donc faire des passes afin d'avoir la chance de marquer un point. Le sport est basé sur l'esprit du jeu : le jeu compétitif est encouragé, mais jamais au détriment du respect entre joueurs, du respect des règlements et du plaisir de jouer.

– 30 –

Renseignements aux médias :

Jean-Lévy Champagne
Directeur exécutif
Royal de Montréal
1-514-609-9032

Vous pourriez aussi aimer...

Nos partenaires