6 Mar - 2022 | par Luc Turgeon

Ski paranordique – Jeux paralympiques

La joie et l’engouement d’une première épreuve paralympique

Nouvelle

Photo: Facebook/Lyne-Marie Bilodeau

Montréal, 6 mars 2022 (Sportcom) – Quand le départ du 15 km assis lui a été donné dimanche, la skieuse paranordique Lyne-Marie Bilodeau s’est précipitée sur la piste pour ensuite se convaincre de ralentir. L’enthousiasme lié à la première épreuve paralympique de sa carrière avait tout simplement été trop fort.

La Sherbrookoise attendait ce moment depuis longtemps. Elle a été constante du début à la fin et est parvenue à tenir tête à la Norvégienne Indira Liseth durant une bonne partie de la course. Elle a complété la distance en 59 min 38,1 s pour finir en neuvième et dernière place.

« Peut-être que les gens s’attendaient à un autre résultat, mais je suis très, très contente ! J’ai vraiment aimé ma course ! J’ai eu du plaisir à courser avec la Norvégienne et je suis fière d’être restée dans ses skis. De finir la course en moins d’une heure, je suis vraiment satisfaite », a partagé Lyne-Marie Bilodeau en entrevue avec Sportcom.

On pouvait entendre le soulagement dans la voix de la Québécoise. Âgée de 20 ans, Bilodeau est la plus jeune skieuse paranordique de la délégation canadienne. La nervosité s’était bien installée avant le départ et elle préférait ne pas se fixer un objectif de résultat.

« Je voulais juste bien skier et avoir une belle technique. Au premier tour, je suis partie un peu trop vite avec l’excitation d’être aux Jeux ! Ça m’a pris 3 kilomètres pour réussir à me concentrer et oublier les distractions. Je voulais trouver une vitesse de croisière, ce que j’ai fait 3 kilomètres plus tard. »

La Chinoise Yang Hogquiong a mené la course d’un bout à l’autre en solitaire. Elle a ralenti à la deuxième moitié du parcours, mais n’a pas été inquiétée. Elle a conclu avec une avance de 32,1 secondes sur sa plus proche poursuivante, l’Américaine Oksana Masters.

La représentante des États-Unis avait d’ailleurs remporté la médaille d’or du sprint en parabiathlon samedi.

Li Panpan, également de la Chine, a complété le podium en finissant 2 minutes 10,3 secondes derrière la gagnante.

Rappelons que Lyne-Marie Bilodeau a participé aux épreuves debout du sport jusqu’en 2017 avant d’effectuer la transition vers la luge. Sa progression n’a jamais cessé par la suite et elle espère gravir les échelons au cours des prochains jours, puis des prochaines années.

Seule Canadienne de cette catégorie dans la capitale chinoise, elle se prépare maintenant pour l’épreuve de sprint qui sera disputée mercredi.

« La glace est cassée et le stress est tombé. Je suis consciente que je suis aux Jeux et ça va me permettre de bâtir sur le résultat d’aujourd’hui. »

Vous pourriez aussi aimer...

20 Nov - 2022 | par Luc Turgeon

Un second top-10 sur lequel bâtir

Montréal, 20 novembre 2022 (Sportcom) – Valérie Maltais souhaite gravir les échelons au 3000 m cette saison. Voyant déjà une amélioration en…

Nos partenaires