6 Avr - 2018 | par Sportcom

La relève inspirée par l’excellence

Montréal, 5 avril 2018 – Le 5 @ 7 du sport présenté par RBC a été le théâtre de rencontres impressionnantes pour les trois jeunes athlètes émergents qui se sont vus octroyer une bourse de 1000 $, jeudi. 

Devant la splendide vue du 41e étage de la Place Ville-Marie, les invités ont pu côtoyer plusieurs Olympiens, dont les champions en bosses Mikaël Kingsbury et Alexandre Bilodeau, la multiple médaillée en hockey Marie-Philip Poulin et la plongeuse Émilie Heymans.

Ces légendes du sport faisaient partie des 12 athlètes honorés en tant qu’athlètes de la décennie 2007-2017 durant la célébration.

Les trois jeunes de la relève ont fait leur entrée dans la grande famille du Club de la médaille d’or à l’occasion du 5 @ 7 du sport. Marilou Duvernay TardifDavid La Rue et Olivier Hamel ont reçu une bourse de 1000 $ et ont été décorés de la médaille du Club.

Ancienne gymnaste, Marilou Duvernay Tadif ne pratique l’aviron que depuis un peu plus de deux ans, mais rêve déjà des Jeux olympiques de 2024. Elle a un plan établi pour réaliser cet objectif.

Entrevue avec Marilou Duvernay-Tardif

Originaire de Mont-Saint-Hilaire, l’athlète de 19 ans a conclu ses premières saisons avec des résultats impressionnants. Elle a notamment remporté la médaille d’or en double et la médaille d’argent en skiff en simple aux Jeux du Canada de Winnipeg en août 2017.

Converti au patinage de vitesse sur longue piste depuis seulement environ un an, David La Rue ne cesse de surprendre. Il a déjà battu le record du monde au 1500 m de la Coupe du monde de Calgary, en décembre dernier.

Entrevue avec David La Rue 

À sa dernière course dans les rangs juniors il y a un peu moins d’un mois, il a été couronné champion du monde junior à l’épreuve du départ groupé aux mondiaux juniors de Salt Lake City. À cette même compétition, il a également remporté la médaille d’argent au 1500 m. Le patineur de 19 ans sera très certainement à surveiller aux prochains Jeux olympiques d’hiver.

Olivier Hamel, athlète en ski de fond, est parmi les meilleurs sprinteurs au Canada. Lors des deux dernières saisons, il a remporté une épreuve du Circuit NorAm en plus de se classer parmi les dix meilleurs à trois autres occasions. Il a récemment fait partie de la sélection de l’équipe canadienne pour les Championnats du monde de ski de fond U23 en Suisse. Âgé de 21 ans, le fondeur originaire de Lévis étudie également à temps partiel en entrepreneuriat à l’Université Laval.

Plonger dans le passé

Les quatre athlètes de la décennie présents ont aussi profité de l’événement pour se remémorer de bons souvenirs. Durant un panel animé par l’ancienne escrimeuse Sandra Sassine, ils ont parlé de leurs débuts dans le sport de haut niveau et de différents moments marquants de leur carrière.

Alexandre Bilodeau se souvient du jour où il a reçu sa toute première bourse du Club de la médaille d’or comme si c’était hier.

« Je crois que j’étais plus content de la médaille avec les anneaux olympiques dessus que du chèque à ce moment-là. Je me souviens de l’avoir regardée longtemps. C’est tellement important à un jeune âge de sentir que nous sommes reconnus. C’est un moment marquant d’une carrière », a-t-il dit.

Entrevue avec Alexandre Bilodeau

Pour Marie-Philip Poulin, c’était un honneur de recevoir le trophée d’athlète de la décennie. « Les 12 athlètes choisis sont vraiment de grands athlètes, des modèles. J’ai encore de la misère à croire que je figure parmi eux », a mentionné la capitaine de l’équipe canadienne de hockey médaillée d’argent des Jeux de Pyeongchang.

Entrevue avec Marie-Philip Poulin

Mikaël Kingsbury a pour sa part conseillé aux jeunes boursiers de se permettre de rêver aux plus hauts sommets. « Il faut rêver grand. Les athlètes olympiques, nous sommes tous des personnes normales. Si nous pouvons gagner des médailles, tout le monde peut aussi accomplir de grandes choses. Nous sommes la preuve que tout est possible. »

Entrevue avec Mikaël Kingsbury

À la retraite depuis plusieurs années, Émilie Heymans était très heureuse de se retrouver parmi des athlètes émergents. Selon elle, la reconnaissance d’organismes comme le Club de la médaille d’or est aussi importante que le soutien financier pour un athlète de la relève. 

Entrevue avec Émilie Heymans

-30-

Informations :

Samuel Ouellette
Directeur général
Club de la médaille d'or

direction@clubmedailledor.org  
C:  (514) 503-6824
7255, rue Alexandra, bureau 106, Montréal, H2R 2Y9

Facebook Twitter Instagram  Linkedin

Vous pourriez aussi aimer...

18 Mai - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Simone Boilard anime le spectacle

Montréal, 18 mai 2024 (Sportcom) – Simone Boilard (Uno-X Mobility) s’est démarquée samedi lors de la troisième et avant-dernière étape du Tour…

11 Mai - 2024 | par Mathieu Laberge

Linda Morais sera Olympienne !

Montréal, 11 mai 2024 (Sportcom) – Triple médaillée aux Championnats du monde depuis le début de sa carrière, Linda Morais n’a jamais…

Nos partenaires