29 Mai - 2016 | par Éric Gaudette-Brodeur

Para-athlétisme – Grand Prix

Lakatos et Roy satisfaits de leur passage en Suisse

Montréal, 29 mai 2016 (Sportcom) – Brent Lakatos a remporté le 200 m et a terminé troisième de la finale A au 800 m dimanche en conclusion du Grand Prix de para-athlétisme organisé à Nottwil, en Suisse.

Lakatos a été le plus rapide du 200 m de la catégorie T53 grâce à un chrono de 26,64 s. Il a devancé, dans l’ordre, le Russe Vitalii Gritsenko (27,46 s) et le Koweitien Hamad Aladwani (27,53 s).

« Ce n’est pas une épreuve paralympique, ce n’est donc pas tout le monde qui y participe, surtout en dehors des années des Championnats du monde. Je suis content d’avoir gagné, mais ce n’était pas la course qui m’importait le plus. »

En grande finale du 800 m T53, le Dorvallois d’origine a obtenu un chrono de 1 min 46,86 s. « Je suis déçu un peu. Il mouillait très fort et j’ai pris mes gants de pluie, mais ça n’a pas marché. C’était une bonne occasion d’essayer des choses, mais ça n’a pas fonctionné. »

Les quatre jours du Grand Prix ont néanmoins été positifs pour Lakatos. « Je suis content de l’ensemble de ma compétition. C’est une très belle première sortie cette saison pour moi. Je sais maintenant que tout est en place côté physique et vitesse. Je peux retourner à l’entraînement l’esprit tranquille. »

Six semaines d’entraînement attendent le Québécois, qui participera notamment à la compétition anniversaire des Jeux de Londres fin juillet, qui se voudra aussi la finale des Grands Prix.

Diane Roy s’est pour sa classée cinquième au 800 m dans la classe T54 et neuvième au 5000 m regroupant les catégories T53 et T54.

En matinée, elle a obtenu son meilleur temps de l’année au 5000 m, un chrono de 12 min 02,30 s. « Je n’ai jamais eu autant d’eau de ma vie dans ma face, a confié la Sherbrookoise. Ça allait bien, j’avais de l’adhérence, mais les deux derniers tours, la cadence a augmenté et il me manquait un petit quelque chose. Je suis quand même contente d’avoir fait 12 min 02 s sous la pluie. »

Roy a poursuivi en après-midi avec un temps de 1 min 55,28 s au 800 m. « Il ne mouillait plus, mais la piste était détrempée encore. Ç’a été correct, mais avec environ 250 mètres à faire, j’ai pété au frette. Je n’avais plus de jus. »

Comme Lakatos, la Québécoise s’est réjouie de ses prestations à Nottwil, d’autant plus qu’elle a réussi des standards A en vue des Jeux paralympiques de Rio de Janeiro au 800 m et 1500 m. « Je suis pas mal satisfaite de mes résultats de cette semaine. »

Il s’agissait par ailleurs d’une première sortie à l’international sur piste en deux ans pour Roy. « (Jeudi), je me sentais comme une petite nouvelle. Je me demandais où je me situais, je n’avais pas de repères. J’étais bien nerveuse, même si ça fait 20 ans que je coure. »

Dimanche toujours, Ilana Dupont, de Saint-Georges-de-Clarenceville, a fini troisième et Sarah White, de Montréal, septième au 800 m de la classe T53.

Jean-Philippe Maranda, de Sainte-Aurélie, a fini 15e du 800 m T53, Alexandre Dupont, de Saint-Georges-de-Clarenceville, 16e au 800 m T54.

Vous pourriez aussi aimer...

20 Juil - 2022 | par Sportcom

Un dénouement pénible pour Gabriella Page

Montréal, 20 juillet 2022 (Sportcom) – Résiliente, la sabreuse Gabriella Page s’est accrochée lors des Championnats du monde d’escrime qui ont lieu…

28 Juil - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

Une journée plus positive pour Simone Boilard

Montréal, 28 juillet 2022 (Sportcom) – Après quelques journées difficiles ponctuées de chutes, de crevaisons et de courbatures, Simone Boilard (St Michel…

Nos partenaires